Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 26 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Rennes-OM (2-1)

Rennes retourne l'OM

Au Roazhon Park, Rennes a remporté la bataille entre les deux mauvais élèves français de la Ligue des champions, renversant l'OM (2-1) après avoir évolué en supériorité numérique pendant près d'un heure à la suite de l'expulsion sévère de Pape Gueye, buteur malheureux. Fin de la belle série pour l'OM en championnat et confirmation du (léger) renouveau du Stade rennais, revenu à deux unités des Phocéens au classement en attendant leurs deux matchs en retard.

Modififié

Rennes 2-1 Marseille

Buts : Traoré (63e) et Hunou (83e) pour le SRFC // Gueye (24e) pour l'OM
Expulsion : Gueye (36e)


Un match de football en milieu de semaine, et c'était l'assurance de réveiller quelques mauvais souvenirs dans les têtes rennaises comme marseillaises. Habitués aux soirées difficiles le mercredi (ou le mardi) avant d'être rayés de la Ligue des champions, Rennes et Marseille se retrouvaient sans leurs bonnets d'âne pour la routine du championnat. Et c'est dans un Roazhon Park tristement vide que l'OM a vu son épatante série de quatorze rencontres sans défaite loin du Vélodrome prendre fin. En supériorité numérique après l'expulsion de Gueye, buteur malheureux, en première période, le Stade rennais a retourné Marseille (2-1) dans le second acte. Pas un succès européen, mais une deuxième victoire d'affilée qui permet aux Bretons de rester au contact du haut de tableau.

Gueye prend l'ascenseur émotionnel

Il n’a pas fallu attendre très longtemps pour voir l’OM marquer son territoire sur une pelouse bretonne toujours aussi catastrophique. Bien dans leurs baskets et dans leur nouveau système, les Marseillais distribuent quelques coups à leurs adversaires, obligés de répondre avec des taquets comme à la cour de récré. Oui mais le Stade rennais n’est pas du genre costaud dans les duels cette saison, et voilà Salin qui part à la pêche sur un coup franc excentré de Payet, laissant Balerdi placer une tête sauvée devant la ligne par Maouassa (9e). Un premier frisson puis un deuxième quand Benedetto se glisse dans le dos de Da Silva et gâche un caviar de Thauvin (13e). Les visiteurs sont solides à l’exception d’Amavi qui se roule dans la boue du Roazhon Park et doit finalement laisser sa place à Nagatomo à cause d’un nouveau bobo (20e). Sauf que Rennes ne profite pas du changement de plan et finit par se faire planter par Gueye à force d’être attentiste en défense, le milieu de terrain lâchant un joli pétard de 25 mètres pour son premier pion avec l’OM (0-1, 24e). L’ancien Havrais est décidément l’homme de ce premier acte puisqu’il prend l’ascenseur émotionnel dix minutes plus tard en écopant d’une seconde biscotte (très sévère) pour un léger coup de coude sur le l’ex-futur olympien Niang (36e). Dans sa zone technique, Villas-Boas peut râler et commencer à se ronger les ongles.

Un siège et deux punitions

Heureusement pour Marseille, les Rennais sont loin d’être fringants ou séduisants. Mous dans les duels comme dans leurs offensives, à l’image du gentil Terrier, les gars de Stéphan peinent à mettre de la folie malgré leur supériorité numérique. Reste que le technicien portugais sait que la mission s’annonce difficile : exit Benedetto, bonsoir Germain. Et l’OM peut reculer son bloc et laisser Camavinga et ses copains faire tourner la chique. Rennes campe dans la moitié de terrain phocéenne, cherche l’inspiration et finit par trouver la faille grâce à un buteur inhabituel. Son nom ? Hamari Traoré, venu couper de la tête au premier poteau un bon centre de Doku, façon Cavani (1-1, 63e). Son premier but en Ligue 1 sous le maillot rouge et noir contre sa victime préférée. Sous les yeux de la mascotte Erminig, spectatrice privilégiée en tribunes, AVB choisit d'activer de nouveaux leviers en sortant Thauvin et Payet. Dans le même temps, les attaquant rennais retombent dans leurs travers avec des tirs de poussin envoyés droit sur Mandanda. Puis, les changements d'hommes comme de système de Stéphan finissent par payer : Bourigeaud dépose un coup franc dans la boîte et Aguerd remise de la tête pour Hunou, qui surgit aux six mètres pour marquer avec l'aide du poteau (2-1, 83e). Emballé, c'est pesé : Rennes revient à deux unités de Marseille (deux matchs de retard) au classement. L'OM et les matchs en semaine, ce n'est décidément pas l'amour fou.


Rennes (4-3-3) : Salin - Traoré, Da Silva, Aguerd, Maouassa (Truffert, 63e)- Grenier (Hunou, 63e), Nzonzi, Camavinga (Bourigeaud, 73e) - Doku, Niang (Léa-Siliki, 90e), Terrier (Rutter, 73e). Entraîneur : Julien Stéphan.
Marseille (4-3-1-2) : Mandanda - Sakai, Álvaro; Balerdi, Amavi (Nagatomo, 20e) - Rongier, Kamara (Aké, 85e), Gueye - Payet (Strootman, 71e) - Benedetto (Germain, 46e), Thauvin (Cuisance, 71e). Entraîneur : André Villas-Boas.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2020-2021

    Par Clément Gavard, au Roazhon Park
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 23:39 OM 93, Socrates... Offrez vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1 Hier à 23:05 beIN Sports va également rendre son lot à la LFP 36
    Hier à 17:09 Quatre nouveaux arbitres français sur la liste FIFA 11
    Hier à 15:22 Transferts: le PSG à fond sur Emerson ? 47 Hier à 15:02 Gerard Piqué candidat à l'acquisition des droits TV de la Serie A 48
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 13:53 M6 propose ses services pour la Ligue 1 75
    Hier à 10:15 Un joueur paraguayen suspendu 5 matchs pour avoir montré ses parties 18 Hier à 10:11 Corinthians humilie Fluminense 5 Hier à 09:18 Canal + se dit prêt à intenter une action en justice pour obtenir un appel d’offres global 91 Hier à 08:56 La LFP valide le principe d’un appel d’offres pour les lots de Mediapro 12