Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // LOSC-ASSE (3-1)

Le LOSC pile les Verts

Emmenés par leur armada offensive, les Lillois ont maîtrisé l'ASSE samedi (3-1), à Pierre-Mauroy, grâce notamment à un doublé de Bamba et à un nouveau but de Pépé. La bande à Galette est plus que jamais deuxième de Ligue 1.

Modififié

Lille 3-1 Saint-Étienne

Buts : Bamba (17e, 46e) et Pépé (85e) pour le LOSC // Cabella (26e, s.p.) pour l'ASSE.

Ce coup-ci, Jean-Louis Gasset, boss d’une troupe stéphanoise assise au coup d’envoi sur une série de trois victoires consécutives en Ligue 1, avait scotché l’affiche lui-même : « Ce que j’appréhende, c’est le relâchement. Est-ce c’est de la confiance ou est-ce qu’on va se la raconter parce qu’on a gagné trois matchs en sept jours ? C’est le danger qui nous guette. » Il fallait voir, aussi, la gueule du danger : le LOSC, deuxième du championnat, imbattable à domicile depuis plus de six mois, co-meilleure défense du circuit avec le PSG, troisième meilleure attaque... Un iceberg, en somme. La Ligue 1 est un thriller et certains de ses rendez-vous sont faits pour couper l’appétit. Samedi, à Pierre-Mauroy, on aura ainsi vu deux équipes s’en foutre plein la tronche, comme si le championnat de France venait définitivement de se transformer en un western où la seule règle établie serait la suivante : peu importe quand, peu importe comment, il faut ramener le blé à la fin, quitte à s’en mettre plein le froc. Et ça a fait du bien pour le spectacle, vraiment.

Match à tiroirs


Il fallait s’y attendre : sur le papier, ce LOSC-ASSE avait déjà fière allule, les Verts pointant ce matin à un point à peine de Nordistes qui enregistraient pour l’occasion le retour de suspension de leur capitaine, Adama Soumaoro. C’est d’ailleurs le porte-brassard qui s’est d’abord mis en évidence, les Lillois se faisant immédiatement agripper par l’organisation stéphanoise (un 4-4-2, sans avant-centre, animé par Khazri et Cabella) et peinant d’abord à allumer ses trois grands géocoucous (Pépé, Ikoné, Bamba) offensifs. Il n’aura finalement suffi que d’une fois pour lancer pour de bon la rencontre : peu après la fin du premier quart d’heure de jeu, après un bon travail de Pépé, bien relayé par Xeka, Jonathan Bamba récupère le ballon et s’en va trouver avec brio le petit filet opposé de Ruffier (1-0, 17e). On pense alors les bonnes intentions de début de rencontre des Verts séchées, Xeka poussant même Stéphane Ruffier à une horizontale parfaite sur corner (20e). Rien de tout ça : dans ce match à tiroirs, Ballo-Touré foire une intervention défensive devant Khazri quelques minutes avant une autre très limite de Perrin sur Pépé, offre un penalty à l’ASSE et laisse Rémy Cabella égaliser (1-1, 26e). Le début d’une période verte, au cours de laquelle José Fonte voit sa cuisse le lâcher, Salibur bazarder une bonne opportunité (39e) et qui se conclut finalement par un retour en force des Lillois, mais ni Pépé (41e) ni Rémy (42e) ne parviennent à faire sauter un scénario également marqué par l’expulsion de l’assistant de Galtier, Thierry Oleksiak.

Mais comment il s'appelle ? Pépé !


Changement de ton : dès le retour des vestiaires, la bande à Galette a pris les platines et a de nouveau fait danser la défense stéphanoise, Bamba venant même inscrire rapidement un doublé (2-1, 46e) et Pépé poussant Ruffier à de nouveau mettre son pif dans le gazon (53e). L'ASSE a ainsi plié d'un coup, laissant le LOSC gérer son avance jusqu'aux entrées de Hamouma et Nordin, puis celle de Diony dans le dernier quart d'heure, qui ont permis aux Verts de remettre le pied sur le ballon et de venir faire remonter la pression sur le but de Maignan. Assez pour inquiéter les Dogues ? Un temps, évidemment, jusqu'à la morsure finale : un ballon gratté par Pépé à cinq minutes de la fin, Bamba qui vient agiter la foule, le même Pépé qui vient finir et saluer Pierre-Mauroy (3-1, 85e). Ou comment rentabiliser le voyage de la pile d'émissaires venus à Lille samedi pour observer le numéro 19 lillois, troisième joueur le plus décisif d'Europe cette saison. Un type en or, un mec qui permet au LOSC de valider son succès et de revenir à cinq points du PSG. Dans la peau d'un dauphin, plus que jamais.


Lille (4-2-3-1) : Maignan - Çelik (Ié, 65e), J. Fonte (Dabila, 36e), Soumaoro, Ballo-Touré - Xeka, Thiago Mendes (Thiago Maia, 76e) - Bamba, Ikoné, Pépé - Rémy. Entraîneur : Christophe Galtier.

Saint-Étienne (4-4-2) : Ruffier - Saliba (Diony, 78e), Perrin, Subotić, Kolodziejczak - Salibur (Hamouma, 65e), Selnæs, M'Vila (Nordin, 65e), Monnet-Paquet - Cabella, Khazri. Entraîneur : Jean-Louis Gasset.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:53 Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 42 Hier à 16:34 Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 14 Hier à 16:06 La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 25 Hier à 15:31 La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 24
    Partenaires
    Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 14:32 Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 23 Hier à 14:28 Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 204
    À lire ensuite
    Laporte, pas encore blindé