Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Dortmund-PSG

Alfie Håland : « Erling ne peut pas dribbler dix joueurs tout seul »

Ancien défenseur de Leeds United et de Manchester City au début des années 2000, Alfie Håland travaille aujourd'hui comme recruteur tout en étant très attentif à la carrière de son fils, Erling. Alors que celle-ci a basculé dans une nouvelle dimension depuis quelques mois, le père du jeune buteur norvégien a accepté de répondre à quelques questions avant la première manche entre Dortmund et le PSG du 18 février prochain en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Modififié
Tu as passé ta vie à défendre. Comment t’y serais-tu pris pour défendre sur ton fils, Erling, si tu te retrouvais face à lui aujourd'hui ?
C’est dur de défendre sur Erling. C’est un joueur qui se déplace bien et qui arrive souvent à se retrouver au bon endroit au bon moment. Même s’il a encore évidemment beaucoup de choses à apprendre pour que ce soit encore plus difficile de défendre sur lui.

Lorsqu’il était plus jeune, tu jouais au foot avec lui au fond du jardin ? Quels conseils lui as-tu donnés ?
« Tu ne deviens pas bon en ne faisant que des entraînements collectifs et encadrés, c’est tout ce que tu fais en dehors qui est déterminant. »
Oui, on a beaucoup joué au foot ensemble lorsqu'il était plus petit, dans notre jardin notamment. C’était important dans son développement, car tu ne deviens pas bon en ne faisant que des entraînements collectifs et encadrés, c’est tout ce que tu fais en dehors qui est déterminant. L’objectif était surtout de lui faire regarder beaucoup de matchs, et de lui faire reproduire ensuite ce qu’il voyait à la télé sur le terrain. C’était le plus important.

S’il était plutôt fin lorsqu'il était jeune, Erling est aujourd’hui un garçon robuste. Qu’est-ce que vous lui avez donné à manger pour qu’il se transforme ainsi ?
Une alimentation saine et équilibrée. Sans baguette, ni croissant...


Lors de ses premiers mois à Molde et à Salzbourg, Erling a eu besoin de plusieurs mois d’adaptation. À Dortmund, au contraire, il donne l’impression de marcher sur l’eau depuis son arrivée.

C’est pareil dans tous les clubs, en réalité. Que ce soit à Molde, Salzbourg ou ici à Dortmund, même si c’est évidemment un petit peu différent dans ce dernier cas, vu le bon début qu’il connaît. Si je m’y attendais ? D’un côté, oui je dois dire. Mais il a besoin d’évoluer dans une bonne équipe et d’être sous les ordres d’un entraîneur qui le fait progresser et qui le place dans les meilleures dispositions. Erling ne peut pas dribbler dix joueurs tout seul. Si l’équipe est bonne, Erling sera bon.

Comment vois-tu cette première manche face au PSG en Ligue des champions ?
Le PSG est peut-être l’une des trois équipes que toutes les autres ne veulent pas rencontrer. Mais d’un autre côté, à ce niveau de la compétition, il n’y a plus que des équipes difficiles à jouer. Paris est favori, a beaucoup de bons joueurs, mais le BvB peut très bien jouer aussi. Cela va être un beau match entre deux équipes qui adorent attaquer.

Propos recueillis par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom

il y a 2 heures Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! demain 6
Hier à 16:45 Lewandowski porte plainte contre son ex-agent 11
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi