Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Bangoura condamné pour escroquerie

Modififié
Rattrapé par la justice.

Ismaël Bangoura a été jugé par le tribunal correctionnel du Mans, malgré son absence, vendredi. L'ancien joueur de Rennes et Nantes était accusé de fraude et d'escroquerie, au point de provoquer l'indignation du procureur dans des propos rapportés par Ouest-France : « Avec de tels revenus, un footballeur a-t-il besoin d'arrondir ses fins de mois au préjudice d'un organisme public ? » L'attaquant a finalement écopé de six mois de prison avec sursis et va devoir verser 131 487 euros à Pôle emploi, alors que sa résidence sarthoise va faire l'objet d'une saisie.


Rappel des faits : après avoir quitté Nantes en 2016, Bangoura s'était inscrit à Pôle emploi. Jusque-là, rien de bien anormal. Sauf que le joueur a ensuite rejoint l'équipe saoudienne Al-Raed sans le faire savoir à l'organisme. Il a donc pu continuer à bénéficier des prestations de Pôle emploi tout en étant rémunéré par son club. Ainsi, entre mars 2016 et mars 2018, Bangoura a perçu 141 000 euros d'allocations chômage. Sa réponse ? Il était en recherche d'emploi.

Le bougre avait déjà mis un sacré bazar à Nantes en 2013. Récidiviste. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75
À lire ensuite
Le Real poursuit sa chute