Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Napoli-Barcelone (1-1)

Le Barça se sort du piège napolitain

Dominateur, mais mené à la suite de l'ouverture du score de Mertens, le Barça a fini par égaliser par Griezmann à l'heure de jeu. De quoi permettre aux Blaugrana de repartir avec un bon match nul du San Paolo.

Modififié

SSC Napoli 1-1 Barcelone

Buts : Mertens (30e) pour Naples // Griezmann (57e) pour le Barça

Les notes de Naples-Barça

Deux éclairs dans la nuit. Un petit chef-d’œuvre de Mertens côté napolitain. Une percée collective conclue par Griezmann côté catalan. Et puis le grand vide ou presque, alors que Partenopei comme Blaugrana auront livré un spectacle trop souvent neutre ce mardi, au San Paolo. Pas de quoi traumatiser les Catalans, qui repartent avec un nul plutôt bien négocié, en vue d'une éventuelle qualification pour les quarts de finale de la C1.

Ciel, mon Mertens


Courageux, mais pas téméraire, Gattuso envoie un premier signal en laissant sa grande tige Milik sur le banc, au profit du micro machine Dries Mertens, pour occuper la pointe de l'attaque. De fait, Naples a décidé de jouer en contre et le fait plutôt bien en début de match, aidé par les sorties de balles proprettes de Demme et Zieliński, et la justesse technique d'Insigne. En face, le Barça, fidèle à son programme habituel, aligne tranquillement sa possession de balle, en essayant de jouer au bilboquet avec les nerfs des Azzurri. Problème : les Catalans, toujours privés de Suárez, doivent composer sans avant-centre de métier. C'est même Vidal qui doit bon gré mal gré faire le guignol dans la surface, pour essayer de couper les rares centres qui atterrissent dans les seize mètres napolitains. Naples ne fait pas grand-chose de plus, mais les Partenopei peuvent s'appuyer sur deux braqueurs de haute volée : Piotr Zieliński et Dries Mertens. Le Polonais chipe d'abord le cuir à Junior Firpo pour foncer sur le côté droit, avant de servir son attaquant, qui envoie une merveille de frappe enroulée dans la lulu de Ter Stegen. Un pion carrément dingo, qui permet au Belge de devenir le co-meilleur buteur de l'histoire du Napoli à égalité avec Marek Hamšík (121 buts). Petite taille, grande classe Dries.

Caresse et Busquets


Trop peu, néanmoins, pour pirater le logiciel barcelonais. L'air de rien, Busquets glisse une passe millimétrée dans les panards de Junior Firpo, dont le centre permet à Griezmann d'égaliser, de près. Mais ce Barça-là est du genre zinzin et se met à multiplier les trous d'air derrière : Milik (qui vient de remplacer Mertens, sorti sur blessure) est inexplicablement esseulé dans l'axe et trouve Callejón peu après l'heure de jeu. L'Espagnol se retrouve alors face à Ter Stegen, mais tire en plein dans le buffet du portier allemand. Insigne, après une série de contres favorables, a aussi la brillante idée de zapper Milik, pourtant seul dans l'axe, et préfère tenter une inélégante frappe écrasée. C'est ballot pour le Napoli, qui finit le match façon petit bras, face à des Blaugrana qui reprennent leur domination stérile. Seul Vidal, qui se mange un rouge après avoir dégommé d'un tacle un peu trop viril Mario Rui, épicera la fin de match, décidément bien fade. Rien de rédhibitoire pour les Catalans, qui repartent avec un bon nul d'Italie, face à des Partenopei qu'on imagine difficilement avoir les armes pour titiller les Barcelonais au Camp Nou.




SSC Napoli (4-3-3) : Ospina - Di Lorenzo, Manolas, Maksimović, Mario Rui - Demme (Allan, 79e), Fabian Ruiz, Zieliński - Callejón (Politano, 74e), Insigne, Mertens (Milik, 54e). Entraîneur : Gennaro Gattuso.

FC Barcelone (4-3-3) : Ter Stegen - Semedo, Piqué (Lenglet, 90e+3), Umtiti, Firpo - Rakitić (Arthur, 56e), Busquets, De Jong - Vidal, Messi, Griezmann (Fati, 87e. Entraîneur : Quique Setién.




Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

PUTACLIC! Simão intronisé entraîneur de Mouscron 13 Hier à 16:11 Vers la création d'une Premier League européenne ? 140
Hier à 15:55 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! dimanche 1 Hier à 15:43 Taye Taiwo rejoint la nouvelle franchise de Palm Beach 22
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
PUTACLIC! Thomas Deniaud meilleur que Van Basten 14
Hier à 12:33 Quand Bruno Martini comparait Guy Roux à une pièce de jeu d'échecs 5 Hier à 11:33 Pedro Martins encense Villas-Boas et félicite Valbuena 9 Hier à 11:12 La magnifique volée de Buballa avec Sankt Pauli 6 Hier à 10:45 Des précisions sur le futur format de la C1 48 Hier à 10:06 Eto'o s'en prend à France Football 25 Hier à 08:54 Une ministre brésilienne demande que Robinho soit immédiatement envoyé de suite en prison 48 Hier à 08:41 Marx Lênin débarque en D2 russe 59
À lire ensuite
Les notes de Naples-Barça