Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Ce qu'il faut retenir du week-end de Coupe de France

Malgré une formule étrange qui force les clubs amateurs à s'entretuer avant l'arrivée des pros, la Coupe de France poursuit son petit bonhomme de chemin. Fidèle a elle-même, elle a encore accouché ce week-end d'une pelletée de surprises. Voici ce qu'il ne fallait pas louper du 7e tour.

Modififié

Le vétéran



Contrôle, ALT, but. Anthony Le Tallec court toujours. L’attaquant de 36 ans, à Annecy depuis deux ans, a planté lors de la qualification des Rouges contre l'AC Seyssinet (4-0). L’ancien de Liverpool a permis aux siens de faire le break en marquant le but du 2-0 à la 68e minute. Son deuxième but de la saison en Coupe de France, et le 23e de sa carrière dans la compétition, alors qu’il n’y avait auparavant plus marqué depuis janvier 2010. Moins de réussite pour Steed Malbranque (41 ans), éliminé aux tirs au but avec Limonest (N3), et les frères Hengbart, balayés 4-0 par Gonfreville avec l’ESC Falaise (R2).




Le petit poucet



Fin de parcours pour l’ASL Billière. Le club de Départemental 1, tombeur d’Estuaire Haute Gironde (R1) le week-end dernier, s’est incliné face à l’Aviron bayonnais (N3), le club de Stéphane Ruffier. Privés de leur coach, Taoufik Djelassi, positif à la Covid-19, et contraints de laisser pour l’occasion leur stade Georges-Hugot pour le synthétique du Nouste Camp, les Billérois ont longtemps tenu le choc, malgré les quatre divisions d’écart. Jusqu’à encaisser un but de Jordan Chort à la 88e minute. Les coéquipiers de Yannick Adamou, formé au FC Barcelone, sortent la tête haute. L’OL Saint-Liguaire (R1) a en revanche éliminé Trélissac (N2) aux tirs au but. À noter également la remontada infligée par le Vénissieux FC (R1) à Thonon Évian Grand Genève (N3), battu 2-3 alors qu’il menait 2-0 à la mi-temps.



Les supporters



Vous connaissez la Brigade Loire ? Voici la Brigade Boire. Ce groupe de supporters de l'ES Vigneux, pensionnaire de Régional 2, a fait le show derrière le grillage du complexe de la Maison-Blanche à l’occasion de la réception de Laval (N1) samedi. Plusieurs dizaines d’inconditionnels ont ramené fumigènes, banderoles et drapeaux pour faire trembler l’ogre mayennais. Raté puisque la hiérarchie a été respectée (1-2). Pas de quoi annuler la communion (à distance) avec les joueurs après ce match en retard du 6e tour. Un bon public et les meilleurs supporters.



La pelouse



Le département du Nord a eu droit à quelques flocons, les footballeurs du dimanche aussi. La neige s'est invitée lors de la rencontre entre Loon-Plage et Itancourt Neuville, deux clubs de R1. Les joueurs ont donc été obligés d’enfiler le bleu de chauffe, comme le rapporte Le Phare Dunkerquois : « Les Loonois ont dû, eux-mêmes, dégager le rectangle vert, notamment à proximité des lignes blanches devenues rouges pour l’occasion. » Le club voisin, Gravelines, a même été sollicité pour prêter des ballons colorés, plus adaptés pour jouer sur une pelouse encore bien enneigée. Malgré toutes ces péripéties, le match a pu se disputer, et les locaux se qualifier grâce à un but d’Emmanuel Debordeaux (1-0). Rendez-vous contre Arras au prochain tour.



L'oublié



Pense-bête pour la prochaine fois : faire l’appel dans le bus. Louhans-Cuiseaux (N2) a composté son ticket pour le 8e tour de la Coupe de France ce dimanche en s’imposant 3-1 à Belfort. Un match dont Thierry Njoh a disputé trente minutes, mais que le latéral a failli louper. Et pour cause, l’ancien Sedanais a été oublié par son équipe sur une aire d’autoroute lors du trajet. Les dirigeants ont ainsi dû aller le chercher sans tarder pour qu’il rejoigne à temps ses coéquipiers. Bonne nouvelle : Louhans-Cuiseaux recevra Fleury 91 (N2) au prochain tour. Pas de déplacement donc, et pas d’oublié.



