Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Real Madrid-Atlético

Thibaut Courtois, l'assurance tous risques

Ce dimanche soir, la Liga vibrera au rythme du Derbi, opposant le Real Madrid à l’Atlético. Une rencontre attendue avec impatience par Thibaut Courtois, prêt à retrouver son ancienne formation, mais surtout à défendre sa cage à Santiago Bernabéu. Car si les Merengues brillent depuis plusieurs mois, ils le doivent en grande partie à leur géant belge.

Modififié
Ce début de saison ressemble à une copie quasi parfaite pour le Real Madrid. Leaders en championnat et sereinement qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, les hommes de Carlo Ancelotti ont su trouver les rouages nécessaires. Et ces succès, la Maison-Blanche les doit à son solide et dernier rempart : Thibaut Courtois. Aux côtés de Karim Benzema et Vinícius Júnior, le gardien de but a ainsi su retrouver un niveau hors normes et se muer en sérieux garant de la puissance madrilène.

Encaisser plus pour gagner plus


Certains chiffres mentent. Pour preuve, le bilan de Thibaut Courtois en cette entame de campagne. En effet, en 22 rencontres disputées toutes compétitions confondues (16 en Liga, 6 en C1), le Belge n’a réalisé que neuf clean sheets. Des statistiques surprenantes, que la réalité du terrain permet, heureusement, d’atténuer. Souvent victime de la déconcentration de son arrière-garde, l’intéressé a toujours su allonger son double mètre, comme face au Rayo Vallecano (victoire 2-1), à Séville (victoire 2-1) ou à l’Athletic (victoire 1-0). Une résultante sérieuse, que ses adversaires n’hésitent pas à saluer. « Le travail qu’il réalise n’est que trop peu récompensé, s’agaçait Unai Simón, malgré la défaite basque le 1er décembre dernier. On le valorise trop peu et il est l'un des piliers de ce Real Madrid. »



De quoi mettre en exergue l’impact d’un élément devenu clé, parfois omis au moment de faire les comptes. Pourtant, les données, lorsqu'elles sont positives, restent relativement simples : sur 95 tirs subis, Courtois aura sorti 73 parades pour un pourcentage de réussite haussé à 76,8%. Le Limbourgeois se hisse dès lors sur le podium dans les cinq ligues majeures, derrière Édouard Mendy (86%) et Aaron Ramsdale (78,1%). Une régularité retrouvée, complétée par une entente mécanique avec le duo David Alaba-Éder Militão. Qu’elles semblent loin, les fautes de main et les piteuses déroutes devant l’Ajax (1-4), le Barça (5-1) ou le CSKA (0-3). « Nous devons nous améliorer sur le plan défensif, mais heureusement, nous avons Courtois, soufflait Ancelotti en conférence de presse. Il fait des choses extraordinaires. » Désormais, le natif de Brée assure autant qu’il rassure.

Flemish muralla


Depuis un plus d’un an, Thibaut Courtois s’attache donc à faire taire les critiques à son égard en calmant les plus sceptiques. Une mission en passe d’être complétée après une période de turbulences rencontrée malgré lui. Il faut dire qu’au mois d’août 2018, date de son arrivée à Valdebebas, l’ancien de Chelsea portait en lui les prémices d’un Real Madrid en reconstruction. Privé de Cristiano Ronaldo, le club s’est enlisé dans des contre-performances notables, auxquelles se sont ajoutées les conséquences d’une concurrence décriée avec Keylor Navas. Chéri par un public à qui il venait d’offrir trois trophées européens consécutifs, le Tico, alors irremplaçable, quittait son poste par la petite porte. Sous pression dès sa signature, Courtois aura donc pris le temps de se reconstruire avant de convaincre.




Deux saisons aux petites galères auprès des hinchas, malgré un titre de champion en 2020, avant un légitime retour au sommet. Une incontestable courbe ascendante, favorisée par un temps de jeu majuscule (1980 minutes sur 1980 possibles depuis le début de saison). Le temps d’un prêt et d’une excellente prestation contre Bruges, Alphonse Areola n'aura ainsi pas titillé ce statut d’indiscutable, quand le jeune Andriy Lunin, débarqué en talent émergeant, ne se contente que d’un rôle de sparring (une seule apparition face à Alcoyano en coupe d’Espagne, le 20 janvier dernier). Un constat finalement peu étonnant que Julen Lopetegui, Santiago Solari, Zinédine Zidane et aujourd’hui Carlo Ancelotti n’ont jamais cherché à contrebalancer. « Pour moi, Courtois est actuellement en haut de la liste des meilleurs gardiens du monde, insistait à ce titre Carletto. Je lui dis souvent : "Tu dois donner plus de confiance à nos attaquants à l’entraînement parce que tu arrêtes toujours tout. Tu devrais essayer de les laisser marquer parfois." Ce qu’il fait en match, je le vois tous les jours à l’entraînement. » Pour la réception de l’Atlético, Thibaut Courtois ne devrait donc laisser aucune miette. Ex-coéquipiers devenus rivaux, les Colchoneros seront assurément un nouveau matelas sur lequel se reposera le plus grand des Flamands. En toute courtoisie bien sûr.

Par Adel Bentaha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
il y a 1 heure Bonus Betclic : 100€ remboursés dès la fin du match ! 2
Hier à 17:32 Angleterre : cinq ans d'interdiction de stade pour les consommateurs de cocaïne 71 Hier à 16:48 Prise au piège, la famille voleuse de maillots forcée de renvoyer plus d'une dizaine d'exemplaires 85 Hier à 13:00 Live twitch : célébrations mythiques et montées/descentes
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE