1. //
  2. // FC Séville

Clément Lenglet : « Monchi m'avait repéré avant mes débuts en pro »

Capitaine de Nancy à seulement vingt et un ans, Clément Lenglet a quitté la Lorraine pour Séville début janvier, afin de découvrir la Ligue des champions et les matchs au sommet de la Liga. Peu connu du grand public avant son départ, le Beauvaisien aborde son transfert – pas si précipité que ça – en Espagne, ses débuts éclair en pro à Nancy et ses difficultés d'adaptation aux horaires tardifs des restaurants ibériques.

Modififié

Comment se passe ton installation à Séville ?
J’ai vu les vidéos de la neige à Picot avant le match de Bastia, ici on est loin de ça ! Une veste et un petit pull et on peut sortir dehors sans problème. Je suis venu avec mon père et mes agents, et ensuite ma copine m’a rejoint. On est à l’hôtel et on cherche une maison rapidement. Manger à 23h en revanche, c’est trop pour moi ! Ici, c’est normal, les restos se remplissent à 23h. Avec ma copine, on y va plus tôt.

Ça se passe comment avec tes coéquipiers, et notamment tous les Français de l’effectif ?
L’accueil a été très bon de la part de tout le monde : Espagnols, Français et autres. Je comprends l’espagnol sans bien le parler, donc je m’appuie sur des coéquipiers comme Adil Rami qui parle bien l’espagnol. Il traduit pour moi. Et Nasri, c’est une star internationale. J’essaye d’observer, de m’inspirer de tout ce qu’il fait.

Tu as révélé à la suite de ton transfert à Séville que le club t’avait déjà approché auparavant. Ça s’est passé comment ?
Monchi(1) m'avait repéré avant mes débuts en pro. C’est lui qui a appelé mon père il y a trois ou quatre ans, je n’avais pas encore joué un match en pro et il a fait part de son intérêt. Ils m’ont repéré avec les sélections de jeunes en équipe de France, et sont venus me voir plusieurs fois à Nancy. Je ne suivais pas particulièrement Séville à l’époque, mais par la suite j’ai eu un œil plus curieux. J’étais assez fier d’avoir été contacté par ce club.

Quels ont été tes contacts avec le coach Sampaoli ?
J’ai parlé avec lui quand je suis arrivé à Séville. Ça n'a pas duré très longtemps car lui, il est argentin, donc ça va encore plus vite que l’espagnol. Il m’a souhaité bonne chance, il était content de mon arrivée. Il m'a titularisé en Coupe quelques jours après mon arrivée, c’est bon pour la confiance. Séville joue souvent en défense à trois, c’est un système que j’aime bien, je peux aussi jouer dans une défense à quatre, dans l’axe gauche. À Nancy, on utilisait aussi ces deux systèmes. C’est intéressant, car ça donne pas mal d’opportunités aux défenseurs centraux de jouer. C’est un plus !

Tu t’es senti comment pour ce match contre le Real invaincu de Zidane ?
J’étais tellement concentré pour faire un bon match et ne pas faire d’erreur que je n’ai pas trop fait attention à ce qu’il y avait autour. C’est seulement quand je suis rentré chez moi le soir que j’ai un peu réalisé !

Dans quelques semaines, il y a un 8e de finale de Ligue des champions à jouer contre Leicester. Quels sont les objectifs du club cette saison ?
Séville a des objectifs élevés. Le but est déjà de passer les 8es de finale. C’est un objectif du club qui semble réalisable. Pour ce qui est de l’expérience, Séville semble au-dessus de Leicester sur ce match-là. En Liga, on veut se qualifier pour la Ligue des champions. Mais l’appétit vient en mangeant : on est 2es devant le Barça, on a battu le Real...

Quel a été l’accueil des supporters et de la presse à ton égard ?
À mon arrivée, j’ai fait un point presse et il y avait beaucoup de monde. J’ai essayé de parler en espagnol, j’espère qu’ils m’ont compris (rires). Après, moi, j’essaye de ne pas lire la presse. Donc je ne sais pas trop ce qui s’est dit sur moi.

