Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Real-Celta

Hazard, nouvelle année blanche ?

Après ses nombreuses absences en 2020 au détriment d'un Real Madrid trop longtemps privé de son talent, Eden Hazard doit prendre de bonnes résolutions pour se relancer en 2021. Éviter les pépins physiques, devenir enfin un atout offensif de poids pour les Merengues et revenir faire gagner la Belgique : de retour de blessure, l'ancien de Chelsea a désormais 364 jours pour briller et réussir son année.

En Belgique, Sinterklaas (pour la Saint-Nicolas, fête des enfants du 6 décembre) et le Père Noël sont bien passés. Mais les amateurs de football, petits ou grands, qui célèbrent ces évènements en recevant des sucreries et des cadeaux au pied du sapin ne savent pas encore si les personnages barbus ont vraiment déposé chez Eden Hazard ce qu'ils ont tant réclamé. Une gourmandise magique renfermant un composé anti-blessure, un paquet contenant des membres inférieurs plus solides que des jambes en mousse ou un coffret cachant un corps résistant à n'importe quel contact : telles sont les offrandes qu'ont imaginées les fans de ballon au Plat Pays, afin que leur star reprenne du poil de la bête et arrive en forme à l'Euro.



Cependant, les supporters des Diables rouges ne sont pas les seuls à avoir pensé à un organisme tout neuf pour l'ancien de Chelsea : en effet, les fans du Real Madrid espèrent eux aussi que leur jouet pourtant pas acheté d'occasion en 2019 (importé de Londres pour environ 100 millions d'euros, voire même 160 selon certaines sources) va enfin fonctionner. Parce qu'en 2020, le joujou n'a absolument pas offert les moments de divertissement attendus.

Trop de saisons à 50 matchs


Une année encore plus blanche que la maison dans laquelle il est entré, et encore plus pâle que celle de ses confrères perturbés par le coronavirus. Voilà ce qu'a vécu Hazard, lors des 365 derniers jours. En statistiques, cela donne quatre apparitions en Ligue des champions et dix titularisations accompagnées de deux entrées en jeu en Liga. Pour deux malheureux buts, toutes compétitions confondues. Bien entendu, connaissant les qualités du bonhomme, il s'agit du bilan le moins flatteur de sa carrière. « J'ai sûrement fait la moins bonne saison de ma carrière » , a-t-il d'ailleurs reconnu à France Télévision, content malgré tout d'avoir remporté le championnat.


Il faut dire que son organisme (touché par la Covid, en novembre) l'a forcé à se mettre au repos, sans lui en laisser : depuis son arrivée en Espagne, l'ex-Lillois a ainsi été victime d'une dizaine de pépins physiques (genou, péroné, pied...) qui l'ont privé de 38 matchs. Ce qui, étalé sur une saison et demie, fait beaucoup. La faute au rythme effréné auquel le joueur est soumis depuis ses débuts chez les professionnels (aucune saison sous la barre des 49 matchs depuis 2009, 39 pour l'exercice 2008-2009), d'après Kris Van Crombrugge. « Eden veut toujours donner le meilleur. Je pense qu’il a dépassé la limite, qu’il pousse son corps un peu trop loin, a estimé le médecin de sa sélection en novembre, pour Het Laatste Nieuws. À Madrid, les attentes sont grandes. À l’extérieur, Eden donne l'impression d’être plutôt imperméable à la pression, mais personne n'échappe au stress. Cela peut avoir un impact sur les muscles, son tonus musculaire est un peu trop élevé en ce moment et cela peut augmenter les risques de subir des blessures. »

Aux petits soins


Forcément, le Real marche donc sur des œufs au moment de le récupérer. « Il a besoin de temps, et de temps de jeu. Lentement, mais sûrement, il sera de retour dans le onze de départ » , a par exemple soufflé Zinédine Zidane, face à la presse. Entré pour le dernier quart d'heure lors du nul à Elche sans pouvoir faire de différence après un mois d'absence, celui qui est toujours capable de fulgurances (comme en témoigne sa prestation contre l'Inter, en C1) va pourtant devoir rapidement apporter à sa formation dont la puissance offensive repose essentiellement sur Karim Benzema. Histoire de faire gagner des titres à son employeur - notamment la C1, une des raisons majeures pour lesquelles il a décidé de quitter l'Angleterre -, et d'arriver à l'Euro lancé dans une forme optimale pour là aussi viser le trophée continental. Histoire, aussi, d'éviter un bide presque total chez les Merengues.



Autour de lui, les attentes et les espoirs restent intacts. « Je lui ai parlé, et je lui ai dit : "Nous avons besoin de toi, et à ton meilleur. C'est une saison où tu apprends tout, mais tu dois être à 100% la saison prochaine." Eden est un gars formidable et un joueur spécial, mais il jouait avec des douleurs. Je suis sûr qu'il va montrer son potentiel et pourquoi le club l'a acheté, nous aurons beaucoup besoin de lui » , a déjà indiqué Luka Modrić à l'AFP, en novembre. De son côté, Roberto Martínez a annoncé la couleur en fin d'année sur VTM : « Il a eu énormément de malchance, mais je serais inquiet s’il souffrait d’une blessure récurrente qui l’empêche de faire son job au quotidien. Là, il a tout en main pour se remettre complètement. Je n’ai aucune inquiétude à son sujet, il a faim de ballon, et 2021 sera son année. » Une année qui ne sera ni blanche, ni noire, ni grise, si le monsieur reprend enfin des couleurs.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine