Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // ASSE-OM (0-2)

L'OM fait trinquer Sainté

Dans le Chaudron, l'OM n'a pas eu besoin de forcer pour s'imposer contre Saint-Étienne (0-2) et a fait la différence grâce à des réalisations de Dimitri Payet et Nemanja Radonjić. Sans être spectaculaire dans le jeu, Marseille a maîtrisé des Verts beaucoup trop timides pour prétendre à un autre résultat. Les hommes d'André Villas-Boas profitent du revers de Rennes pour conforter leur deuxième place.

Modififié

Saint-Étienne 0-2 Marseille

Buts : Payet (7e) et Radonjić (85e) pour l'OM.

Depuis le début de l’année, c’est la même rengaine : chaque sortie de Marseille est présentée comme un test, une opportunité d’assumer son statut de dauphin du Paris Saint-Germain. Encore une fois, le déplacement à Saint-Étienne, contre une équipe annoncée revancharde après la claque ramassée à Metz, ressemblait à un joli traquenard. Pas de quoi effrayer l'OM, qui n'a pas changé de formule pour disposer sereinement des Verts (0-2) : une solidité redoutable, une organisation rigoureuse, un jeu loin d'être excitant et un chef d'orchestre nommé Dimitri Payet pour mener la danse. Une nouvelle étape de franchie dans la mission Ligue des champions.

Payet, la vie d'artiste


Dans le Forez, la soirée a commencé dans le grabuge. Le décor : des affrontements entre les groupes de supporters des deux équipes et les forces de l’ordre, l’utilisation de gaz lacrymogènes obligeant les joueurs à écourter leur échauffement et un coup d’envoi retardé de quinze minutes. Pas de quoi effrayer les Marseillais, d’attaque après une première alerte d’Hamouma, qui impose rapidement un pressing haut pour enquiquiner des Stéphanois empruntés. Un effort collectif et un coup d’éclat individuel pour débloquer la partie : trouvé par Rongier sur le côté gauche, Payet s’amuse avec M’Vila et profite de l’anticipation de Ruffier pour marquer un pion d’artiste dans un angle fermé (0-1, 7e). Le numéro 10 marseillais fête sa 400e en Ligue à sa manière pendant qu’une centaine d’amoureux de l’OM exultent sur un parking devant le Chaudron, le parcage visiteur étant resté vide tout au long du match. Sur le terrain, Sainté essaie de faire circuler le ballon, mais se casse les dents sur un OM en gestion et très bien organisé. Pas aidée par des attaquants peu fringants, l'ASSE peine à se montrer dangereuse, malgré une tentative de lob audacieuse de Khazri (23e) et une frappe croisée de Diony repoussée par la main ferme de l'impeccable Mandanda (38e). Sans forcer, Marseille est devant.

Sainté sans idées, l'OM dur à bouger


Claude Puel n'a pas la banane sur son banc, mais le technicien stéphanois se dit « satisfait » du comportement de son équipe en première période. Manque de pot, le second acte ressemble à une longue sieste façon Bordeaux-Marseille dimanche soir. L'OM n'existe plus dans les trente derniers mètres, même si les fulgurances de Payet réveillent les quelques endormis, alors que les Verts sont incapables d'emballer la rencontre. La faute à du déchet technique et à une sacrée panne d'inspiration dans le secteur offensif. Comment trouver la faille dans une défense rodée dans de telles conditions ? La bande à Villas-Boas voit les minutes défiler en toute sérénité : Mandanda est vigilant sur la tête piquée d'Hamouma (58e) et pas du tout inquiété par les frappes dévissées de Khazri (71e) et Bouanga (76e). Sans être beau, l'OM est costaud et se montre une dernière fois cruel pour achever la bête stéphanoise : Payet profite d'une perte de balle d'Aholou pour délivrer un nouveau bonbon en direction de Sanson, dont la remise côté gauche est transformée par Radonjić d'un missile croisé (0-2, 85e). La marche était trop haute pour Saint-Étienne, qui reste scotché à une triste 15e place. Plus haut dans le classement, Marseille assoit sa deuxième position au classement avec un quinzième match consécutif sans défaite. Un vrai dauphin.


Saint-Étienne (4-2-3-1) : Ruffier - Debuchy (Honorat, 68e), Saliba, Perrin, Fofana - Cabaye (Aholou, 46e), M'Vila - Bouanga, Khazri, Hamouma - Diony. Entraîneur : Claude Puel.

Marseille (4-3-3) : Mandanda - Sarr, Álvaro, Ćaleta-Car, Amavi - Rongier, Kamara, Sanson - Radonjić (Strootman, 89e), Benedetto (Germain, 76e), Payet. Entraîneur : André Villas-Boas.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2019-2020

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

    il y a 1 heure Viens mater OL – Juve lors d’une projection So Foot de tous les exploits 1
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    À lire ensuite
    Abidal-Messi : crise de foi