Ton départ de Nancy s’est fait en quelques jours. Tu peux nous raconter ?
« Nancy sera toujours spécial pour moi. Je me suis d’ailleurs battu avec ma tablette pour pouvoir regarder le match contre Bastia ! »
Séville m’a contacté à la fin du mois de décembre. Pendant la trêve, il y a eu pas mal de négociations, et ça s’est finalisé autour du 3 janvier, quand l’info est sortie dans la presse. Le coach m’a dit qu’il aurait préféré que je reste, mais il comprenait bien que c’était une opportunité énorme pour moi. Il était neutre de toute façon, car ce n’était pas à lui de prendre la décision. Le président a donné son accord et ça s’est concrétisé deux semaines après. Ça s’est finalement bien passé, Nancy a gagné un peu d’argent et moi je rejoins un club important. Nancy sera toujours spécial pour moi. Je me suis d’ailleurs battu avec ma tablette pour pouvoir regarder le match contre Bastia ! C’est le club qui m’a formé, qui m’a donné ma chance, j’ai une magnifique image de Nancy.

Pourquoi es-tu venu suivre ta formation à Nancy alors que tu viens de Beauvais, et que tu as fait tes débuts en Picardie ? Dans ces cas-là, on va plutôt se former à Lille ou à Lens, non ?
Patrick Gabriel, le directeur du centre de formation, m’avait repéré via des matchs avec mon club de Chantilly, dont un joué contre les jeunes de l’ASNL. On a réalisé au moment de la signature que Gabriel avait été le coach de mon père il y a longtemps quand il était lui aussi à Chantilly. Je suis donc parti pour Nancy, je n’avais pas trop peur de quitter mes parents. Je revenais tous les deux mois. Mes années au centre de formation resteront de très beaux souvenirs.



Comment es-tu devenu capitaine de Nancy alors que tu avais à peine dix-neuf ans ?
Juste avant un match contre Châteauroux la saison dernière en L2, j’entre dans le vestiaire et je vois qu’à ma place est posé un brassard de capitaine. Je demande à l’intendant et il me dit que c’est bien ça ! J’ai donc joué en tant que capitaine et c’est seulement après le match que j’ai pu en discuter avec Pablo. Il souhaitait que je sois vice-capitaine quand Youss' (Hadji) n’était pas titulaire pour mettre en avant ma maturité, et montrer aux jeunes du centre de formation que c'était possible de sortir du centre et d’avoir des responsabilités dans le groupe pro. On avait vaguement parlé du capitanat quelque temps avant, mais je ne pensais pas que ça allait arriver si vite. Je ne le recherchais pas du tout, ça m’a donc un peu étonné, mais à aucun moment je n’ai pensé refuser. J’étais très fier, surtout vu les joueurs d’expérience qu’il y avait dans l’équipe.

Tes coéquipiers(2) disent de toi que tu es un peu réservé. Est-ce que ce n’est pas un peu l’opposé de ce que doit faire un capitaine ?
Non, je ne pense pas. Je serai toujours un peu réservé. Quand j’arrive dans un groupe, je suis assez calme et observateur. Avec Nancy, c’était ma première expérience en pro, je me suis fait tout petit et j’ai travaillé. Je fais pareil à Séville. Finalement, je ne suis pas si réservé, avec le temps je prends plus d’assurance. Mais je ne serai jamais un boute-en-train comme Robic par exemple !

Quand la Juve t’a contacté en 2015, tu leur as dit non. Tu n’as jamais regretté par la suite ?
Non. Ils m’avaient repéré via les matchs de sélection de jeunes, puis ils m’ont suivi quand j’ai commencé en pro à Nancy. J’ai visité leurs installations, mais il n’y avait quasiment aucune chance d’avoir du temps de jeu. Derrière les trois indéboulonnables, Ogbonna était encore là et Rugani devait revenir de prêt. Donc j’ai dit non et je n’ai pas eu à le regretter. Par la suite, les résultats m’ont donné raison. Avec Nancy, je me devais de progresser, je suis devenu titulaire, et l’année dernière, on monte en L1(3) en terminant champions.

