Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Nantes-Rennes (2-1)

Nantes prolonge la fête contre Rennes

Quatre jours après avoir remporté la Coupe de France, le FC Nantes s'est payé le Stade rennais (2-1), surfant sur son euphorie et éteignant quasiment les rêves de podium du rival à deux journées de la fin du bal. Et l'homme du match s'appelle encore Nicolas Pallois.

Modififié

Nantes 2-1 Rennes

Buts : Coulibaly (45e) et Pallois (71e) pour les Canaris // Tait (32e) pour les Rouge et Noir

Ce sont des lendemains qui chantent au FC Nantes et c'est une sensation que la Maison jaune n'avait pas connue depuis bien trop longtemps. Quatre jours après leur triomphe au Stade de France et le premier trophée remporté par le club depuis 21 ans, les Canaris ont poursuivi la fête en remportant le derby breton contre Rennes (2-1) dans une Beaujoire comblée et festive. Antoine Kombouaré avait annoncé avant la rencontre que les célébrations attendraient le dernier match de la saison, ses joueurs lui ont confirmé qu'ils n'étaient pas encore en vacances. Au grand désespoir du rival rennais, qui voit ses rêves de podium s'éloigner avant la réception de l'OM, qui ne sera donc pas une finale pour la 2e place.

Tait et Coulibaly mettent de la couleur


Pour éviter les effets de la gueule de bois, Antoine Kombouaré avait choisi de faire tourner et de repartir au combat avec la moitié de son équipe titulaire le week-end dernier au Stade de France, Randal Kolo Muani et Moses Simon débutant notamment sur le banc. Dans un stade coloré malgré la fermeture de la Tribune Loire, les Rennais ont d’abord affiché un visage timoré, laissant Osman Bukari se chauffer au milieu des défenseurs rouge et noir. Pour se mettre la tête à l’endroit, les Bretons s’en sont remis à Martin Terrier, impressionnant dans ses prises de balle et dans tous les bons coups, même si sa frappe trop molle et le coup de tête de son copain Gaëtan Laborde n’ont pas fait trembler Alban Lafont. Ce dernier a finalement été surpris par une reprise du droit de Flavien Tait après un joli mouvement et une nouvelle passe décisive de Benjamin Bourigeaud (0-1, 32e). Un temps fort récompensé puis une domination pas concrétisée, Lafont repoussant le pétard de Terrier et Bourigeaud trouvant l’extérieur du poteau droit du portier nantais. Une aubaine pour les Canaris et pour Bukari, qui ont profité du manque d’agressivité d’Adrien Truffert et de Baptiste Santamaria pour se faufiler dans la surface et adresser un centre fort repris de la cuisse par Kalifa Coulibaly pour égaliser (1-1, 45e). À point nommé pour faire exploser la cocotte minute jaune et vert avant le repos.

La semaine de Pallois


Dès le retour des vestiaires, Coulibaly a surfé sur la vague en tentant d'entrée de jeu un tir lointain improbable, laissant ensuite la partie se jouer parfois sur un faux rythme entre des Nantais très décontractés, mais appliqués, et des Rennais ne développant pas leur football champagne habituel et peinant à mettre en difficulté l'arrière-garde jaune et vert. En l'absence d'opportunités dans la surface, le premier buteur Tait a pris sa chance deux fois en moins de dix minutes sans parvenir à faire craquer Lafont, très heureux de voir Laborde manquer la balle de 2-1 au second poteau à la suite d'un corner. Le moment choisi par le technicien nantais pour amener du sang frais, dont Kolo Muani, ovationné par tout le stade. Mais son coéquipier Nicolas Pallois, déjà héroïque lors de la finale de Coupe de France, lui a volé la vedette en claquant une volée monstrueuse du gauche pour tromper Alfred Gomis et donner l'avantage à Nantes (2-1, 71e). Un pion célébré par le défenseur aux cuissots impressionnants devant un parcage rennais désespéré. À l'image de l'équipe de Bruno Genesio sur le terrain, dont les changements tardifs n'ont rien changé à l'histoire ni au visage de son équipe, encore une fois battue par une équipe du top 10 et qui va finir la saison avec la peur de tout perdre. Le FC Nantes, lui, peut rester sur son nuage et continuer à savourer.


Nantes (4-2-3-1) : Lafont - Corchia, Castelletto, Pallois, Fábio - Moutoussamy, Cyprien (Kolo Muani, 68e) - Bukari (Appiah, 67e), Blas, Geubbels (Merlin, 67e) - Coulibaly (Coco, 82e). Entraîneur : Antoine Kombouaré.


Rennes (4-3-3) : Gomis - Traoré, Omari, Santamaria, Truffert (Meling, 74e) - Martin (Ugochukwu, 82e), Tait, Majer (Guirassy, 74e) - Bourigeaud (Tel, 81e), Laborde (Doku, 74e), Terrier. Entraîneur : Bruno Genesio.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2021-2022

    Par Clément Gavard, à la Beaujoire
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    il y a 2 heures Bonus Betclic : 100€ remboursés dès la fin du match ! 2
    Hier à 17:32 Angleterre : cinq ans d'interdiction de stade pour les consommateurs de cocaïne 72 Hier à 16:48 Prise au piège, la famille voleuse de maillots forcée de renvoyer plus d'une dizaine d'exemplaires 90
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
    Hier à 13:00 Live twitch : célébrations mythiques et montées/descentes