S’abonner au mag
  • Serie A
  • J32
  • Roma-Milan (1-1)

Malick Thiaw, taille patron

Par Tristan Pubert

Recruté l’été dernier pour sept millions d’euros par l'AC Milan, Malick Thiaw franchit les étapes une par une. En déplacement à Rome ce samedi (1-1), le colosse allemand a ainsi pu délivrer une nouvelle prestation XXL en défense.

Malick Thiaw, taille patron

Si l’expression « faire une entrée fracassante » est souvent (voire exclusivement) réservée aux attaquants, Malick Thiaw pourrait en être une belle exception. Ce samedi, face à la Roma (1-1) et sur la pelouse de l’Olimpico, ce dernier a en effet rendu une copie sans rature : 83% de duels gagnés, 100% de tacles réussis pour un total de cinq interceptions en 45 minutes. Entré en lieu et place de Fikayo Tomori, touché après une méchante béquille reçue d’Abraham (son grand ami), le défenseur allemand est parvenu à pallier l’absence de son coéquipier de la meilleure des manières. Aux côtés de Simon Kjaer, Thiaw s’est ainsi montré infaillible, démontrant une nouvelle fois à Stefano Pioli qu’il dispose d’un véritable roc dans son effectif et faisant au passage oublier la sortie de son comparse anglais. Solide dans les duels, faisant preuve d’une grande rigueur tactique et propre dans les relances, l’ancien joueur de Schalke 04 ne cesse de franchir les caps en Lombardie. Si bien qu’il est assez difficile de lui trouver des défauts.

Petit frère n’a qu’un souhait

Souvenez-vous du 14 février dernier. Non pas de votre soirée ratée dans un restaurant faussement luxueux avec votre conjoint(e), mais bien du récital de Malick Thiaw face à Tottenham en huitièmes de finale de la Ligue des champions (1-0). Pour son baptême de feu dans la compétition, le central est entré dans le cœur des tifosi milanais devant Harry Kane and co : « San Siro a une nouvelle légende et elle vient d’Allemagne : agressif, coriace, il est à l’origine du but milanais sur une parfaite relance », titrait dans la foulée la Gazzetta dello Sport. Alors que l’AC Milan était en pleine crise en ce début d’année 2023, la faute, notamment, à une défense perméable (onze buts encaissés en trois matchs). Stefano Pioli avait alors dû revoir ses plans, en lâchant son 4-2-3-1 préférentiel pour un 3-4-2-1. Pari gagnant. « Il s’est rapidement montré performant, il dispose des qualités nécessaires pour devenir un défenseur de classe mondiale », lâchait le tacticien lombard après sa prestation contre les Spurs lors du match retour à Wembley (0-0). Car oui, Thiaw s’est permis de ridiculiser Kane aussi bien à l’aller qu’au retour.

Et si ces dernières semaines, Milan est repassé à un système à quatre, troquant l’Allemand pour une charnière Kjaer-Tomori des plus classiques, nul doute que le néo-international ne compte pas se satisfaire d’un rôle de doublure. Titulaire à neuf reprises sur les onze derniers matchs de Serie A, Malick Thiaw doit pour le moment enfiler la chasuble et s’asseoir sur le banc aux côtés de Charles De Ketelaere et Tiémoué Bakayoko lors des gros matchs. Exemple contre Naples pour les trois confrontations successives (championnat et Ligue des champions), où le gamin de Düsseldorf ne sera jamais entré en jeu, laissant ses coéquipiers mettre dans leurs poches l’armada azzurra.

Jamais Thiaw tôt

Néanmoins, si Kjaer est indiscutable au vu de ses prestations, Tomori, lui, ne dispose pas du totem d’immunité. En témoigne sa faute dans la surface face au Napoli en Ligue des champions, offrant un penalty à Khvicha Kvaratskhelia, finalement repoussé par Mike Maignan. Des erreurs récurrentes, dont « profite » Thiaw dans sa quête de temps de jeu. Mais comme à son habitude, Stefano Pioli se veut prudent avec ses poulains, en les alignant de façon sporadique.

Débarqué à San Siro l’été dernier, Thiaw représente donc assurément l’avenir de ce Milan. Et après Tomori ou Kalulu, les dirigeants rossoneri ont une nouvelle fois vu juste dans le secteur défensif. Rien d’étonnant, lorsqu’un certain Paolo Maldini chapeaute le tout : « Notre première rencontre était totalement folle, j’ai directement appelé mes parents après ça », déclarait le fan de Yaya Touré en août dernier pour la chaîne officielle de l’AC Milan. À seulement 21 ans, Malick Thiaw enchaîne les étincelles avec l’assurance et le sérieux d’un vieux briscard. Mais comme pour Kylian Mbappé : ne venez surtout pas lui parler d’âge.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Tristan Pubert

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Milan

Logo de l'équipe Lazio
Olivier Giroud (AC Milan) Torjubel, jubelt mit seiner Mannschaft nach dem Treffer zum 0:2 waehrend des Spiels der Serie A Tim zwischen Empoli FC vs AC Milan, Carlo Castellani Stadion am 07. January 2024 in Empoli, Italien. (Foto von Matteo Ciambelli / DeFodi Images) Olivier Giroud (AC Milan) celebrates after scoring his team's second goal with team mates during the Serie A Tim match between Empoli FC vs AC Milan at Carlo Castellani Stadium on January 7, 2024 in Empoli, Italy. (Photo by Matteo Ciambelli / DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Olivier Giroud (AC Milan) Torjubel, jubelt mit seiner Mannschaft nach dem Treffer zum 0:2 waehrend des Spiels der Serie A Tim zwischen Empoli FC vs AC Milan, Carlo Castellani Stadion am 07. January 2024 in Empoli, Italien. (Foto von Matteo Ciambelli / DeFodi Images) Olivier Giroud (AC Milan) celebrates after scoring his team's second goal with team mates during the Serie A Tim match between Empoli FC vs AC Milan at Carlo Castellani Stadium on January 7, 2024 in Empoli, Italy. (Photo by Matteo Ciambelli / DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Pronostic Lazio Milan : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Pronostic Lazio Milan : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Pronostic Lazio Milan : Analyse, cotes et prono du match de Serie A

Malick Thiaw

21
Revivez la défaite du PSG à Milan (2-1)
Revivez la défaite du PSG à Milan (2-1)

Revivez la défaite du PSG à Milan (2-1)

Revivez la défaite du PSG à Milan (2-1)
30
Revivez la victoire du PSG contre l'AC Milan (3-0)
Revivez la victoire du PSG contre l'AC Milan (3-0)

Revivez la victoire du PSG contre l'AC Milan (3-0)

Revivez la victoire du PSG contre l'AC Milan (3-0)
01
Revivez AC Milan - Juventus (0-1)
Revivez AC Milan - Juventus (0-1)

Revivez AC Milan - Juventus (0-1)

Revivez AC Milan - Juventus (0-1)
51
Revivez Inter-AC Milan (5-1)
Revivez Inter-AC Milan (5-1)

Revivez Inter-AC Milan (5-1)

Revivez Inter-AC Milan (5-1)