S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J36
  • Nice-Toulouse

Toulouse, défaites de famille

Par Tom Binet

À peine redescendu d'une première Coupe de France remportée depuis 66 ans, le Téfécé se retrouve empêtré dans plusieurs affaires extrasportives. L'ambiance n'est déjà plus à la fête.

Equipe de football de Toulouse (tfc) - Equipe de football de Nantes (fcn) during the Ligue 1 Uber Eats match between Toulouse and Nantes Stadium Municipal on May 14, 2023 in Toulouse, France. (Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport)
Equipe de football de Toulouse (tfc) - Equipe de football de Nantes (fcn) during the Ligue 1 Uber Eats match between Toulouse and Nantes Stadium Municipal on May 14, 2023 in Toulouse, France. (Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport)

« On est passés d’un climat tropical, où tout allait bien, il faisait beau et chaud, et là il y a eu un petit coup de grisou. » Frédéric, 50 ans, dont près de trois décennies à pousser derrière le TFC, résume assez bien le changement d’ambiance qu’ont connu les amoureux du Toulouse Football Club ces dernières semaines. Depuis le triomphe en Coupe de France le 29 avril dernier, les affaires extrasportives se succèdent pour les Violets. Un drame en trois actes, commencé par le refus de trois joueurs (Zakaria Aboukhlal, Moussa Diarra et Saïd Hamulic) d’enfiler le maillot au flocage arc-en-ciel pour lutter contre l’homophobie. Quelques jours plus tard, RMC Sports révélait que l’international marocain aurait eu des mots graves à l’encontre de Laurence Arribagé, adjointe aux Sports à la mairie de Toulouse, lors des célébrations au Capitole, un épisode démenti par les deux intéressés et qui a depuis fait l’objet d’une enquête interne du club. D’abord mis à l’écart, le joueur a été réintégré au groupe ce jeudi, et postule pour jouer ce dimanche à Nice, a confirmé Philippe Montanier devant la presse.

Et comme si cela ne suffisait pas, sont venues se rajouter les révélations du site lesviolets.com à propos de Rasmus Nicolaisen. Le défenseur danois aurait en effet emprunté de l’argent à certains de ses coéquipiers (à hauteur de 100 000 euros à en croire L’Équipe) pour couvrir des dettes de jeu. Une situation qui aurait engendré des tensions en interne, aboutissant à la mise à l’écart du joueur lors de la réception de Lyon le 14 avril, avant que la situation ne rentre dans l’ordre, grâce notamment à une avance sur salaire proposée par le club. Une affaire aucunement liée à celle entourant Zakaria Aboukhlal, mais qui vient grossir un contexte déjà pesant. « Le fait que ça sorte si tard ne sert à rien. Il n’a pas joué contre Lyon, et les matchs depuis ont été gérés normalement, affirme Medy, abonné en virage Brice depuis plus de dix ans. Ce qui peut servir pour les générations futures, c’est de faire attention aux jeux, mais je ne pense pas qu’il y ait d’énormes polémiques sur cette affaire-là. » Le cas de l’ancien de Portsmouth, qui avait été condamné à 2800 euros d’amende pour avoir misé de l’argent sur 53 matchs au cours de sa saison de prêt en Angleterre, appartient déjà au passé dans l’esprit des fans du TFC. « Des gens qui ont des problèmes avec le jeu, il y en a eu plus que de raison. Pour moi, c’est quelqu’un qui doit avoir compris qu’il a fait une connerie et ça a l’air d’être le cas. Il lui faut simplement travailler sur son addiction au jeu pour passer outre », estime pour sa part Yves, abonné chez les Indians depuis la fin des années 2000.

Manifestement, il a des convictions, et c’est trop important à mes yeux pour le jugement que j’ai sur cet homme-là. Cette position ne correspond pas à mes valeurs et je pense aux valeurs d’une grande majorité des supporters et du club, donc son départ me paraît inéluctable.