Le coup de gueule


Gilbert Guérin en a gros sur la patate. Son club, l'US Avranches, s'est fait sortir par un autre pensionnaire de National 1, Quevilly-Rouen Métropole (3-2), à cause d'un but encaissé dans les dernières minutes. Une défaite au goût amer pour le président avranchinais. « On n'est pas loin du scandale. J'ai le sentiment que l'arbitre a fait le match. Tous les coups de sifflet ont été contre nous. J'ai du mal à comprendre. Dans le bus du retour, tout le monde l'avait mauvaise après ce qui s'est passé : on a vraiment l'impression qu'on s'est fait voler » , a-t-il lâché au micro de La Presse de la Manche, avant d’en rajouter une couche. « La Ligue de Normandie a désigné un arbitre qui certes, vit dans l’Eure, mais à 30 kilomètres de Rouen. Qui plus est, c’était pourtant l’affiche entre deux équipes de National 1, mais on a mis un jeune arbitre qui n’a pas officié plus haut que le National 2 et qui n’est donc pas allé sur un terrain depuis quatre mois. Je ne veux pas l’accabler. Je ne mets pas en doute son honnêteté, mais il a été conditionné par l’entourage de Quevilly. » Au prochain tour, la Ligue de Normandie aura son derby, puisque QRM affrontera le FC Rouen 1899, pensionnaire de National 2 et tombeur de l’AF Virois (N3) malgré le beau discours de coach Hoarau avant la rencontre (3-0).




Le but du week-end



Comme à Loon-Plage, le derby flamand entre l'AS Bailleul (R3) et l'AS de Steenvoorde (R1) a été aussi engagé qu’enneigé. Un détail météorologique qui n’a pas empêché Kevin Six d’inscrire un des plus beaux buts du week-end. Et pour cause, le ballon n’a pas touché une seule fois le sol entre le six-mètres du portier, la déviation de la tête d’un coéquipier, et l’enchaînement splendide du numéro dix de Bailleul. En face, le gardien adverse a bien tenté d’empêcher ce pion délicieux de rentrer, mais il s’est finalement retrouvé la gueule dans la poudreuse. Heureusement pour lui, ses coéquipiers ont brisé la glace en inscrivant deux buts qui leur ont permis de faire respecter la hiérarchie. Antony Gautier doit l’avoir mauvaise.




La boulette



Club ambitieux épaulé par la start-up United Managers, qui propose aux supporters un coaching collaboratif, l’AG Caen (N3) voulait impérativement atteindre le 8e tour de la Coupe de France pour la première fois de son histoire. Malheureusement, les Caennais se sont inclinés face aux Voltigeurs de Chateaubriant (N2) sur la plus petite des marges (0-1). La faute à un but gag intervenu 30 secondes à peine après le début de la seconde période, et une erreur du malheureux Kenny Renard. Sollicité sur une frappe lointaine et anodine, le portier caennais s’est complètement troué, aidant le cuir à filer dans son propre but.


Le coach


Éliminé au 6e tour, le CA Vitry (R1) s'est finalement retrouvé qualifié, car son adversaire, Conflans-Sainte-Honorine, avait aligné un joueur suspendu. Une deuxième chance que le club du Val-de-Marne n'a pas saisie ce dimanche, puisqu'il s'est lourdement incliné lors de la réception du Saint-Brice FC (0-4), club de R1 coaché par Jérémie Bayle. Au prochain tour, l'équipe de l'ancien joueur de Louhans-Cuiseaux, Oldham ou l'Aris Salonique sera opposée à la JA Drancy (N3). Un club qui ne lui est pas inconnu, car en 2007, alors qu'il était coach de Saint-Leu, il avait dénoncé les tentatives de déstabilisation de la part du coach drancéen, William Longuet, accusé d'avoir voulu arranger un match.



Par Quentin Ballue et Maxime Renaudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 16:34 Les Euros U19 annulés 9
Hier à 16:18 Un défenseur anglais de 19 ans prend sa retraite à cause d’une tête 33 Hier à 14:52 Une course d'élan lunaire avant un tir au but en Coupe d'Argentine 85
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 10:41 Les joueuses du GPSO Issy boycottent l'entraînement 9