Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Mourinho critique les sélections nationales

Modififié
Ça a pesté en conférence de presse.

José Mourinho s'en est pris aujourd'hui aux sélections qui renvoient les éléments blessés sous le maillot de leur pays tardivement à leur club. Dans son viseur, la Belgique, le Portugal, le Chili et l'Écosse. La Serbie et l'Angleterre trouvent, elles, grâce à ses yeux, car au lieu d'attendre le dernier moment pour permettre aux joueurs de rentrer à Manchester sans fournir de nouvelles, elles leur donnent immédiatement un bon de sortie, ce qui permet au staff médical mancunien de s'adapter plus rapidement.


« Nous avons joué contre Newcastle et nous avons entamé la trêve internationale dans de bonnes conditions, a commencé le coach portugais. Ensuite, en deux semaines, nous avons perdu Dalot, Fellaini, Alexis et McTominay. Certaines des équipes nationales ont été très professionnelles avec nous et ont renvoyé les joueurs, ce qui nous a permis de commencer le processus assez tôt. Mais certaines ne l'ont pas fait, ont conservé les joueurs et nous ne connaissions même pas l'ampleur et la nature des blessures. »

Les cas Dalot, Fellaini, Sánchez et McTominay posent donc problème. Ceux de Matić et de Shaw sont moins délicats, car leur retour a été plus précoce. Pour Sánchez, Mourinho a été jusqu'à dire que ses problèmes physiques expliquaient les difficultés qu'il rencontrait depuis son arrivée à Manchester.

Toutes les excuses sont apparemment bonnes. JP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75