Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des nations
  2. // Suisse-Allemagne (1-1)

La Suisse neutralise l'Allemagne

Après avoir rapidement ouvert le score dans une première période animée et rythmée à l'occasion de la deuxième journée de Ligue des nations, la Mannschaft s'est fait rattraper par une Suisse sans complexe.

Modififié

Suisse 1-1 Allemagne


Buts : Widmer (57e) pour la Suisse // Gündoğan (14e) pour l'Allemagne

La dernière fois que cette petite affiche s'était présentée, en 2012, l'outsider s'était imposé sur l'énorme score de 5-3. Et au vu des premières minutes, l'espoir d'une soirée aussi riche en pions pouvait légitimement apparaître. Mais finalement, la déception a peu à peu gagné tout le monde : l'Allemagne, qui a ouvert le score dans le premier acte avant de se faire rattraper après l'entracte, la Suisse, qui aurait (presque) pu mieux faire, et les téléspectateurs, qui restent un tant soit peu sur leur faim après ce 1-1.

Du rythme, du rythme !


Comme une promesse, la partie démarre fort. Il suffit d'ailleurs d'un mini quart d'heure pour contempler le premier but du match, œuvre d'un Gündoğan peinard devant Sommer sur une transmission de Ginter. Il n'en faut pas davantage pour réveiller la Suisse, endormie jusqu'à sa première opportunité gâchée par Steffen. Ou plutôt stoppée par Leno, à l'aise sur ses appuis.


Sur la seconde grosse occasion helvète, le gardien allemand n'a en revanche rien à faire. Suffit de laisser Seferović faire le taf, l'attaquant étant l'auteur d'un énorme raté alors qu'il est en bonne position d'égalisation. Quelques minutes plus tard, le joueur de Benfica ne manque pas de concentration, mais de chance : décalé par Steffen, il voit sa frappe taper le poteau. Entre-temps, c'est Draxler et Sommer qui se mettent en évidence avec le premier qui se heurte au second.

Le favori sans réel plan B


Dans cette opposition rythmée, les deux formations rentrent aux vestiaires en prenant conscience que tous les scénarios sont possibles. La preuve après la pause, avec une domination technique stérile des visiteurs, mais une réalisation plutôt rapide en faveur des locaux. Elle est signée Widmer, la demi-volée du latéral faisant mouche.


Suivent des tirs de loin des deux côtés, sans réussite. Seferović, Xhaka trois fois, Kroos deux fois, Rüdiger, Werner, Brandt, Can, Aebischer, Akanji... Tous s'y essayent, en vain. À part ça, Embolo se blesse gentiment, et les changements s'enchaînent. De quoi quitter sa télé avant l'heure, et les trois coups de sifflet finaux ? Oui. Car malheureusement, il ne se passera plus rien d'enthousiasmant dans cette confrontation aboutissant à un nul. Le deuxième consécutif en deux journées pour l'Allemagne, le premier point pour la Suisse. Pas terrible, mais pas si mauvais.


Suisse (3-4-3) : Sommer - Elvedi, Akandji, Rodríguez (Zuber, 64e) - Widmer (Aebischer, 80e), Sow, Xhaka, Benito - Embolo (Vargas, 73e), Seferović, Steffen. Entraîneur : Petković.

Allemagne (3-4-1-2) : Leno - Ginter, Süle (Tah, 62e), Rüdiger - Kehrer, Gündoğan, Kroos, Gosens (Can, 78e) - Draxler - Werner, Sané (Brandt, 46e). Entraîneur : Low.


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 14:00 EuroMillions : 130 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi au Méga Jackpot
Hier à 17:30 Vous pensez tout savoir sur la saison 2019-2020 du PSG ? 1
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:03 Traité de « buffle », Akinfenwa regrette que la fédération l’ait « laissé tomber » 74 Hier à 10:03 Seize joueurs de Flamengo positifs au Covid-19 4