Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Des matchs de Liga aux États-Unis ? Javier Tebas persiste

Modififié
Javier Tebas est un persévérant.

Si le président de la Liga aime envoyer un tacle au PSG de temps en temps, il œuvre aussi pour développer le championnat espagnol. Au début du mois de septembre, Tebas avait annoncé la délocalisation d'une rencontre par saison aux États-Unis, avec un Gérone-Barcelone à Miami en janvier 2019 pour lancer ce projet. Forcément, cette décision n'a pas plu à tout le monde. «  Nous savions que nous allions devoir faire face au mur des institutions européennes et espagnoles, a commenté Tebas à Reuters mardi. Mais nous avons lancé ce processus il y a deux ans et nous continuerons à travailler pour qu'il aboutisse. »

En effet, les opposants à cette nouveauté n'ont pas tardé à se manifester, désireux de contrer les plans du sulfureux Tebas. «  Les matchs à domicile doivent se jouer à la maison, pas dans un pays étranger » , s'était indigné Gianni Infantino. En outre, la Fédération espagnole présidée par Luis Rubiales, le syndicat des joueurs ou encore le président du Real Madrid Florentino Pérez sont tous opposés à cette délocalisation, chacun pour protéger leurs intérêts.



Pas de quoi décourager Tebas qui a répondu à ses détracteurs dans ces propos recueillis par Reuters. «  Jouer aux États-Unis est vital pour notre stratégie, a-t-il répondu. Si l'on veut rendre notre championnat plus global, et la Liga le veut, il faut s'insérer dans le marché américain. Pour nous, les États-Unis sont le deuxième plus grand marché des droits de télévision, c'est une industrie sportive bien établie. »

Et les supporters dans tout ça ? CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Les trophées 2018 de SO FOOT ! Hier à 16:53 Le coup de gueule de Didier Quillot après les multiples reports en L1 98
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 16:04 Trêve de publicité pour les paris en ligne en Grande-Bretagne ! 16