Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 20 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

STOP aux joueurs qui s’allongent derrière le mur sur un coup franc!

Ce sont des gestes ou des attitudes qui énervent. Qui sont insupportables. Qui rendent dingues tout supporter au stade ou devant sa télé. Et franchement, comme dirait Edouard Balladur, « Je vous demande de vous arrêter » . Pour cet épisode, on dit un grand « NON » à ces joueurs qui s’allongent derrière leur mur sur un coup franc.

Modififié

D'où cela vient ?

Pour marquer sur coup franc, c’est simple, il faut réussir à passer par-dessus le mur pour ensuite tromper le gardien. Par conséquent, la réponse du mur est tout aussi élémentaire : sauter le plus haut possible pour empêcher le ballon de passer. Sauf que des petits malins, à l’instar de Ronaldinho, Messi, Pirlo ou De Bruyne, ont profité de ces sauts pour faire passer le ballon sous le mur. La technique semblait rodée et imparable. Mais à chaque invention, sa parade. Ainsi, le 22 juillet 2013, lors d’un match entre Palmeiras et Figueirense, l’entraîneur de Figueirense ordonne à l’un de ses joueurs de s’allonger derrière le mur à chaque coup franc de l’ancien de Benfica, Alan Kardel. Le même geste est reproduit un an plus tard lors d’un match entre Ponte Preta et Paraná, en vain, puisque le joueur envoie un coup franc dans la lucarne. La mode, née au Brésil, va ensuite être importée en Europe par... Philippe Coutinho. Le petit couteau va ainsi s’agenouiller derrière son mur, sur un coup franc d’Eriksen, lors d’un Tottenham-Liverpool. Et voilà qu’en octobre 2018, Marcelo Brozović popularise définitivement ce geste, en se jetant allongé derrière son mur lors d’un Barcelone-Inter, et en détournant ainsi en corner le coup franc de Luis Suárez. Ça y est, la contagion a commencé.


Vidéo


Pourquoi c'est insupportable

Parce que déjà, c’est ridicule. Alors certes, il y a un côté dissuasif. Si un joueur s’allonge derrière son mur, a priori, le joueur adverse ne tirera pas sous le mur, sauf s’il n’a pas vu la supercherie. Mais le fait de s’allonger comme ça, à terre, ressemble vraiment à une vieille ruse de cour de recré, comparable à des règles enfantines comme mettre plusieurs gardiens, le goal volant ou le « interdit de tirer si on est trop près du but » . Ça n’a rien à faire sur un terrain de football, et c’est devenu systématique. Surtout, il s’agit là d’une stratégie grossière, sans la moindre subtilité, sans le moindre effet de surprise, d'autant plus quand le joueur prend place une minute avant le tir. Cela reviendrait à dire à un joueur d’échecs : « Attention, je sais que tu vas jouer ton cavalier en d5 au prochain coup, alors ne le fais pas. » Au moins, Brozović avait eu le mérite de se jeter, utilisant l'effet de surprise.




Qui l'incarne le mieux aujourd'hui ?

Malheureusement, tout le monde. Il ne se passe plus un week-end sans qu’un joueur ne le fasse. Comme la liste serait trop longue, disons que le joueur qui l’incarne le mieux aujourd’hui, c’est Carlos Neva, le joueur de Grenade. Le 10 janvier dernier, lors d’un match entre Grenade et le Barça (0-4), Leo Messi s’apprête à tirer un coup franc. Se pensant malin, et pensant surtout que Messi n’avait pas retenu la leçon Suárez-Brozović, Neva s’agenouille derrière son mur, prêt à s’allonger au moment où la Pulga s’élancerait. Résultat : Messi lui jette un coup d’œil (qui, entre nous, veut dire « pfff, pauvre type » ) et envoie un coup franc à ras de terre qui vient presque caresser le cuir chevelu de Neva. Allez, relève-toi gamin, recoiffe-toi, et la prochaine fois, va plutôt couvrir ton poteau au lieu de faire le mariole.