Frédéric, abonné chez les Indians

Aboukhlal, la grosse crispation

En revanche, la situation de Zakaria Aboukhlal, elle, a bien du mal à passer auprès des habitués du Stadium. « À la suite de l’article publié par RMC le lundi 15 mai, j’ai eu l’opportunité de rencontrer et discuter avec Laurence Arribagé. Au cours de cette rencontre, nous avons tous les deux confirmé que les rapports de RMC Sport ne correspondent pas à ce qui s’est vraiment passé le 30 avril au Capitole. Nous souhaitons mettre fin à cette controverse qui nous affecte fortement tous les deux, ainsi que nos familles. Merci de respecter notre décision », informait l’intéressé via un communiqué ce jeudi. Le sentiment d’avoir du mal à démêler le vrai du faux concernant ces accusations est plutôt partagé, à l’image d’Yves : « C’est rude pour le joueur, qui était déjà dans la sauce pour une affaire où il n’est pas défendable. Ce sont des sujets suffisamment graves pour ne pas raconter n’importe quoi, parce que ça nuit à tout le monde. »

En revanche, l’attitude du demi-finaliste de la dernière Coupe du monde et de ses deux coéquipiers face à Nantes est pointée du doigt. « Pour moi, cette affaire avec Laurence Arribagé reste une affaire interne. Nous de l’extérieur, il y a trop d’éléments qu’on ne maîtrise pas pour avoir un avis concret. La seule chose sur Aboukhlal dont on peut parler, ce sont les faits, qu’il ait refusé de jouer contre Nantes en raison du maillot, affirme Frédéric. Il y a des sujets qu’on ne peut pas occulter comme ça, des sujets de société très importants. Manifestement, il a des convictions, et c’est trop important à mes yeux pour le jugement que j’ai sur cet homme-là. Tant pis, cette position ne correspond pas à mes valeurs, et je pense aux valeurs d’une grande majorité des supporters et du club, donc son départ me paraît inéluctable. » Même son de cloche du côté de Medy : « Ce qui me gêne, c’est surtout l’affaire avec les maillots. J’étais un peu surpris qu’on ait ce genre de problèmes, puisqu’on est censés être un club multiculturel, tolérant, vu le nombre de nationalités. J’aurai du mal à réapplaudir les trois mecs qui n’ont pas voulu jouer. »

Tant que tu es un club qui n’attire pas l’attention, des soucis comme ça, il a pu y en avoir, mais ça n’intéresse personne. C’est la rançon du succès. On se le disait en blaguant : “Ça y est on est un grand club”, les affaires extrasportives intéressent plus que le côté sportif.

Yves, abonné chez les Indians

La communication d’Aboukhlal, qui a tenté de justifier son absence via un communiqué pour le moins maladroit dans la foulée de son refus de jouer face aux Canaris, passe très mal chez ceux qui l’ont apprécié tout au long d’une saison largement aboutie sur le terrain. Et Yves n’oublie pas Hamulic et Diarra : « Le problème c’est qu’eux, on ne les a pas entendus derrière. S’ils font amende honorable en reconnaissant qu’ils ont fait une connerie c’est excusable, mais si c’est la même direction qu’Aboukhlal, alors la réaction c’est : “Allez chercher un autre club, merci, au revoir.” Humainement parlant, ce n’est pas tolérable d’avoir des gens qui prônent ce genre d’idées au sein du club. »

« Il y a un problème d’éducation »

La question se pose désormais de savoir quelles répercussions tout cela aura pour la suite, alors que beaucoup ne souhaitent plus voir Aboukhlal enfiler la tunique violette. « Ça aura un impact sur l’avenir des concernés, mais sur le club, je suis pas certain, pronostique Yves. C’est aussi quelque chose à quoi on pouvait s’attendre. Tant que tu es un club qui n’attire pas l’attention, des soucis comme ça, il a pu y en avoir, comme le vol de la montre de Gradel, mais ça n’intéresse personne. C’est la rançon du succès, entre guillemets. On se le disait en blaguant : “Ça y est, on est un grand club”, les affaires extrasportives intéressent plus que le côté sportif. » Quoi qu’il en soit, hors de question de voir cette fin de saison joyeuse occultée. « On n’était tellement pas habitués à ce genre d’affaires que ça nous surprend, mais honnêtement ça ne gâche en rien tous les moments extraordinaires qu’on a vécus, rassure Medy. Van den Boomen, Spierings, Dejaegere, Healey seront fêtés quand même, je suis passé sur le pont du Stadium encore aujourd’hui (jeudi, NDLR) et j’ai vu des Indians préparer le tifo (pour la réception d’Auxerre). »

