S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J18
  • OL-OM (2-0)

Les notes de l’OM face à Lyon

Par Eric Carpentier
Les notes de l’OM face à Lyon

Marseille a été supérieur collectivement à Lyon. Mais Marseille a globalement failli individuellement. Résultat, Marseille a perdu.

Olympique de Marseille

Mandanda (3,5) : À Marseille, il y a des cagoles, mais pas seulement. Mandanda est monté à Lyon avec sa cagade, ce que son équipe lui a fait payer en le laissant se démerder tout seul sur le second but. Un peu moyen, l’hommage à Stéphane Cassard.

Sakai (5,5) : Placé assez haut, le Japonais n’a pas réussi à faire de différences sur son côté. Mais il a évité les courants d’air dans un couloir occupé par Aouar, un truc aussi difficile à faire qu’accepter de mettre des boudins de porte. Oui, ce truc de vieux, dernier rempart aux charentaises.

Rami (4,5) : Il aurait pu être le sauveur de son équipe avec un gros coup de boule sorti par Lopes en première période. Il a plutôt laissé un espace béant dans son dos sur le but de Mariano en seconde. Plus Chuck Noland que Chuck Norris, donc.

Rolando (4) : Associé à Rami pour un double R bad et bondissant, le plus grand front de Ligue 1 a réussi à manquer le cadre seul face aux bois. Alors le lion a rappelé au jaguarr une loi de la jungle : le premier qui griffe gagne la battle.

Amavi (4,5) : Avec Ocampos dans son couloir, défendre peut devenir une option. Sauf que les calories sauvées derrière n’ont pas forcément été utilisées à bon escient devant. Air Jordan.

Zambo Anguissa (3,5) : Sur l’ouverture du score, il fait ce que Mandanda n’a pas réussi : arrêter le ballon avec son bras. Mais il est aussi peu gardien que copain avec le ballon, ne servant donc pas à grand-chose au moment de jouer haut face à un bloc bas. Remplacé par Lopez (62e) plus minot et moins escroc que son homonyme au nord.

Luiz Gustavo (6,5) : L’expérience a un nom, elle s’appelle Luiz Gustavo. Placement, protection de balle et orientation du jeu, le Brésilien rappelle que les seuls qui peuvent porter correctement la moustache sont les darons. Dommage, il est venu au parc avec une colonie d’enfants.

Ocampos (4,5) : Tu n’aimes pas voir jouer Ocampos et sa technique de chien enragé ? Bah va falloir s’habituer parce que quand il court sur un terrain, l’Argentin est partout. Sauf à la finition, ce qui en fait le meilleur défenseur d’une équipe qui a joué à l’envers. Remplacé par Mitroglou (59e), fidèle à lui-même.

Thauvin (4) : Jésus marche sur l’eau avant de la changer en vin, ou pas loin. Flotov, lui, a été très loin de l’esprit de saison, sauf à considérer Noël comme une vulgaire fête commerciale dont l’unique but est d’offrir le plus de ballons à l’équipe adverse.

Payet (4) : Préféré à Sanson, le supposé meneur marseillais a aussi été sans image. Actif dans le jeu, mais dangereux principalement sur coups de pied arrêté, le numéro 10 a vu ses coéquipiers saloper ses rares inspirations. Capitaine abandonné.

Germain (3,5) : L’anti Mariano. Du mouvement, de la participation au jeu et de l’altruisme, mais pas de but. Un type qui sait que le foot est un sport qui se joue à onze, mais qui a oublié que, normalement, ce sont les Germains qui gagnent à la fin. Remplacé par Sanson (69e), plus dangereux en une frappe que son équipe en un match.

Résultats et classement de Ligue 1 Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

Par Eric Carpentier

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus OM

Logo de l'équipe Olympique de Marseille
Pierre-Emerick AUBAMEYANG of Marseille celebrates his goal during the UEFA Europa League match between Olympique de Marseille and Shakhtar Donetsk at Orange Velodrome on February 22, 2024 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)
Pierre-Emerick AUBAMEYANG of Marseille celebrates his goal during the UEFA Europa League match between Olympique de Marseille and Shakhtar Donetsk at Orange Velodrome on February 22, 2024 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)
Pronostic Clermont OM : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Clermont OM : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Clermont OM : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Steve Mandanda

11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez Rennes-Marseille (1-1)
Revivez Rennes-Marseille (1-1)

Revivez Rennes-Marseille (1-1)

Revivez Rennes-Marseille (1-1)
23
Revivez Rennes-Villarreal (2-3)
Revivez Rennes-Villarreal (2-3)

Revivez Rennes-Villarreal (2-3)

Revivez Rennes-Villarreal (2-3)
20
Revivez Marseille-Rennes (2-0)

Revivez Marseille-Rennes (2-0)

Revivez Marseille-Rennes (2-0)