1. //
  2. //
  3. // FC Metz/Paris FC

Le Paris FC condamné aux nuls ?

Promu en Ligue 2 à l'issue de la saison dernière, le Paris FC s'est donné les moyens de ses ambitions avec un recrutement estival clinquant - Nicolas Fauvergue, Romain Grange, Alexis Thébaux… S'il parvient à ne pas perdre, le club du Sud de la capitale ne gagne pas non plus. Résultat : des nuls toutes les semaines. C'est grave docteur ?

Modififié
6 7
Régis Brouard - Denis Renaud, deux noms qui ont marqué l'histoire moderne de la Coupe de France. Avant de devenir coach des Chamois niortais, le premier s'est révélé au grand jour en emmenant l'US Quevilly aux sommets de la prestigieuse Coupe : jusqu'en demi-finale en 2010, puis en finale deux ans plus tard. Le second, nouvel entraîneur du PFC, est l'homme qui a hissé en 2008 l'USJA Carquefou en quart de finale de la compétition, après avoir éliminé l'Olympique de Marseille. Vendredi dernier, les deux hommes se retrouvaient face-à-face à Charléty pour la rencontre Paris FC - Niort, lors de la 12e journée de Ligue 2. Avec le sourire. « Alors, on va faire match nul ? » , a lancé Régis Brouard à son homologue parisien. Dans le mille, les deux équipes ont partagé les points (1-1). Une habitude pour les Chamois (déjà sept nuls au compteur), une vraie addiction pour les joueurs de la capitale !

« Les statistiques sont troublantes »


Une victoire, une défaite et dix matchs nuls : c'est le bilan du PFC au tiers du championnat de Ligue 2. Des 0-0, un peu (trois), des 1-1, beaucoup (sept). En Europe occidentale, seule l'Arminia Bielefeld (D2 allemande) et l'ASV Geel (D2 belge) se rapprochent de ce « syndrome du nul » avec un 9/12. De promu ambitieux (objectif Ligue 1 à l'horizon 2019) longtemps invaincu, le club parisien est devenu une équipe en panne de victoires, qui pointe à la 15e place à cinq points de Sochaux, premier relégable. « Les statistiques sont troublantes, c'est vrai. J'ai un goût amer, confie Denis Renaud. (…) Est-ce qu'on est à notre place ? J'ai l'habitude de dire qu'on a le classement qu'on mérite » , coupe le coach. Mais le successeur de Christophe Taine a des regrets : « Les matchs à Sochaux et devant Niort auraient pu basculer de notre côté. » Chez les Doubistes (1-1), c'est un ancien de la maison, Karl Toko-Ekambi, qui a égalisé. Face à Niort, Paris, privé de plusieurs cartouches offensives (Nicolas Fauvergue, Khaled Ayari et Rodrigue Bongongui), a réussi à prendre l'avantage tardivement… avant de concéder un but dans la foulée.

« Nous avons une bonne cohésion défensive, mais nous devons progresser dans la phase de création » , note Christopher Glombard, prêté cette saison par le Stade de Reims. Le latéral droit fait partie de ces nombreuses recrues arrivées à l'intersaison - Romain Grange, Bocundji Ca, Khaled Ayari, Jean-Jacques Pierre, Alexis Thébaux, Nicolas Fauvergue, Dylan Bahamboula, David Mills, Théo Pellenard… - dont sept ont disputé la dernière rencontre. « Il faut persévérer dans ce qu'on fait » , assure Christopher Glombard. Denis Renaud, lui, apprécie « le caractère » démontré par ses troupes, mais tactiquement, il regrette « une maîtrise du jeu avec un bloc positionné trop bas. (…) Il faut aussi faire mal dans les 25 derniers mètres. »

« La loi des séries »



Mais l'accumulation des matchs nuls n'inquiète pas le technicien. « Peut-être que ça joue un rôle dans l'inconscient des joueurs… C'est possible » , songe Denis Renaud. Le fait est que ça ne change pas sa manière de préparer les rencontres. « Je crois beaucoup à la loi des séries, soutient le coach. Il suffit d'une victoire pour se lancer. » Au programme lors des prochaines journées : deux déplacements compliqués à Metz et Bourg-en-Bresse, chez des formations du haut de tableau, entrecoupés du derby face au Red Star à domicile. Un calendrier à double tranchant, qui pourrait débloquer l'équipe ou au contraire engluer le PFC dans le bas de tableau. À moins que tout ça ne se termine par des résultats de parité. En Ligue 2, le Stade lavallois avait claqué 21 nuls la saison passée. Record à battre.


Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 1
Le 7 Novembre y a le derby Paris fc - Red star à 14h dans ce bon vieux stade Charlety, à ne pas manquer même comme beaucoup de parisiens, je déteste aller y voir du football.

