Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lyon-Strasbourg

Memphis Depay va-t-il trop vite dans sa rééducation ?

Opéré le 20 décembre dernier des ligaments croisés, Memphis Depay n'en est toujours pas à deux mois de rééducation. Pourtant, l'attaquant néerlandais fait déjà des accélérations et des frappes. Impressionnant certes, mais peut-être aussi inconscient.


A priori Memphis Depay n’a aucun lien de parenté avec Thanos. Ni avec Captain America, Thor, Hulk ou tous les autres personnages présents dans Avengers. Sa dernière vidéo postée sur les réseaux sociaux tend pourtant à prouver le contraire. On y voit l’attaquant néerlandais accélérer sur la pointe des pieds avant de contourner un plot et d'envoyer un ballon dans un petit but. Alors oui, l’exercice n’a rien d’exceptionnel, mais Memphis Depay s’est fait opérer des ligaments croisés le 20 décembre dernier et n’en est donc toujours pas à deux mois de rééducation.

Memphis Thanos


Pourtant, Raphaël, kinésithérapeute, l’assure : « Memphis Depay n’a rien d’un surhomme. » Mais il reste un sportif de haut niveau. Et cela change beaucoup de choses dans la rééducation : « Monsieur ou madame lambda ne peut pas faire ça. Mais sur ce type de profil, avec un potentiel musculaire aussi grand, ça peut passer. Si le genou est stable et qu’il n’est pas gonflé, il n’y a pas de soucis. Il n’y a pas de contact, pas d’opposition, il tape tranquillement dans le ballon. Les risques sont mesurés. » Son collègue Basile, présent à ses côtés, confirme en rappelant que Memphis Depay est encadré : « Ce n’est pas incohérent. Ce n’est pas lui qui a décidé de taper dans un ballon. Il a un kiné qui le suit et un préparateur physique. Après, ce n’est pas parce qu’il fait cela aujourd’hui qu’il va être sur un terrain dans un mois. » Chirurgien orthopédiste et médecin au Paris FC, Julien Even est admiratif de l’avancement du Néerlandais : « Quand j’ai vu la vidéo, je me suis d’abord dit que c’était vraiment impressionnant. C’est étonnant de réussir à faire cela à ce moment-là avec cette aisance. Il est vraiment en train de bien récupérer. Ce qu’il fait, peu de personnes y arrivent après deux mois. » . Il n’en reste pas moins qu’il reste dubitatif quant à l’exercice effectué par Memphis Depay : « Chez un patient classique, avec une reprise prévue neuf mois plus tard, c’est un exercice que l’on fait vers 5-6 mois. Pour les joueurs pros, où la reprise visée est à 6 mois, cet exercice est fait vers le quatrième mois. Ce n’est pas indiqué de le faire aussi vite. Habituellement, à deux mois c’est la reprise du footing, des exercices de renforcement sur trampoline par exemple. » Loin, très loin des accélérations et des frappes dans un ballon donc.

Attention à la chute


C’est un fait : Memphis Depay est en avance dans sa rééducation. Et si le Néerlandais semble à l’aise, il n’en reste pas moins que les risques sont nombreux à vouloir brûler les étapes du protocole. « Que l’on joue bien au foot ou non, la durée de cicatrisation est la même pour tout le monde. Ce qui joue est l’âge, le fait de ne pas fumer, d’être en bonne santé. Il n’a pas de raison de cicatriser plus vite, rappelle Julien Even. L'un des risques après une chirurgie des ligaments croisés est que le ligament relâche. Et en faisant cet exercice, il prend des vrais risques que cela arrive. » Outre le risque que le ligament relâche, comme cela peut arriver en cas de mauvaise rééducation, Memphis Depay pourrait surtout avoir des séquelles pour la suite de sa carrière à écouter Alexis Favre, ostéopathe lui-même en période de rééducation des ligaments croisés : « Quand on regarde la vidéo, on voit qu’il ne plie pas totalement son genou et qu’il compense énormément avec sa hanche. Cela peut créer un déséquilibre qui amène à des tensions et des blessures musculaires à répétition aux ischio-jambiers par exemple. » Avant de prendre l’exemple de Radamel Falcao, opéré des ligaments croisés en janvier 2014 et qui a tout fait pour faire la Coupe du monde avec la Colombie six mois plus tard : « En plus de ne pas avoir réussi à revenir à temps pour le Mondial, il a ensuite enchaîné les blessures lors des deux années qui ont suivi. Car il a voulu revenir trop vite et a fait un surentraînement. »

L'Euro 2020 dans le viseur


Car oui, si Memphis Depay tente une rééducation express, ce n’est pas pour disputer la 38e journée de Ligue 1 avec l’Olympique lyonnais face à Brest. Mais plutôt pour jouer l’Euro 2020 avec les Pays-Bas, une sélection que l’attaquant de 26 ans a portée pendant la Ligue des nations et le début des qualifications avec cinq buts en six matchs. Cette vidéo ressemble ainsi beaucoup à un message envoyé au sélectionneur Ronald Koeman, histoire de lui signaler qu’il sera prêt pour le mois de juin. Pour Basile, cela fait pourtant très peu de doutes, Memphis Depay ne sera pas à 100% lors de l’Euro : « Il n’y a aucune chance pour qu’il revienne sur un terrain de foot quatre mois après son opération. Même avant six mois, cela paraît peu probable. Il pourrait être dans le groupe des Pays-Bas à l’image de Benjamin Mendy en 2018. Mais de là à dire qu’il pourra être performant et avoir du temps de jeu conséquent, j’y crois moyennement. » Une chose est sûre, la vitesse de rééducation de Memphis Depay n’est pas vraiment de l’avis de Jean-Michel Aulas qui n’a pas oublié de signaler à son attaquant de ne pas prendre trop de risques sur Twitter : « Memphis félicitations ! Mais fais attention à toi, nous avons besoin de toi pour la saison prochaine ! » Et pas pour squatter un lit de l’infirmerie.

Par Steven Oliveira Propos recueillis par SO.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 17:52 Pas de Final 4 pour la Ligue des champions africaine 9
Hier à 14:58 Les nouvelles mesures de la FA contre le coronavirus 10
PUTACLIC! Papin fait ses valises ! 23
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 09:05 La collection de tirages photo So Foot d'août est dispo !