Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-OM

OM, une chance à saisir

Incapable de s'imposer dans un Classique depuis vingt rencontres, l'Olympique de Marseille a l'occasion de mettre fin à cette vilaine série lors de son déplacement au Parc des Princes face à un Paris Saint-Germain miné par le Covid. Attention tout de même à l'orgueil des Parisiens, moins diminués que contre Lens et pas chauds à l'idée d'enchaîner deux défaites dès le début de saison.

Modififié
le 13/09/2020 à 21:00
Ligue 1
Diffusion sur

Nicolas Sarkozy président de la République. Intouchables qui cartonne au cinéma. Adèle au sommet des charts, avec son album 21 et son titre « Someone Like You » . Une série répondant au doux nom de Game of Thrones, qui fait son arrivée sur HBO. Neymar qui continue de se faire un nom à Santos, tandis que Kylian Mbappé entre à l’INF Clairefontaine. De son côté, Dimitri Payet est déçu de ne pas pouvoir signer au Paris Saint-Germain et atterrit à Lille. Voici l’état du monde, lors de la dernière victoire de l’Olympique de Marseille face au PSG. C’était le 27 novembre 2011, et le PSG – tout juste racheté par QSI – vivait l’enfer au Vélodrome (3-0).


Depuis, l’OM ne s’est plus jamais imposé face au club de la capitale. Pire, ils ont perdu dix-sept des vingt dernières confrontations pour trois matchs nuls. Une série que toute la ville de Marseille aimerait voir s’arrêter, et cela tombe bien. Car l’occasion pour y parvenir enfin est parfaite, avec un Paris Saint-Germain dont une majorité de son effectif a été touché par le Covid qui accueille au Parc des Princes devant seulement 5 000 spectateurs. Ajoutez à cela que les Parisiens ont disputé un match – perdu à Lens (1-0) – trois jours auparavant quand les Marseillais se sont reposés durant deux semaines, et il semble évident que l’OM a une très belle occasion de mettre fin à la série. D’autant plus que Marseille arrive à un Classique en étant devant le PSG au classement, pour la première fois depuis le 9 novembre 2014. Un match que l’OM avait perdu 2-0, au Parc des Princes.

Une chance unique pour l'OM ?


Il a beau qualifier ce Classique de match comme les autres, André Villas-Boas connaît l’importance de cette rencontre pour les supporters. L'entraîneur portugais a conscience que le moment est idéal pour enfin s’imposer face à l’ennemi juré, comme il l’a confessé en conférence de presse : « On a l'ambition de jouer, de gagner. C'est un match important que l'on veut gagner, on veut profiter des absences et du manque d'entraînement des joueurs touchés par le Covid qui vont reprendre. C'est peut-être une chance, c'est un bon moment pour les jouer et on veut donner ce type de joie à nos supporters. » Il faut dire que contrairement à son rival, Marseille va très bien. Lui aussi durement touché par le Covid durant l’été – alors même que les joueurs n’ont pas été à Ibiza –, l’OM a désormais récupéré tous ses éléments (hormis Bouna Sarr et Morgan Sanson).



Mieux : Florian Thauvin, l’homme qui pensait avoir mis fin à la mauvaise série un soir d'octobre 2017 (2-2) avant qu'Edinson Cavani installe la climatisation au Vélodrome, est enfin de retour après une année sans jouer. Et il est déjà en forme, comme il l’a prouvé lors du match d’ouverture face à Brest où il a ouvert le score (3-2). De quoi faire oublier l’attaquant tant recherché par André Villas-Boas ? Possible. En attendant, l’OM pourra aussi compter sur le retour de son capitaine Dimitri Payet. Qui s’est montré, lui, un peu moins serein que son entraîneur face aux médias : « Honnêtement, je ne pense pas que ce retard à l'allumage va les empêcher de finir en tête à la fin de la saison. Mais si on peut prendre des points là-bas, ça serait bien. Pour ça, il faudra montrer du caractère. »