L'objectif est le maintien, du moins de ce qu'on voit pour le moment. C'est réellement très pauvre offensivement, il y a très peu d'occasions de buts et pas beaucoup de situations.

Que ce soit le mythique Richard Socrier ou Fauvergue, pour le moment c'est compliqué alors que le groupe est pas mauvais. Manque d'agressivité et d'initiatives, ils arrivent même pas à trouver leurs attaquants.

Effectivement s'ils venaient à perdre 2 3 matchs, çà pourrait craindre. Alors qu'en début de saison je pensais que ce serait plus le Red star qui aurait des problèmes. Wait and see.

J'espère en tout cas qu'ils se maintiendront, ce serait vraiment dommage après avoir autant galéré de se chier dessus cette année. C'est pas mal ce qu'ils font depuis quelques années.
mackallaway Niveau : CFA2
Très honnetement, il y a quelque chose que je ne comprends pas trop au niveau des dirigeants parisiens (PSG-PFC-Red Star-Creteil).
Comme pour Londres, il faudrait créer une véritable dynamique, un club leader avec un ou deux poursuivants et un club qui est en milieu bas de classement.

Au lieu d'envoyer nos joueurs (je suis supporter du PSG) à Nîmes, Niort ou un autre club, il faudrait les preter à un club de la région. On a des mecs à potentiels qui resteront dans le coin (ils sont nés en IDF et veulent rester dans leur région) qui pourraient faire progresser ces clubs et évoluer à un bon niveau.

L'exemple parfait, c'est Ongenda : il a du potentiel clairement mais au lieu de s'enfermer à Bastia et d'y jouer 2 matchs, va donc en L2 pour etre dans la rotation du PFC par exemple. Et le pire, c'est qu'aujourd'hui, il se positionne entre les tribunes et son canapé lors des matchs

Aujourd'hui, le PSG version Qatar n'a rien à craindre des autres clubs et même si un ultra riche saoudien ou chinois débarquent avec du pognon, ils ne vont pas être champion en 5 ans.

Bref, au final, on en revient à la même question mais si tout le monde tirait dans le même sens, on pourrait avoir de beaux derbys en IDF et ce serait vachement sympa

Message posté par mackallaway
Très honnetement, il y a quelque chose que je ne comprends pas trop au niveau des dirigeants parisiens (PSG-PFC-Red Star-Creteil).
Comme pour Londres, il faudrait créer une véritable dynamique, un club leader avec un ou deux poursuivants et un club qui est en milieu bas de classement.

La France n'est pas l'Angleterre et la ferveur pour le football et surtout son club de quartier n'ont rien à voir.

Avoir autant de clubs parisien en ligue 2 - ligue 1, c'est du jamais vu pour l'Ile de france. Je trouverai déjà remarquable que les 3 puissent se maintenir en ligue 2 à moyen long terme.

Il faut avoir conscience de ce qu'est le football à Paris et dans la région. De son histoire aussi.

D'un point de vue représentatif, la situation n'a jamais été aussi bonne.

Message posté par mackallaway
Au lieu d'envoyer nos joueurs (je suis supporter du PSG) à Nîmes, Niort ou un autre club, il faudrait les preter à un club de la région. On a des mecs à potentiels qui resteront dans le coin (ils sont nés en IDF et veulent rester dans leur région) qui pourraient faire progresser ces clubs et évoluer à un bon niveau.

Il est vrai que le vivier de l'Ile de france est impressionnant. Statistiquement, il me semble que depuis des années et des années, c'est cette région qui remplit les centres de formation française.

D'ou la déduction que l'équipe phare de la région devrait avoir des jeunes issus du centre. Mais çà c'est un mythe au Paris SG. Du moins pour le moment car il semble que les qataris investissent en masse dans la formation.

Par contre pour le reste des clubs de la région, ils s'appuient sur leur centre de formation. Et ils sont même partis prenante du système de détection parisien et national.

Message posté par mackallaway
Bref, au final, on en revient à la même question mais si tout le monde tirait dans le même sens, on pourrait avoir de beaux derbys en IDF et ce serait vachement sympa


Bah on les a cette année mais en ligue 2. :) C'est déjà bien.
Note : 1
Rohh les quote ont foiré sorry ;)
luxe, calme et volupté Niveau : National
Message posté par mackallaway
Très honnetement, il y a quelque chose que je ne comprends pas trop au niveau des dirigeants parisiens (PSG-PFC-Red Star-Creteil).
Comme pour Londres, il faudrait créer une véritable dynamique, un club leader avec un ou deux poursuivants et un club qui est en milieu bas de classement.

Au lieu d'envoyer nos joueurs (je suis supporter du PSG) à Nîmes, Niort ou un autre club, il faudrait les preter à un club de la région. On a des mecs à potentiels qui resteront dans le coin (ils sont nés en IDF et veulent rester dans leur région) qui pourraient faire progresser ces clubs et évoluer à un bon niveau.

L'exemple parfait, c'est Ongenda : il a du potentiel clairement mais au lieu de s'enfermer à Bastia et d'y jouer 2 matchs, va donc en L2 pour etre dans la rotation du PFC par exemple. Et le pire, c'est qu'aujourd'hui, il se positionne entre les tribunes et son canapé lors des matchs

Aujourd'hui, le PSG version Qatar n'a rien à craindre des autres clubs et même si un ultra riche saoudien ou chinois débarquent avec du pognon, ils ne vont pas être champion en 5 ans.

Bref, au final, on en revient à la même question mais si tout le monde tirait dans le même sens, on pourrait avoir de beaux derbys en IDF et ce serait vachement sympa



C'est une façon de voir les choses que je ne partage pas.
Pourquoi vouloir concentrer un nombre de club dans une région ? En quoi Londres est un bon exemple ?
Perso, je préfère voir représenté toutes les régions de France avec des clubs bien répartis sur le territoire pour que tout le monde puisse être concerné.
Des régions privés de foot parce que la capital a 5 clubs, non merci.
Il Ragno Nero Niveau : CFA2
Message posté par mackallaway
Aujourd'hui, le PSG version Qatar n'a rien à craindre des autres clubs et même si un ultra riche saoudien ou chinois débarquent avec du pognon, ils ne vont pas être champion en 5 ans.


Ah bon, pourquoi ? Le PSG n'a mis que 2 ans, et c'était après un epic fail la première année, qui a permis à Montpellier d'être couronné...

Monaco fait 2ème les doigts dans le nez en arrivant de D2 quand le soupe-au-lait Rybo' a claqué une fortune sur une seule intersaison avant de faire machine arrière.

Donc 5 ans tranquilles après l'arrivée d'un ultra riche, non, je ne pense pas. C'est plutôt l'arrivée de cet ultra riche plus sincèrement motivé que le Russe qui va se faire attendre. D'ailleurs, je miserais sur un départ des Qataris avant ça. Un couac diplomatique est si vite arrivé.

M'enfin, c'est pas ça qui va aider le foot...


D'ou la déduction que l'équipe phare de la région devrait avoir des jeunes issus du centre. Mais çà c'est un mythe au Paris SG. Du moins pour le moment car il semble que les qataris investissent en masse dans la formation.


Oui, mais c'est pour leur équipe nationale en vue de 2022...



Sinon, pour revenir au sujet de l'article, Denis Renaud est un super entraîneur, un fana absolu de ce qui se faisait à Nantes jusqu'aux "départs" de Denoueix chez les pros et Guyot/Moreau and co. au centre de formation. Et ce qu'il a fait avec Carquefou, c'est vraiment pas un exploit façon commando à la Lozano. Bref, j'espère que le vent va tourner dans le bon sens pour lui avec le PFC, parce qu'il mérite d'avoir du temps pour construire. Il peut faire quelque chose de sympa si on le laisse s'inscrire dans la durée.
Message posté par mackallaway
Très honnetement, il y a quelque chose que je ne comprends pas trop au niveau des dirigeants parisiens (PSG-PFC-Red Star-Creteil).
Comme pour Londres, il faudrait créer une véritable dynamique, un club leader avec un ou deux poursuivants et un club qui est en milieu bas de classement.

Au lieu d'envoyer nos joueurs (je suis supporter du PSG) à Nîmes, Niort ou un autre club, il faudrait les preter à un club de la région. On a des mecs à potentiels qui resteront dans le coin (ils sont nés en IDF et veulent rester dans leur région) qui pourraient faire progresser ces clubs et évoluer à un bon niveau.

L'exemple parfait, c'est Ongenda : il a du potentiel clairement mais au lieu de s'enfermer à Bastia et d'y jouer 2 matchs, va donc en L2 pour etre dans la rotation du PFC par exemple. Et le pire, c'est qu'aujourd'hui, il se positionne entre les tribunes et son canapé lors des matchs

Aujourd'hui, le PSG version Qatar n'a rien à craindre des autres clubs et même si un ultra riche saoudien ou chinois débarquent avec du pognon, ils ne vont pas être champion en 5 ans.

Bref, au final, on en revient à la même question mais si tout le monde tirait dans le même sens, on pourrait avoir de beaux derbys en IDF et ce serait vachement sympa



Moi je préférerais qu'on les prête à l'étranger dans un championnat où on joue au foot, plutôt qu'en région parisienne pour essayer de créer une "concurrence" entre des clubs de niveaux incomparables
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Kurzawa (re)lance sa course
6 7