S’abonner au mag
  • Mondial 2023
  • Gr. H
  • Allemagne-Colombie (1-2)

Linda Caicedo, taille patron

Léna Bernard

À tout juste 18 ans, le nouveau frisson du football mondial Linda Caicedo vient de faire plier l'une des nations favorites de la compétition : l'Allemagne. Avec deux buts en deux matchs, la native de Candelaria est devenue la plus jeune joueuse à marquer plusieurs fois dans une même édition de Coupe du monde depuis 2003.

Linda Caicedo, taille patron

Ce dimanche 30 juillet 2023, plus de 40 000 personnes ont pu admirer le récital de Linda Caicedo face à Alexandra Popp et consorts. Une nouvelle performance XXL, qui vient confirmer toutes les attentes pesant sur ses épaules depuis ses premières apparitions en sélections jeunes avec la Colombie. Un talent brut, mais qui a aussi connu des problèmes de santé importants à peine sortie de l’enfance.

Elle, tu lui parles pas d’âge

Habileté, vitesse, technique fine : sa partie face à l’Allemagne a montré toute l’étendue de son talent. Une performance qui devrait persuader les dernières personnes n’ayant pas encore entendu parler du phénomène d’accrocher le wagon, comme en témoigne le but qu’elle a inscrit face à la Mannschaft. Tout y est : le génie tactique qui lui permet d’éliminer deux joueuses sur un double contact et un enroulé soyeux que Mary Frohms a été obligée d’admirer depuis sa ligne de but, le cuir venant se loger dans sa lucarne droite. L’un des plus beaux buts de ce début de compétition, à n’en pas douter. Son CV est déjà bien rempli, à un âge où il est encore rare de performer dans la durée pour un joueur ou une joueuse de football. Depuis ses débuts dans le monde professionnel en 2019, elle a connu trois clubs : l’América de Cali puis le rival historique le Deportivo Cali, avant de s’envoler pour l’Espagne et le Real Madrid le 24 février dernier après avoir soufflé sa dix-huitième bougie.

Une nouvelle étape loin, bien loin d’impressionner la numéro 18 des Cafeteras : depuis son arrivée dans la capitale espagnole, elle a inscrit deux buts et délivré quatre passes décisives en dix matchs sous la tunique merengue. Sa saison a donc été bien remplie en club, mais également en sélection. Même s’il s’agit de sa première participation en Coupe du monde chez les A, Linda Caicedo a déjà l’expérience des Mondiaux puisqu’il s’agit de son troisième de la saison. « Crackita » – comme les médias ont commencé à la surnommer – a en effet disputé la Copa América 2022 (organisée en Colombie, et où le pays hôte sera battu in extremis par le Brésil en finale), le Mondial U20 en août 2022 (compétition où la Colombie sera à nouveau défaite par le Brésil en quarts de finale, après être sortie première de son groupe) et enfin la Coupe du monde U17 en octobre 2022 (un tournoi prolifique pour la Colombie, le groupe de Darwin Quintero terminant à la seconde place après s’être incliné en finale face à l’Espagne). Elle a même reçu le trophée de meilleure joueuse de la compétition, après avoir inscrit quatre buts.

Précoce aussi dans les problèmes de santé

Une saison sans repos, donc, durant laquelle la pépite colombienne a enchaîné quatre compétitions majeures et a dû s’acclimater au football espagnol tout en supportant la pression qui s’est abattue sur elle en raison de son transfert au Real Madrid. Pas anodin pour une joueuse si jeune, qui en a laissé une partie de sa santé. La première inquiétude est survenue ce jeudi 27 juillet : victime de douleurs thoraciques, la joueuse madrilène s’est effondrée à l’entraînement. Rapidement, la fédération colombienne a tenu à rassurer les observateurs en expliquant que la joueuse allait « bien ». Une amélioration qui lui a permis d’être titulaire et de faire un match référence face à la Mannschaft, mais une alerte sérieuse tout de même pour une joueuse si jeune.

Lors du match face à l’Allemagne, la joueuse s’est également allongée au sol autour de la 85e minute. Si les mines étaient graves du côté de la sélection colombienne, la numéro 18 s’est vite remise sur pied et a fini par retourner sur le terrain avant d’être remplacée par Marcela Restrepo dans le temps additionnel. Il faut dire qu’à seulement 15 ans, Linda Caicedo a surmonté un cancer des ovaires. Une maladie qui aurait, évidemment, pu la priver de son rêve de passer professionnelle. Plus de peur que de mal, finalement : traitée à temps et opérée dans la foulée, Caceido a vu sa convalescence durer trois petits mois. Reste que dans sa situation, il sera essentiel pour elle et le staff médical qui l’entoure d’en prendre soin en évitant des risques trop importants. Car la suite de sa carrière, tout le monde veut la voir.

Léna Bernard

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus CF

Actus GER

Logo de l'équipe France féminines
Players of France during the semi-final UEFA Women's Nations League football match between France and Germany at OL Stadium on February 23, 2024 in Decines-Charpieu, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Players of France during the semi-final UEFA Women's Nations League football match between France and Germany at OL Stadium on February 23, 2024 in Decines-Charpieu, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Linda Caicedo