Attention au retour de bâton


À regarder le match du jeudi 10 septembre opposant le Paris Saint-Germain au RC Lens, il ne paraît pas totalement surréaliste de penser que Marseille pourrait être le favori de ce Classique. Pourtant, Thomas Tuchel - qui a critiqué le calendrier - ne s’est pas caché devant les journalistes : « Nous sommes toujours favoris, mais ça ne change rien parce qu'on doit montrer sur le terrain les meilleures choses possibles. Ce n’est pas le meilleur moment pour jouer ce match, mais on verra avec qui on le jouera. Ce sera un match difficile, et l’OM a eu le temps de se préparer. On va tout donner pour gagner, c’est un match important pour nos supporters. » Si l’entraîneur allemand est un peu plus confiant qu’il y a quelques jours, c’est qu’il a pu apercevoir de nombreux retours (Neymar, Leandro Paredes, Ángel Di María et Keylor Navas) à l’entraînement, ainsi que l’arrivée du latéral droit Alessandro Florenzi.



Les quatre hommes, touchés par le Covid, seront disponibles pour le Classique – au contraire de Marquinhos, Mauro Icardi et Kylian Mbappé –, permettant ainsi au PSG d’avoir une composition d’équipe bien différente que lors du match à Lens. Mais dans quel état seront-ils ? Si Thomas Tuchel ne sait pas encore s’ils pourront commencer ou terminer la rencontre, le docteur André Villas-Boas a donné un début d’explication, toujours en conférence de presse : « Ils ont subi plusieurs effets, ils ont perdu du goût et de l'odorat. Ils ont eu de la fièvre, mais ils n'ont pas mal passé ce moment. Amavi nous a dit qu'il était complètement mort en deuxième mi-temps à Brest, ce sont des effets que l'on peut attendre chez les joueurs du PSG. Tu peux dire que tu es sans symptôme, mais le travail physique est difficile. »

Une bête blessée, mais une bête dangereuse


Le technicien portugais le sait, son équipe va pouvoir s’appuyer sur un ascendant physique pour espérer remporter cette bataille. À condition, bien sûr, de ne pas rentrer au vestiaire à la mi-temps avec un 4-0 comme lors de l’unique Classique disputé l’an dernier. Car en plus du Covid, les joueurs parisiens n’ont pas eu beaucoup de repos en raison du parcours en Ligue des champions et cette défaite en finale face au Bayern Munich (0-1). Une défaite qui avait été célébrée dans les rues de Marseille et qui avait donné lieu à quelques chambrages, notamment de la part de Dimitri Payet.


Si André Villas-Boas comprend l’attitude du peuple marseillais après la défaite en C1 – « Si le Benfica est en finale, je veux qu'ils perdent par exemple ! Je trouve que c'est mieux d'être réaliste qu’hypocrite » –, Presnel Kimpembe a quant à lui envoyé un message à ses adversaires au micro des médias : « Nous n’avons pas besoin de ça pour nous motiver, on connaît l’importance d’un Classique. On sera prêts, j’espère qu’ils le seront aussi... » C’est donc une bête blessée que Marseille va rencontrer, ce dimanche. L’avantage, c’est qu’elle est donc plus facile à abattre... mais pas prête à mourir.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom

Hier à 17:55 Djibril Cissé s'associe à une équipe d'e-sport 6
Hier à 16:22 Ronnie, Pogba, PSG... Offrez vous un tirage photo So Foot exclusif ! Hier à 16:15 Punie, une équipe portugaise rentre à pied après avoir perdu un match 17
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 12:21 Le golazo de Bojan Krkić en MLS 9
Hier à 11:13 Première cauchemardesque pour Higuaín avec l'Inter Miami 62 Hier à 10:01 Maracineanu : « J'ai demandé des comptes à Noël Le Graët » 28