Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Naples-Barcelone (1-1)

Doc Mertens

En ouvrant le score face au Barça en huitièmes de finale aller de Ligue des champions (1-1), Dries Mertens a rejoint Marek Hamšík en tête des meilleurs buteurs de l'histoire du Napoli avec 121 pions. Une place méritée, tant l'attaquant belge a enchaîné les buts depuis son arrivée en Italie en 2013. Le tout, sans faire de bruit.

Modififié
Son sourire et ses pas de danse avec Lorenzo Insigne témoignent de son bonheur. Dries Mertens a réalisé quelque chose de grand, plus grand que la beauté de son but face au Barça de Marc-André ter Stegen qui n’a pu empêcher cet amour de frappe enroulée de filer dans sa lucarne. Ce qui est immense, c'est que ce but soit le 121e inscrit par Dries Mertens avec le Napoli, faisant de lui le co-meilleur buteur de l'histoire du club à égalité avec Marek Hamšík. Pas étonnant, lorsque l’on connaît le talent de l’ancien du PSV Eindhoven pour envoyer des ballons au fond des filets.

Une vie dans l'ombre


Ce but, Dries Mertens y pensait depuis quelques mois maintenant. Alors que des rumeurs l’envoyaient loin de Campanie l’été dernier, l’international belge avait clamé haut et fort son amour du Napoli à la Gazzetta dello Sport : «  Je veux rester ici. Je veux battre le record de Marek pour rester dans l'histoire de ce club. Mais la saison prochaine, je jouerai ici, car je me sens bien ici. » C’est désormais chose faite, même s’il lui manque encore un pion avant d’être seul en tête de ce classement. Cela ne devrait pas être trop dur à réaliser, étant donné la vitesse à laquelle Dries Mertens enfile les pions. Car si le Diable rouge n’est pas Lionel Messi, Cristiano Ronaldo ou encore Ciro Immobile, il n'en reste pas moins un buteur d’exception. Pourtant, le nom de l’attaquant de 32 ans n’apparaît jamais dans le débat des meilleurs avants-centres du monde. La faute à des performances qui passent souvent au second plan, à l’image de ses 28 buts en Serie A lors de la saison 2016-2017 ne lui permettant pas d’être meilleur buteur (Edin Džeko, avec 29 pions, remportera ce prix). Sans parler de la sélection belge où Mertens apparaît comme le quatrième meilleur joueur offensif derrière Eden Hazard, Romelu Lukaku et Kevin De Bruyne.



Mais à la différence de beaucoup d’autres buteurs, Dries Mertens n'est pas seulement un strikeur. Son double-double (seize buts et onze passes décisives en championnat) de la saison dernière le prouve. Son match de ce mardi soir, où ses 169 centimètres et son corps de U15 ont fait vivre un cauchemar aux grands gaillards Gerard Piqué et Samuel Umtiti, aussi. Une belle revanche pour celui qui était persona non grata au Napoli il y a quelques semaines, lorsque son président Aurelio De Laurentiis en avait fait l’un des leaders de la mutinerie des joueurs. Certains clubs pensaient alors récupérer l’attaquant de poche durant le mercato hivernal, contre quelques centimes d'euros. Il n’en a rien été, donc, puisque Dries Mertens a décidé de rester.

L'avenir loin de Naples ?


Conscient du danger que représente Dries Mertens dans ce Napoli positionné très bas sur le terrain et qui évolue en contre-attaque, Sergio Busquets a décidé de prendre les choses en main. Une vilaine semelle en début de seconde période, et voilà le Belge obligé d’aller s’asseoir sur le banc. Si le milieu espagnol a écopé d’un carton jaune synonyme de suspension au retour, cette faute a néanmoins permis au Barça de respirer un peu. Car les dernières minutes ont clairement montré qu’il existait un Napoli avec Dries Mertens et un Napoli sans Dries Mertens. José Callejón, qui a manqué son face-à-face avec Ter Stegen, pourrait d'ailleurs l'avouer : seul le Diable rouge ne tremble pas, lors des grands rendez-vous.



Cela a déjà été le cas durant la phase de poules : Mertens a planté contre Liverpool à l’aller (2-0) comme au retour (1-1), et a doublé contre le Red Bull Salzbourg pour permettre au Napoli d’aller chercher une victoire précieuse (3-2) pour la qualification. Autant d’éléments qui expliquent que les supporters du Napoli vont passer leurs journées à prier pour que Dries Mertens soit présent lors du match retour dans trois semaines, à Barcelone. Un bel endroit pour mettre définitivement Marek Hamšík dans son rétroviseur. La mission réalisée, Mertens pourra alors quitter la Campanie - à moins qu’il ne prolonge son contrat expirant en juin prochain - avec un statut mérité de légende du club. Et cette fois-ci, personne ne pourra lui prendre la lumière.



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 13:35 EuroMillions : 45 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:30 Quand Kabasele et Wilshere démontent leurs proches dans le jardin 26