Il y a pas mal de jeunes de Nancy qui sont partis, avec des fortunes diverses : Walter et Amadou qui s’imposent en L1, ou bien Lusamba et surtout Nardi qui ont des parcours hyper compliqués. Ces exemples t'ont fait réfléchir, ont eu un impact sur tes décisions ?
« On n’est jamais sûr de jouer nulle part de toute façon. »
Les parcours, les âges et les postes sont différents. Arnaud (Lusamba), il est parti jeune de Nancy, il a du temps. Pour Nardi, il est gardien, c’est spécial. Et on lui a fait un mauvais coup à Rennes, une situation très difficile... Il est dégoûté ! On n’est jamais sûr de jouer nulle part de toute façon.

Séville et le stade Sánchez-Pizjuán, ça évoque quelque chose de spécial ? Ou bien Schumacher, pour toi, c’est juste un ancien pilote de F1 pas très en forme ?
Ouais, Schumacher, Battiston, ça me parle. J’ai un papa fan de foot qui m’a souvent raconté l’histoire. Il a partagé avec moi tous les matchs mythiques de l’équipe de France et des clubs, donc je connais pas mal de choses.

Quels sont tes modèles et tes inspirations dans le foot ?
À l’heure actuelle, je regarde surtout les défenseurs centraux comme Thiago Silva, Ramos, Varane : des mecs propres, efficaces et qui savent aussi marquer des buts. Étant gamin, j’étais à fond sur Ronaldinho et Ronaldo le Brésilien. Des mecs qui font du spectacle. Ayant grandi dans le nord de Paris, j’étais forcément pour le PSG. Mon père m’emmenait souvent au Camp des Loges, c’est là que j’ai vu mes premiers entraînements de joueurs pros.

À partir de quel moment tu commenceras à te donner comme objectif d'approcher l'équipe de France ?
Je suis encore très loin de tout ça. L’équipe de France, c’est un rêve, il y a encore du travail. La première étape pour moi, c’est jouer régulièrement avec Séville. Je suis ici pour un moment, normalement. C’est un club ambitieux. Être un cadre ici serait déjà énorme. Mais on ne sait jamais ce qui va se passer.

Propos recueillis par Gilles François (1) Monchi, le directeur sportif de Séville, et un fin recruteur, il a notamment signé des joueurs comme Ramos, Dani Alves, Rakitic... Il est aussi responsable du développement du centre de formation du FC Séville et de la cellule de recrutement du club, qui compte plus de 700 scouts dans le monde.

(2) C'est notamment le cas de Joffrey Cuffaut dans ce papier publié en juin 2015.

(3) Lenglet a été l'un des principaux artisans de la montée en L1 de Nancy et du titre de champion, marquant le but du match décisif contre Sochaux, et nommé dans l'équipe type de L2 la même saison.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : 1
LesSeinsDePabloCorrea
Gratte Un Dos Finnois Niveau : DHR
Clément Lespagnol
Caribou West Niveau : CFA
"Et Nasri c'est une star internationale. J'essaie de m'inspirer de tout ce qu'il fait."
Prometteur le gamin.
Il a toujours été irréprochable en terme d'implication. Arrêtons de lui tomber dessus systématiquement... c'est trop cliché.
Caribou West Niveau : CFA
Il va falloir qu'on définisse le terme d'implication alors.
Est-on irréprochable, en tant que footballeur professionnel, en se trouvant:

A la chicha avec son gars sûr Chamack ?
Sur une vidéo de son poto Salim Arrache dans laquelle on voit ce dernier exposer des pochons d'herbe aussi fièrement qu'un lycéen fan de Damien Saez ?
A plusieurs reprises en surcharge pondérale ?
Assez régulièrement dans des histoires d'embrouilles de vestiaire (Valbuena, Ribéry, Gallas, pas que des grands sages pour sa défense) ?

Merci de m'éclairer sur le fait que oui ou non, ces facteurs sont à prendre en compte dans une implication irréprochable.
Tu parles football dans ton post ?
Lenglet sera (j'espère) suffisamment intelligent pour s'inspirer de sa science du football, et pas de son attrait à la chicha
Caribou West Niveau : CFA
Oui je parle football, c'est si difficile que ça à comprendre qu'un footeux pro doit entretenir son corps pour être professionnellement irréprochable ?
Bien sûr que la condition physique est l'un des facteurs-clés de l'exemplarité dans le football et dans le sport en général. D'accord avec toi.
Mais ce n'est pas parce que Nasri a eu un embonpoint qu'il n'est pas professionnel : c'est un type qui, malgré ses pépins (blessures ou grave maladie) revient toujours au top grâce à une volonté et un mental de fer. En ça il est irréprochable, ses anciens coachs l'ont tous souligné. Même si ce n'est pas Zizou c'est un passionné : il est donc normal qu'il serve d'exemple à Lenglet et à d'autres. Le reste (vie extra-sportive) je m'en carre.

