Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Jeux d'argent
  2. // Agent de joueurs

Will Salthouse : l’agent qui présentait ses joueurs à des bookmarkers

Modififié
On parie que vous allez gagner ?

Will Salthouse est un agent de joueurs influent en Premier League. Depuis mardi, il est dans l’œil du cyclone. Une association de lutte contre l’addiction au jeu a révélé les pratiques peu éthiques auxquelles s’adonne celui qui conseille notamment Wilfried Zaha. À plusieurs reprises, Will Salthouse a présenté des jeunes joueurs à des bookmakers afin qu’ils les poussent à parier sur des courses de chevaux.


Le processus de l’agent était bien rodé : il louait une loge à l’écart des badauds dans laquelle les jeunes joueurs étaient lâchés au milieu des bookmakers. Ses loyaux services ont été rémunérés 6000 livres en 2016 et 4000 livres en 2017, à chaque fois sous la forme de paris gratuits. La révélation de ses agissements suscite l’émoi chez les Britanniques. Le président de l’association auteur des révélations est catégorique : un joueur de football a trois fois plus de chance qu’un individu « lambda » de sombrer dans l’addiction au jeu. Pas sûr que ce genre d’incitation soit la bienvenue.

100% des perdants ont joué. PHGC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16