Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. // Barrage PL/Championship
  2. // Huddersfield-Reading

L'ennui emmène Huddersfield en Premier League

La fête devait être totale en ce jour de Spring Bank holiday, en Angleterre. Huddersfield Town et Reading devaient profiter de ce magnifique antre qu'est Wembley pour se sublimer. Que dalle. Il a finalement fallu aller chercher les tirs au but pour qu'une équipe prenne le « dessus » sur l'autre. À ce petit jeu, c'est Huddersfield qui a été plus fort.

Modififié

Huddersfield Town 0-0 (4-3, tab) Reading



Certains ont évoqué « Le match du jackpot » . Il faut dire que si les chiffres diffusés par plusieurs agences de presse s'avèrent corrects, une montée mal assumée pour Huddersfield Town ou Reading en Premier League (un yo-yo, quoi) rapporterait aux caisses du trésorier une somme avoisinant les 200 millions d'euros. Du coup, inutile de préciser qu'il y a quand même un coup à jouer pour les Royals – qui attendent ce moment depuis 2013 – et le petit poucet Huddersfield, absent de l'élite anglaise depuis 45 ans. En cherchant (un peu) plus loin, ce duel prend une tout autre saveur en opposant deux coachs aux profils aussi passionnants qu'antinomiques. D'un côté, la gueule « plus glabre que ça tu meurs » de Jaap Stam, ancien bison mancunien que beaucoup de fans retrouveraient avec grand plaisir en Premier League. De l'autre, celle – beaucoup plus classe – de David Wagner, ancien pro américain vaguement international et surtout grand pote de Jürgen Klopp, qui donne envie d'être connu. En gros, deux clubs plutôt chouettes, avec de chouettes coachs et une histoire à écrire. Dommage que le match n'ait pas été au niveau...

Zéro tir cadré


Sensation de l'année d'un Championship qu'il a dominé pendant quelques journées, Huddersfield Town prend les commandes dès le début du match. Mais Michael Hefele (5e) et Isaiah Brown (10e) se relaient au loupé, celui du second méritant d'ailleurs sa place au milieu d'une vieille vidéo Best misses 2017 sur fond de techno. Grabban répond par une frappe enroulée à l'entrée de la surface (11e) et c'est à peu près tout pour les occasions. Le reste du temps, les 22 gaillards s'appliquent surtout à respecter leurs positions et à s'envoyer par moments des taquets pour bien montrer qu'ils en ont dans le froc pour assurer ce genre d'événement. Après une demi-période de possession Terriers, ce sont les Royals de Jaap Stam qui s'offrent les stats. Et à propos de chiffres, en étant jauni dès la 17e minute de jeu, Yann Kermorgant est devenu le premier joueur français averti lors de la finale des play-offs de Championship depuis Youl Mawéné en 2005 avec Preston North End – pour vous dire à quel point la rencontre de ce jour passionne...

Trois tirs cadrés


John Swift fait croire à tout le monde que la rencontre va exploser dès le retour des vestiaires avec une frappe en demi-volée contrée par Ward (47e). Mais c'est de la vaste blague : il faut ensuite en effet presque attendre l'heure de jeu pour voir Grabban se créer un semblant d'occasion en envoyant un ballon en profondeur au point de corner (57e). L'air de rien, même si Reading n'en est pas au point de pousser bobone dans les orties, Huddersfield commence à sentir le poids de sa saison à 54 rencontres. Dans les dix dernières minutes, Reading accélère donc un coup, mais le danger se résume à un contrôle de la cuisse de Kermorgant au point de penalty... et dos au but. La dernière frappe à retenir de John Swift passe à côté (90e+7), bonjour la prolongation !

Trente minutes d'ennui supplémentaires avant la loterie


Chiante à souhait, la prolongation n'aura servi qu'à une chose : servir d'argument supplémentaire pour les partisans de la suppression de cette demi-heure supplémentaire qui aura rarement semblé si longue dans l'histoire du foot anglais. Bien entendu, les tirs au but constituent le meilleur moment de la rencontre. Alors que Reading prend l'ascendant à la suite du loupé de Hefele, Moore canonne au-dessus et Obita est contré par Ward. Huddersfield verra Anfield. Wagner son pote Klopp.



Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 30 minutes Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 4
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 16