Surtout, les supporters espèrent qu’après des mois à voir le grand public parler en bien de leur club, son image ne souffrira pas trop. « C’est au club de gérer ça, d’avoir une position claire sur les discriminations dans le football et d’œuvrer pour qu’elles n’existent plus », lance Frédéric. « Il y a un problème d’éducation pour que les gens comprennent ce qu’est cette journée et ce qu’elle représente. Je sais que l’année dernière, ils avaient reçu Ouissem Belgacem (ancien joueur passé par le centre de formation du club et auteur d’Adieu ma honte, NDLR), se souvient Yves, pour qui tout ne doit pas reposer exclusivement sur les joueurs de foot. Quand, au gouvernement, on a des gens qui ont pris ouvertement position pour la manif pour tous, c’est un peu compliqué de demander à des joueurs de foot d’être exemplaires. Taper sur les joueurs ou les supporters constitue un peu une solution de facilité. Personne n’ira les défendre parce qu’il y a toutes les croyances populaires, qui sont du mépris de classe, que ce sont des gens peu éduqués. Ça participe du même principe. »

Présent au tournoi Génération Pitchouns organisé par le club ce jeudi, Medy espère pour sa part que le temps fera son œuvre. « Il faut attendre un petit peu, là on a le nez dedans. Il faut voir quelle perception on en aura dans quelques semaines. On verra quelle trace ça laissera et si ça a un impact négatif. Aujourd’hui, au Stadium, que ce soient les enfants ou les parents, personne n’en avait rien à faire, c’est comme si ça n’avait pas existé. Ils étaient ravis de voir six joueurs professionnels (Denis Genreau, Stijn Spierings, Branco van den Boomen, Farès Chaïbi, Anthony Rouault et Rafael Ratão, NDLR) pour remettre les médailles, ça n’a eu aucun impact. »

Par Tom Binet

Tous propos recueillis par TB sauf ceux de Zakaria Aboukhlal.

Articles en tendances
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J33
  • PSG-Toulouse (1-3)
Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Toulouse

Logo de l'équipe Toulouse
08 Vincent SIERRO (tfc) during the Ligue 1 Uber Eats match between Lorient and Toulouse at Stade du Moustoir on April 28, 2024 in Lorient, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
08 Vincent SIERRO (tfc) during the Ligue 1 Uber Eats match between Lorient and Toulouse at Stade du Moustoir on April 28, 2024 in Lorient, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Vincent Sierro : « Cette saison nous a fait grandir »

Vincent Sierro : « Cette saison nous a fait grandir »

Vincent Sierro : « Cette saison nous a fait grandir »

Actus Z. Aboukhlal

20
Revivez la victoire du PSG contre Toulouse  (2-0)
Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)

Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)

Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)
12
Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)
Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)

Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)

Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)
30
En direct : Lyon-Toulouse (3-0)
En direct : Lyon-Toulouse (3-0)

En direct : Lyon-Toulouse (3-0)

En direct : Lyon-Toulouse (3-0)
00
Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)
Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)

Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)

Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)
32
Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)
Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)

Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)

Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)

Moussa Diarra

20
Revivez la victoire du PSG contre Toulouse  (2-0)
Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)

Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)

Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)
12
Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)
Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)

Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)

Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)
30
En direct : Lyon-Toulouse (3-0)
En direct : Lyon-Toulouse (3-0)

En direct : Lyon-Toulouse (3-0)

En direct : Lyon-Toulouse (3-0)

Saïd Hamulic

00
Revivez OM-Toulouse (0-0)
Revivez OM-Toulouse (0-0)

Revivez OM-Toulouse (0-0)

Revivez OM-Toulouse (0-0)
11
Revivez Toulouse-PSG (1-1)
Revivez Toulouse-PSG (1-1)

Revivez Toulouse-PSG (1-1)

Revivez Toulouse-PSG (1-1)
15
Revivez Nantes - Toulouse (1-5)
Revivez Nantes - Toulouse (1-5)

Revivez Nantes - Toulouse (1-5)

Revivez Nantes - Toulouse (1-5)

Actus R. Nicolaisen

20
Revivez la victoire du PSG contre Toulouse  (2-0)
Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)

Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)

Revivez la victoire du PSG contre Toulouse (2-0)
12
Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)
Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)

Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)

Revivez la victoire de Toulouse au LASK (1-2)
30
En direct : Lyon-Toulouse (3-0)
En direct : Lyon-Toulouse (3-0)

En direct : Lyon-Toulouse (3-0)

En direct : Lyon-Toulouse (3-0)
00
Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)
Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)

Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)

Revivez Toulouse-Union Saint-Gilloise (0-0)
32
Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)
Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)

Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)

Revivez Toulouse-Liverpool (3-2)