Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Ajaccio continue son Tour de France, Caen sèche Niort

27 buts, quatre rouges, des scénarios fous, quelques douceurs : mardi soir, la soirée de Ligue 2 a, de nouveau, été assez folle et a vu Lorient passer la barre des 50 points tout en assurant sa place de leader devant Lens, vainqueur de Troyes (1-0), et Ajaccio, imperturbable sur le terrain du Paris FC (2-3). En vrac, on a aussi vu Préjuce Nakoulma marquer, Châteauroux poursuivre sa romance avec l'infériorité numérique et Benjamin Jeannot inscrire un doublé.

Modififié

Le gros coup : Clermont trace sa petite route


Au lendemain du nul du Havre à Grenoble (1-1), Clermont avait l'occasion de rentrer dans le top 5 en cas de bonne performance à Auxerre, tout en espérant une glissade de l'ESTAC à Lens. Voilà qui est fait au terme d'un nul équilibré (0-0) qui permet à la bande de Pascal Gastien de maintenir sa bonne forme et d'égaliser la meilleure série de son histoire en Ligue 2 (10 matchs consécutifs sans défaite). L'AJA, de son côté, stagne, alors que Jean-Marc Furlan rêvait de « faire transpirer » l'Abbé-Deschamps. Toujours dans les hauteurs du championnat, le Racing a fait le boulot en dominant difficilement un Troyes (1-0) réduit à dix et séché par un but de Corentin Jean, alors que Lorient et l'AC Ajaccio n'ont pas tremblé, eux aussi.

La gamelle : le Paris FC s'enlise


Et pourtant, tout semblait parfait : la première convaincante de Vincent Koziello, un doublé de Jérémy Ménez, puis... patatras. Mardi soir, le Paris FC, incapable de s'imposer en championnat depuis novembre, a espéré sortir un petit peu la tête de l'eau et a eu la possibilité de le faire en fin de match par l'intermédiaire de Jonathan Pitroipa. Mais l'AC Ajaccio, piqué par sa défaite subie face à Châteauroux vendredi dernier, est passé par là et a confirmé son statut d'équipe référence de Ligue 2 à l'extérieur en faisant pour de bon taire Charléty grâce à un but inscrit en fin de match par Ablie Jallow (2-3). Le Paris FC reste donc planté à la 19e place de Ligue 2, et René Girard, aux manettes de la deuxième plus mauvaise attaque du championnat, cherche toujours son premier succès sur le banc francilien.

Le MVP : Abdoulaye Sané


Abdoulaye Sané n'en pouvait plus et ne se privait plus pour le dire. Questionné ces derniers temps sur la sale forme traversée par Sochaux, en chute libre depuis trois mois, l'attaquant sénégalais évoquait alors son désir de ne plus entendre « parler en mal » de son équipe et de ses potes. Puis, il a mis la forme. Entré en cours de jeu mardi soir à Nancy, Sané est venu fourrer son nez dans le scénario du soir et a filé un point important aux Doubistes (1-1), qui restent à dix points de Niort, premier relégable.

Le but : Vincent Créhin


Il faut avoir un bon cerveau, un bon pied gauche et une grosse paire de cojones pour faire trembler le leader de Ligue 2. Petit veinard, Vincent Créhin, meilleur buteur de l’histoire du Mans et supporter affirmé de l’En Avant Guingamp, possède tout ça. Interrogé il y a quelques semaines sur son rapport au foot, le natif de Quimper avait répondu cash : « Aujourd’hui, je joue au foot comme si j’étais dans la cour de récré. » Partant, mardi soir, le petit format s’est pointé à Lorient et a décidé d’attraper les projecteurs au bout d’un dégagement dévié de son gardien, Pierre Patron, qu’il a transformé en bijou. Pas assez pour pêcher les Merlus, finalement intraitables (4-2).

Pourquoi il ne fallait pas manquer Caen-Niort

Parce que Niort restait sur un nul épique face au Paris FC (4-4) et que Franck Passi attendait de voir ses « enfants » gratter leur première victoire à l'extérieur depuis le mois d'août. Parce que Caen, surtout, se devait de confirmer sa victoire à Chambly (0-1) et était dans l'obligation de faire exploser pour la première fois de l'année son cher Michel-d'Ornano. Résultat ? On aura tout vu : des buts à la pelle, un scénario dingue (4-3 pour Malherbe, pourtant mené 1-2 à la 50e), un coaching payant de Dupraz, qui a fait entrer Benjamin Jeannot à la pause avant de le voir inscrire un doublé en seconde période, et Passi repartir de nouveau avec des regrets plein les poches. Ce Caen-Niort a été complètement frappadingue, a laissé un joueur (Ibrahim Sissoko) toucher le poteau, marquer contre son camp et être presque décisif, mais surtout les compteurs exploser. Pour le bonheur de Malherbe.

Le chiffre : 7


Mardi soir, face à Chambly, la Berrichonne s'est de nouveau plantée à domicile (0-3) et a donc, encore une fois, gâché la possibilité de surfer sur ses bonnes performances à l'extérieur. Comment l'expliquer ? Peut-être en partie par le fait que les Castelroussins ont reçu leur septième carton rouge de la saison (un record) et ont cette fois vu Alexis Gonçalves être renvoyé aux vestiaires après seulement 17 minutes de jeu pour un sale coup de coude. Red and blue Angels qu'ils disaient...


Paris FC 2-3 AC Ajaccio

Buts : Ménez (11e, s.p., 42e) pour le PFC // El Idrissy (7e), Laci (24e) et Jallow (87e) pour l'ACA.

Caen 4-3 Niort

Buts : Pi (49e, s.p.), Sissoko (56e, CSC) et Jeannot (61e, 79e, s.p.) // Vion (5e), Jacob (50e) et Sissoko (72e) pour les Chamois.

Auxerre 0-0 Clermont


Châteauroux 0-3 Chambly

Buts : Dequaire (2e), Gonzalez (57e) et David (90e+1) pour Chambly.

Lens 1-0 Troyes

But : Jean (65e) pour le Racing.

Lorient 4-2 Le Mans

Buts : Le Goff (28e), Laurienté (58e), Marveaux (85e, s.p.) et Kitala (90e+5) pour les Merlus // Créhin (38e) et Fontaine (89e, CSC) pour Le Mans.

Nancy 1-1 Sochaux

Buts : Betrand (14e) pour l'ASNL // Sané (74e) pour les Lionceaux.

Orléans 1-2 Rodez

Buts : Nakoulma (50e) pour l'USO // Chougrani (72e) et Douline (77e) pour Rodez.

Valenciennes 0-0 Guingamp



  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi

    Hier à 17:18 Al-Khelaïfi aurait versé près d'un million d'euros à la FIFA pour qu'elle retire sa plainte 32
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 13:42 Mike Dean confesse insulter les arbitres quand il va au stade 19 Hier à 11:57 Viens mater OL – Juve lors d’une projection So Foot de tous les exploits 1