Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

La Roma sans défense

Le week-end risque d'être difficile pour l'AS Rome. La défaite face à l'Inter (5-3) a laissé des traces mentales, mais aussi des traces sur la prochaine feuille de match.



Exclu pour une faute de dernier défenseur sur Pazzini, Nicolas Burdisso sera suspendu pour le match du week-end : un choc face à Naples au stadio Olimpico. Problème, l'autre défenseur central, Philippe Mexès, est également suspendu après les insultes envers l'arbitre du match Roma-Brescia. Ranieri se retrouve donc avec le seul Juan pour constituer sa défense centrale. Or, après le désastre face à la Sampdoria début janvier, le Brésilien n'est plus vraiment une assurance tout risque.



Le coach giallorosso va donc devoir faire avec les moyens du bord. Sur le banc, il peut éventuellement piocher Loria, ou le petit frère de Burdisso. Mais les deux ont, en tout et pour tout, joué quelques minutes cette saison. Pas l'idéal pour contrer Cavani, buteur en feu. Ce matin, le Corriere dello Sport incite Ranieri à mettre De Rossi en défense centrale. Mouais. Totti tant qu'on y est ?



Quoiqu'il en soit, l'entraîneur de la Louve a quatre jours pour trouver la solution. Une solution qui sera, dans tous les cas, précaire.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


À lire ensuite
Pepe Reina vers United?