Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-Betis Séville (0-1)

Le Betis brise la série du Real Madrid

Alors que le monde entier s'attendait à ce que le Real Madrid dépasse le record du Santos de Pelé, le Betis Séville a décidé de gâcher la fête en s'imposant sur le fil au Bernabéu. Solides, les Andalous ont empêché la formation de Zizou de marquer un but, et se sont même payé le luxe de remporter la rencontre en fin de match.

Modififié

Real Madrid 0-1 Betis Séville

But : Sanabria (90e+4) pour le Betis

Cela devait être le match de Cristiano Ronaldo. Suspendu pour les quatre premières journées de Liga, l’attaquant portugais faisait son grand retour et devait permettre au Real Madrid d’effacer le record du Santos FC en enchaînant un 74e match d’affilée avec au moins un but marqué. Finalement, il n’y a rien eu de tout cela, et l’homme de la soirée répond au nom d'Antonio Adán.

« J'écoute mes adjoints et à mon avis – qui est celui qui compte –, Adán est meilleur que Casillas. » En décembre 2012, alors entraîneur du Real Madrid, José Mourinho tente d’expliquer la raison de la mise sur le banc de son capitaine, Iker Casillas, au profit du jeune portier espagnol. Cinq ans plus tard, Antonio Adán vient de prouver aux supporters du Santiago Bernabéu que le technicien portugais avait raison de croire en ses capacités. Impérial sur sa ligne, le portier espagnol a joué un très vilain tour à son club formateur en dégoûtant un à un les attaquants madrilènes. La madjer surpuissante de Gareth Bale ? C’est lui qui la repousse sur son poteau. L'énorme coup de boule de Borja Mayoral en fin de partie ? Easy. Et quand il n'était pas sur la trajectoire des frappes adverses, il voyait Dani Carvajal trouver son poteau (55e) et Cristiano Ronaldo les tribunes (50e).

Boudebouz entre, Sanabria marque

Voyant son équipe buter sur le mur Adán, Zidane tente le tout pour le tout en sortant Marcelo (blessé) et Modrić pour faire entrer les plus offensifs Lucas Vázquez et Borja Mayoral (71e). Trop risqué ? La suite prouve que oui, puisque cela ne permet pas aux Merengues de faire trembler le portier andalou. Et puisque Sergio Ramos décide aussi de se muer en numéro 9, il ne reste plus grand monde derrière. Résultat, durant le temps additionnel, Antonio Barragan s'échappe sur le côté droit avant de servir Antonio Sanabria qui crucifie Keylor Navas de la tête (0-1, 90e+4). Les coéquipiers de Ryad Boudebouz, auteur d'une bonne entrée (61e) marquée par une roulette devant le méchant Casemiro, peuvent exulter. Le Betis tient son exploit. Le Real Madrid, lui, n'arrive toujours pas à gagner à la maison en championnat (deux nuls et une défaite) et voit le Barça s'envoler en tête du classement avec déjà sept points d'avance après cinq journées.

Ce 20 septembre 2017 restera donc à jamais dans l'histoire du Real Madrid comme le jour où le club espagnol n'a pas réussi à battre le record du Santos FC.

  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1
    Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 24 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 48