Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Girondins de Bordeaux

Sophie Davant : « J'en ai vu, des matchs de foot »

Jusqu'ici, le mercato hivernal a vu Bordeaux recruter trois éléments de choix : l'attaquante islandaise Svava Rós Gudmundsdóttir, la défenseuse américaine Malia Berkely, et la Reine des après-midi de France 2, Sophie Davant. La Bordelaise débarque aux Girondins en tant que marraine de « Cœur marine et blanc » , le fonds de dotation du club. Une fonction que l'ancienne présentatrice de La Piste de Xapatan prend très au sérieux.

Modififié
En quoi consistera votre rôle de marraine du fonds de dotation des Girondins de Bordeaux ?
Tout d'abord, je tiens à préciser que c'est une fonction totalement bénévole. Les Girondins m'ont contactée en tant que Bordelaise d'origine, mais aussi grâce à mon image de femme médiatique, populaire, proche des Français et déjà associée à plusieurs combats, comme le Téléthon ou la lutte contre le cancer du sein. Je suis séduite par leur projet, parce qu'ils sont en train de mettre en place plusieurs actions caritatives pour soutenir différents programmes sociaux.

Quel est votre rapport au football ?
Je ne suis pas hyper compétente en foot, mais j'ai quand même baigné dans ce milieu lorsque j'étais mariée avec Pierre Sled. Donc j'en ai vu, des matchs de foot. Je suis une amatrice de beau jeu et de matchs à gros enjeux, mais je ne suis pas le championnat de façon hebdomadaire. Je ne saurais pas vous livrer une analyse technique du Bordeaux actuel et de son classement, mais je vais progresser ! Je vais assumer mon rôle de marraine avec beaucoup de sérieux et d'application. Et puis dans ma famille, on soutient les Girondins depuis toujours, donc pour moi, c'est aussi une façon de rendre hommage aux hommes de ma famille, que d'accepter ce rôle.

Quels sont vos premiers souvenirs des Girondins ?
Lorsque j'étais étudiante à Bordeaux, j'avais un copain journaliste sportif qui suivait les Girondins pour Radio France et il m'arrivait de l'accompagner au stade. Je me souviens très bien du Virage sud et des supporters. Et lorsque Pierre (Sled) présentait L'Équipe du dimanche puis Stade 2, il a très bien connu Claude Bez et des joueurs comme Battiston, Giresse ou Tigana. J'ai rencontré tous ces gars-là.

Je ne suis pas sûre que cela suffise à payer les dettes du club, mais dans Affaire conclue, on pourrait vendre quelques maillots de grands joueurs, ou des ballons ayant été utilisés lors de matchs historiques. Ou même des trophées.

Vous êtes au courant de l'état actuel des Girondins ?
Pas très bien...

Le club accuse entre 55 et 80 millions de déficit budgétaire, et a annoncé le licenciement de 26 salariés. Dans ces conditions, que va pouvoir offrir son fonds de dotation ?
Ça, c'est une question qu'il faut poser au président du club. Moi, je ne suis pas dans leur trésorerie, je suis bénévole et je n'aspire qu'à en savoir plus en rencontrant ces gens-là.

Vous n'avez pas rencontré Frédéric Longuépée ?

Non, à cause des problèmes causés par la crise sanitaire. Mais je compte le faire dès que ce sera possible.

Pour renflouer ses caisses, qu'est-ce que le club pourrait vendre dans Affaire conclue ?
Je ne suis pas sûre que cela suffise à payer les dettes du club, mais on pourrait vendre aux enchères quelques maillots de grands joueurs, ou des ballons ayant été utilisés lors de matchs historiques. Ou même des trophées.

Vous n'auriez pas un acheteur qui pourrait être intéressé par un des joueurs de l'effectif actuel ? Bordeaux a du mal à vendre certains d'entre eux...
Mes acheteurs ne possèdent pas d'équipe de foot, donc malheureusement non.

Propos recueillis par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 18:43 Marvin Martin s'engage avec le Hyères 83 FC 23
Hier à 17:00 Roberto Carlos passe ses diplômes d’entraineur 23
Hier à 13:30 Les jumeaux Bender reprennent du service dans leur premier club 8
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine