Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Foot et littérature

L'équipe type littérature et foot

Shakespeare sur le banc, Boileau (enfin Drinkwater) sur la pelouse, Leicester prend des accents littéraires cette saison. Mais le coach et le milieu de terrain des Foxes ne sont pas les seuls à avoir une plume célèbre en guise d’homonyme. Quand littérature et football se marient.

Modififié
Sur le banc
Andy Carroll
Andy
Carroll

Andy Carroll

Baston avec l’un de ses coéquipier, castagne dans une discothèque, maison retournée, soirées alcoolisées, le milieu de terrain de West Ham pourrait incarner à merveille le personnage du Chapelier Fou, le pote d’Alice dans le roman de Lewis Carroll.

Jermain Defoe
Jermain
Defoe

Jermain Defoe

Si le Robinson Crusoé de Daniel Defoe est resté vingt-huit ans coincé sur son île loin de l’Angleterre, Jermain Defoe lui, a passé trois ans et demi loin de la sélection avant d’y faire un retour triomphal.

Robert Lamartine
Robert
Lamartine

Robert Lamartine

Pas de Méditations Poétiques pour Robert, passé par Reims et Angers dans les sixties, mais des Méditations Footballistiques.

William Faulkner
William
Faulkner

William Faulkner

Même nom, même prénom, mais pas même destin pour l’écrivain et le joueur de Ballymena United. Si le premier a reçu le prix Nobel de littérature, le second végète en IFA Premiership (championnat nord-irlandais) depuis six ans.

Lee Bradbury
Lee
Bradbury

Lee Bradbury

En achetant en 1997 un joueur du même blase que l’auteur de Fahreinheit 451, les dirigeants de Man City s’attendaient à foutre le feu aux défenses adverses. Un feu de paille finalement.

Craig Shakespeare
Craig
Shakespeare

Craig Shakespeare

Le nom du plus célèbre dramaturge anglais à la tête d’une équipe au destin théâtral, les dirigeants de Leicester ont bien fait les choses. Avec Craig Shakespeare à leur tête, les Foxes espèrent une toute autre fin que celle des tragédies de l’auteur d’Hamlet.

Filip de Wilde
Filip de
Wilde

Filip de Wilde

Une boulette face à la Suède, un but gag et une expulsion à la suite d’une sortie hasardeuse contre la Turquie, Filip de Wilde a précipité la chute de la Belgique pour son Euro maison en 2000. Catastrophique, le gardien a pu mesurer toute «  L’Importance d’être constant » .

Romain Sartre
Romain
Sartre

Romain Sartre

Avec un tel nom, le joueur formé à Lyon ne pouvait évoluer à un autre poste que celui de défenseur. À son départ de la capitale des Gaules où il n’a pas réussi à s’imposer, Romain Sartre voit du pays et respecte les principes de son illustre aîné : Laval, Sedan, Lens, Tours, Châteauroux, Nîmes, Villefranche, il ne pose ses valises que dans des clubs anticapitalistes et ...

Dante
Dante

Dante

Dans sa Divine Comédie, Dante vit un voyage initiatique qui le mène de l’enfer au paradis en passant par le purgatoire. Fidèle à son homonyme italien, le défenseur brésilien a lui aussi vécu le périple de l’auteur toscan : l’enfer avec le Brésil en 2014, le purgatoire à Wolfsburg et enfin le paradis à Nice.

Kazuhiro Murakami
Kazuhiro
Murakami

Kazuhiro Murakami

En 17 saisons de J1 League, le défenseur nippon n’aura pas réussi à se faire un prénom, à côté de celui d'un des plus grands auteurs japonais contemporains.

Franck Dumas
Franck
Dumas

Franck Dumas

Si Edmond Dantes, aka le Comte de Monte-Cristo a passé quatorze ans au château d’If, Franck Dumas, lui ne devrait rester que deux ans et demi derrière les barreaux.

Danny Drinkwater
Danny
Drinkwater

Danny Drinkwater

À l’instar de Boileau, son pendant français, resté dans l’ombre de Molière, Corneille et Racine, Drinkwater a fait le boulot la saison dernière dans l’ombre des Vardy, Kanté et Mahrez.

Fabien Camus
Fabien
Camus

Fabien Camus

Charleroi, Genk, Royal Antwerp, le milieu de terrain franco-tunisien a passé plus de la moitié de sa carrière professionnelle en Belgique où il pourrait bientôt être surnommé L’Étranger.

Jeremy Grimm
Jeremy
Grimm

Jeremy Grimm

Formé à Strasbourg, supporter du Racing depuis l’enfance, Jeremy Grimm est en train de vivre un vrai conte populaire que n’auraient pas renié les deux frères allemands du même nom. Après une montée en Ligue 2 la saison dernière, l’Alsacien pure souche espère enchaîner cette année avec une montée dans l’élite.

Danny Welbeck
Danny
Welbeck

Danny Welbeck

Comme depuis trois saisons que Danny Welbeck évolue à Arsenal, La possibilité d’un titre ne sera pas publiée cette année du côté des Gunners.

Ebbe Sand
Ebbe
Sand

Ebbe Sand

Si dans La Petite Fadette l’amour fraternel des jumeaux Barbeau est mis à l’épreuve par une jeune fille, les jumeaux Sand eux se querellent balle au pied dès l'enfance. Ebbe l'emporte finalement haut la main grâce à ses 283 matchs sous les couleurs de Schalke 04.

Gianfranco Zola
Gianfranco
Zola

Gianfranco Zola

Élu joueur du XXe siècle chez les Blues, son numéro 25 retiré à jamais du vestiaire de Chelsea, l’attaquant italien a su faire honneur au nom de l’un des plus grands auteurs français du XIXe siècle.

Gardien

Filip de Wilde : Une boulette face à la Suède, un but gag et une expulsion à la suite d’une sortie hasardeuse contre la Turquie, Filip de Wilde a précipité la chute de la Belgique pour son Euro maison en 2000. Catastrophique, le gardien a pu mesurer toute «  L’Importance d’être constant » .

Défenseurs

Romain Sartre Avec un tel nom, le joueur formé à Lyon ne pouvait évoluer à un autre poste que celui de défenseur. À son départ de la capitale des Gaules où il n’a pas réussi à s’imposer, Romain Sartre voit du pays et respecte les principes de son illustre aîné : Laval, Sedan, Lens, Tours, Châteauroux, Nîmes, Villefranche, il ne pose ses valises que dans des clubs anticapitalistes et antibourgeois.

Dante : Dans sa Divine Comédie, Dante vit un voyage initiatique qui le mène de l’enfer au paradis en passant par le purgatoire. Fidèle à son homonyme italien, le défenseur brésilien a lui aussi vécu le périple de l’auteur toscan : l’enfer avec le Brésil en 2014, le purgatoire à Wolfsburg et enfin le paradis à Nice.

Kazuhiro Murakami En 17 saisons de J1 League, le défenseur nippon n’aura pas réussi à se faire un prénom, à côté de celui d'un des plus grands auteurs japonais contemporains.

Franck Dumas Si Edmond Dantes, aka le Comte de Monte-Cristo a passé quatorze ans au château d’If, Franck Dumas, lui ne devrait rester que deux ans et demi derrière les barreaux.

Milieux

Danny Drinkwater À l’instar de Boileau, son pendant français, resté dans l’ombre de Molière, Corneille et Racine, Drinkwater a fait le boulot la saison dernière dans l’ombre des Vardy, Kanté et Mahrez.

Fabien Camus Charleroi, Genk, Royal Antwerp, le milieu de terrain franco-tunisien a passé plus de la moitié de sa carrière professionnelle en Belgique où il pourrait bientôt être surnommé L’Étranger.

Jeremy Grimm Formé à Strasbourg, supporter du Racing depuis l’enfance, Jeremy Grimm est en train de vivre un vrai conte populaire que n’auraient pas renié les deux frères allemands du même nom. Après une montée en Ligue 2 la saison dernière, l’Alsacien pure souche espère enchaîner cette année avec une montée dans l’élite.

Attaquants

Danny Welbeck Comme depuis trois saisons que Danny Welbeck évolue à Arsenal, La possibilité d’un titre ne sera pas publiée cette année du côté des Gunners.

Ebbe Sand Si dans La Petite Fadette l’amour fraternel des jumeaux Barbeau est mis à l’épreuve par une jeune fille, les jumeaux Sand eux se querellent balle au pied dès l'enfance. Ebbe l'emporte finalement haut la main grâce à ses 283 matchs sous les couleurs de Schalke 04.

Gianfranco Zola Élu joueur du XXe siècle chez les Blues, son numéro 25 retiré à jamais du vestiaire de Chelsea, l’attaquant italien a su faire honneur au nom de l’un des plus grands auteurs français du XIXe siècle.

Remplaçants:

Andy Carroll Baston avec l’un de ses coéquipier, castagne dans une discothèque, maison retournée, soirées alcoolisées, le milieu de terrain de West Ham pourrait incarner à merveille le personnage du Chapelier Fou, le pote d’Alice dans le roman de Lewis Carroll.

Jermain Defoe Si le Robinson Crusoé de Daniel Defoe est resté vingt-huit ans coincé sur son île loin de l’Angleterre, Jermain Defoe lui, a passé trois ans et demi loin de la sélection avant d’y faire un retour triomphal.

Robert Lamartine Pas de Méditations Poétiques pour Robert, passé par Reims et Angers dans les sixties, mais des Méditations Footballistiques.

William Faulkner Même nom, même prénom, mais pas même destin pour l’écrivain et le joueur de Ballymena United. Si le premier a reçu le prix Nobel de littérature, le second végète en IFA Premiership (championnat nord-irlandais) depuis six ans.

Lee Bradbury En achetant en 1997 un joueur du même blase que l’auteur de Fahreinheit 451, les dirigeants de Man City s’attendaient à foutre le feu aux défenses adverses. Un feu de paille finalement.

Entraîneur

Craig Shakespeare Le nom du plus célèbre dramaturge anglais à la tête d’une équipe au destin théâtral, les dirigeants de Leicester ont bien fait les choses. Avec Craig Shakespeare à leur tête, les Foxes espèrent une toute autre fin que celle des tragédies de l’auteur d’Hamlet.



Par Maeva Alliche
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 11 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23

Le Kiosque SO PRESS