Allez viens, on fait une séance de tirs au but avec de l'élan et on n'en parle plus !
Caribou West Niveau : CFA
Je doute que tu lâches le steack, alors va pour les pénos !
Khamu_the_Scot Niveau : DHR
En effet c'est plutôt bizarre de prendre Nasri comme source d'inspiration... Mais en même temps en parlant des français de Séville il allait pas ignorer que Nasri était dans le même club que lui. D'après les récentes expériences, je suppose qu'il mieux vaut être pote avec Nasri que se faire pourrir par lui dans le vestiaire, surtout quand on débute !
Gilles Francois Niveau : CFA2
Techniquement, la question était tournée un peu différemment à l'oral, c'est moi qui avait parlé de Nasri en lui disant "Ca fait quoi de passer de Youssouf Hadji à Samir Nasri". Mais la question a été reformulée à l'édition.

Sachant que Youss', c'est D.ieu, hein.
La question est pas mal sur le fond, car tu lui demandes ce que ça change de jouer un niveau au-dessus, mais du coup sur la forme il se sent obligé d'en faire des caisses sur Nasri.

Enfin c'est un détail, mais à ta place, je n'aurais pas cité un joueur en particulier, histoire de voir qui il aurait cité spontanément.

En tout cas ça a l'air d'être un type plutôt sain, dans un environnement sain. A mon avis, et surtout pour un défenseur central, vaut mieux être un bon joueur intelligent avec de très bons choix de carrières, qu'un "jeune à très fort potentiel" dont on va gonfler le melon.
C'est surtout qu'il souligne que Nasri est un joueur de classe mondiale alors que Adil Rami, dont il vient de parler ; ben "Il est juste bon en espagnol, quoi"

Note : 1
Malin, il veut pas se faire taser le bonhomme
11 réponses à ce commentaire.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Le meilleur joueur sorti de l'ASNL depuis Platoche.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Cet oubli de la légende Tony Vairelles est impardonnable, sache-le.
Robbie_Slater Niveau : DHR
Je te rejoins ! D'ailleurs Tony est au dessus de Platini !
matrisciano54
Et Franck Gava, c'est de la merde ?
4 réponses à ce commentaire.
prtcl2x89 Niveau : CFA2
merci Clément pour tes belles (trop courtes ?) années à Nancy !

un joueur élégant, sur de sa force avec une belle marche de progression. espérons qu'il sache s'imposer loin de chez lui. sinon la place est chaude s'il veut revenir
Elcocolonel Niveau : CFA
Lenglet ayant un bel avenir devant lui, je lui souhaite aussi tout plein de bonnes choses !
Une marche de progression, c'est un escalator ?
2 réponses à ce commentaire.
Perso j'habite Beauvais et je connais les voisins des parents Lenglet (Qui habitent Jouy sous Thelle pour être précis, enfin tout ca pour dire que j'entend parler du garçon depuis un moment et il parait que son petit frère est très fort aussi !

En tout cas, il a un potentiel énorme ce Clément, et il a l'air d'avoir la tète sur les épaules et bien pleine en plus, ce qui est sur c'est que l'équipe de France est tranquille en défense centrale pour les années à venir ! ( Avec les Laporte, Hernandez, Jullien, Kimpembe, sans compter Varane, Umtiti, Zouma)
" il est argentin, donc ça va encore plus vite que l’espagnol." faux...
Feijoada e Caipi Niveau : DHR
Non c est vrai. Les argentins parlent à 2000. Plus que les espagnols. Avec pleins de mots différents et un accent très...étrange
1 réponse à ce commentaire.
Clément lenglet... Pour un mec passé par Nancy pas étonnant qu'il ai un nom ressemblant à la perfide Albion!
Robbie_Slater Niveau : DHR
Un lien avec Olivier Rouyer ?
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 6 heures Valdés lance sa société de production 8
il y a 7 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4
À lire ensuite
Pourquoi changer son logo ?