Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Albanie/France

Le vrai retour des bannis

Après avoir fait profil bas, Franck Ribéry et Patrice Evra sont maintenant de retour, dans toute leur splendeur. Et le bal des egos semble un adversaire plus dangereux que l'Albanie pour les Bleus...

Revenu sur la pointe des claquettes en mars dernier, Franck Ribéry s'est d'abord fait petit histoire de se rabibocher avec tout un pays. Problème, sur le terrain aussi (contre le Luxembourg, le 25 mars dernier, puis la Biélorussie, le 3 juin), il a fait dans le genre discret. Sauf que sur le terrain, à l'inverse d'ailleurs, ce n'est pas ce qu'on lui demande ; c'est même plutôt le contraire. Reste que le sélectionneur le considère toujours, malgré les performances plutôt correctes de son remplaçant Loïc Rémy, comme un titulaire en puissance. Accélérateur de particules hors-pair quand il est en forme - même si l'expression “bête comme ses pieds” semble avoir été créée pour lui -, il est justement revenu à son niveau avec le Bayern Munich en ce début de saison. Il sera donc aligné au coup d'envoi. La décision de Lolo Blanc lui ayant visiblement donné la confiance, Ribéry en a profité pour quémander. Car Ti'Franck veut jouer à gauche, comme il l'aime et comme il ne se gène pas du tout pour le faire savoir.

Aussi, alors qu'il a fait toute sa carrière côté François Mitterrand, Florent Malouda est donc la victime collatérale du caprice, et sera aligné... bah, à droite. « On va dire que c'est pour la paix des ménages » a commenté l'intéressé. Une manière de laisser entendre que certains ont cédé aux exigences de Ti'Franck. Bon. Un ange passe. Tout de même étrange qu'un joueur réclame où jouer en Equipe de France. Plus encore quand le dit-joueur ne semble pas vraiment en position de faire le malin, ni de réclamer quoique ce soit au vu de ses dernières performances sous la marinière. Un ange repasse. Malouda continue : « Cela fait cinq ou six ans que l'on joue ensemble avec Franck et on en est toujours au même débat. Et personne ne trouve de réponse. Donc, si on s'acharne trop sur ce débat, on ne va pas en sortir » . Soit, alors sortons-en pour retrouver un autre “banni” définitivement de retour en Bleu : Patrice Evra.

Entre « quat'zyeux »

De son absence, Gaël Clichy n'a pas su profiter pour s'imposer au poste d'arrière gauche, à l'instar de Löic Rémy pour celle de Ribéry. Par manque de performance exceptionnelle et par manque de temps, surtout. Capitaine flamme en Afrique du Sud, Patrice a évidemment été déchu de son brassard mais non de son statut de titulaire. En conférence de presse, il l'a joué plutôt sec, renvoyant en guise de réponses des « je ne suis pas le capitaine » et autres « je ne suis pas le sélectionneur » . L'idée étant de bien faire comprendre que le temps de la grève était bien fini, qu'il ne décidait plus de rien, et qu'il était redevenu (un peu malgré lui sans doute) un joueur comme un autre. Heureusement, il s'est quand même fendu, au moment où on lui faisait remarquer que Laurent Blanc ne lui avait toujours pas trouvé de successeur en tant que capitaine, d'un rassurant : « Vous voyez qu'il n'est pas si facile de remplacer Evra ! On m'a bien tapé dessus, mais maintenant, on a du mal à me remplacer » . Et s'il n'existait pas, il faudrait l'inventer ?


Il faut dire que niveau réponse qui fuse, Samir Nasri avait bien lancé la semaine. Laurent Blanc ayant auparavant déclaré, en gros, qu'il attendait plus du néo-Citizen, Samir a répondu, par voie de presse interposée, évidemment, qu'il aurait préféré « que le sélectionneur lui dise certaines choses entre quat'zyeux » . Entre « quat'zyeux » , sérieusement ? Et « MDR » aussi non « ^_^ » ? Même à l'oral, Samir communiquerait en SMS.... Kikoo, lol ou pas, toujours est-il que de petites signes de tension apparaissent donc, ça et là, au sein du groupe France. Bon, ce n'est pas comme si c'était la première fois, et cette équipe a toujours fait avec. D'ailleurs, une victoire convaincante effacerait tout soupçon prématuré. Mais une défaite, voire un nul pourrave, ne ferait que renforcer l'impression que le ver est vraiment de retour dans le fruit. D'autant que l'Albanie n'est pas l'adversaire idéal pour fanfaronner ; elle n'a perdu qu'un seul de ses douze derniers matchs à domicile (contre la Slovénie le 9 mars) et pourrait bien donner du fil à retordre aux coqs. « Nous avons des joueurs capables d'imposer un gros impact physique mais nous pouvons aussi garder le ballon et jouer » , a ainsi expliqué son illustre capitaine, Lorik Cana. « L'idée, c'est d'essayer de ne pas trop laisser de temps à son adversaire pour développer son jeu. De lui mettre la pression » . Comme si l'équipe de France ne savait pas s'en mettre tout seul...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


il y a 48 minutes Entraineurs de Premier League : une stabilité inédite il y a 55 minutes René Girard à Casablanca, c'est déjà fini
il y a 1 heure Venez regarder un match chez So Foot ! 9 il y a 1 heure Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 15

Le Kiosque SO PRESS

il y a 5 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 40
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Bière & Foot