Vidéo


Comment faire pour que ça s’arrête ?

En sanctionnant, tout simplement. En 2021, on peut être sanctionné si l’on est dans la rue à 18h07, donc on peut bien sanctionner un mec qui s’allonge de tout son long derrière un mur, non ? En réalité, certains arbitres ont déjà évoqué le fait qu’un joueur allongé risquait clairement, de par sa position, de détourner le ballon du bras. Dans ce cas-là, comme lorsqu'un joueur qui saute peut détourner un coup franc du bras, il pourrait y avoir penalty. Ce serait une première solution pour que cela s’arrête, mais il faudrait peut-être quelque chose de plus radical. Par exemple : dès qu’un joueur s’allonge derrière le mur, essayer de mettre une mine pour le dégommer. OK, ce n’est pas très fair-play, ni très « bon esprit du foot » , mais au moins, la fois d’après, le gars y réfléchirait à deux fois avant de revenir s’allonger. Si une toute petite violence de rien du tout peut faire avancer la cause...


Pourquoi ça peut précipiter la fin du monde

Parce que s’allonger par terre pour empêcher quelque chose d’arriver n’a jamais rien réglé. Imaginons que cela vienne s’intégrer à notre quotidien. Je n’ai pas envie d’aller à l’école / au boulot le matin, bam, je m’allonge devant la porte de ma chambre pour que personne ne puisse l’ouvrir. Je ne comprends rien à ce DM de maths, bam, je m’allonge devant la salle des profs pour que le prof ne puisse plus en sortir. Je n’ai pas envie que Monsieur Castex annonce un troisième confinement, bam, je m’allonge devant la porte de son bureau à Matignon. Ça n’a aucun sens. On ne résout pas un conflit ou un problème à venir en s’allongeant par terre. Super Nanny l’a dit suffisamment de fois aux enfants qu’elle tente de remettre sur le droit chemin, et même Pascal Le Grand Frère, entre deux jets d’assiettes et trois lancers de pots de peinture, n’a jamais osé demander à une famille de s’allonger par terre pour se réconcilier. Alors on oublie, vite.


La parole est aux acteurs

Hervé Renard (sélectionneur de l'Arabie saoudite) : « C'est quelque chose que je n'ai jamais demandé à mes joueurs. Je pense que ça vient d'eux-mêmes, c'est une parade pour que le mur soit beaucoup plus haut, puisque ceux qui sont dans le mur sautent et forcément avec quelqu'un au sol, ça agrandit la surface et augmente la difficulté pour celui qui veut marquer. En toute sincérité, ce n'est pas très esthétique et espérons que la FIFA se penche sur cette question pour y remédier. Mais il faut trouver un texte qui soit subtile parce que ça peut être un quiproquo avec un joueur allongé et blessé sur le terrain. Ça reste une belle parade trouvée aux excellents tireurs de coup franc. »

Camille Pecharman (gardienne du Paris FC) : « Dans le foot féminin, il n'y a pas énormément de joueuses qui tirent très bien les coups francs. Du coup, sur mon mur, je dis aux filles de ne pas sauter et ça suffit, en général. La technique peut sembler ridicule, mais elle n'est pas inutile. Cela offre une certaine sécurité supplémentaire. Le plus important, pour un gardien, c'est de ne pas prendre de but, donc peu importe le moyen utilisé, il faut avant tout que ce soit efficace. »


Coefficient d’irritabilité


Franchement, un bon 8/10. Au moins.

Par Éric Maggiori, avec Alexandre Delfau Propos de Hervé Renard recueillis par AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 13:54 J’irai supporter l’ACA chez vous (S2 EP3) 1
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 10:45 Pour Gianni Infantino, la VAR « ajoute une couche d'adrénaline » 67
Hier à 09:29 La collection de tirages photo So Foot de mars est dispo !