Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

L'AC MILAN EST CHAMPION D'ITALIE !

Fort d’un large et tranquille succès (0-3) à Sassuolo, l’AC Milan est sacré champion d’Italie pour la dix-neuvième fois de son histoire. L'Inter, elle aussi victorieuse sur le même score face à la Sampdoria à San Siro, abandonne son trône au profit de son éternel rival qui se prépare à une fête infinie.

Modififié
Pas sûr qu'en signant au Milan à l'hiver 2020, le Belge Alexis Saelemaekers s'imaginait courir comme un dératé avec une Go-Pro en main sur la pelouse de Sassuolo deux ans plus tard. Pas sûr non plus que Stefano Pioli, après un historique revers sur la pelouse de l'Atalanta en décembre 2019, imaginait faire des pas de dance avec une couronne sur la tête trois ans plus tard. Pas sûr enfin que Zlatan Ibrahimović s'imaginait regagner un titre de champion d'Italie à 40 ans au nez et à la barbe de l'Inter et de la Juventus. Longtemps, l'horizon n'était pas dégagé pour ce géant du foot mondial. Mais ce dimanche 22 mai, pour trouver des Milanais heureux comme jamais, c'est en Émilie-Romagne qu'il fallait chercher.


Giroud frappe deux fois, Milan exulte

Il est 18h lorsque l’ultime tour de piste des deux frères milanais débute enfin. La dernière étape d’un marathon où Inter, puis Milan se sont tiré la bourre. Depuis le 27 avril, ce sont les Rossoneri qui tiennent le bon bout. Les gars de Pioli n’ont perdu qu’une fois en 2022 et en sont à cinq succès de rang avant cette last dance face à Sassuolo. Malgré les deux points d’avance sur l’Inter, le mot d’ordre est clair : gagner pour valider une saison de rêve, gagner pour ne pas avoir à regarder ce qu’il se passe en Lombardie, et enfin gagner pour que la fête soit totale.

Au cœur d’une enceinte acquise à sa cause, Milan ne va pas mettre longtemps avant de démembrer les Neroverdi. Le tandem Leão-Giroud se jauge. Puis frappe : le Portugais est à la baguette, l’ancien Montpelliérain à la finition. À la 32e minute de jeu, Milan mène déjà 2-0. Le suspense est tué dans l'œuf, d’autant qu’à San Siro, l’Inter patine face à une Samp qui ne lui facilite pas la tâche. Surtout, Leão a des envies de hat trick de passes décisives et à la suite d'une récupération haute de Rade Krunić sur Maxime Lopez, l’ailier rossonero sert en retrait Franck Kessié qui fait trembler le Mapei Stadium (0-3, 36e). L’affaire est entendue.

Milan assure, l'Inter fait quand même le boulot

Du côté de l’Inter, on a déjà compris que le Scudetto filera entre les mains du rival. Mais les ouailles de Simone Inzaghi accélèrent fort, pendant un quart d’heure, au retour des vestiaires. Question d’honneur, de respect des tifosi peut-être aussi, mais surtout d’amour propre : Nicolò Barella percute plein axe pour offrir à Ivan Perišić le soin d’ouvrir le score avant que Joaquín Correa ne s’offre un doublé. Le score ne bougera plus.


Près de Modène, on chante, on danse, et Zlatan Ibrahimović, dernier rescapé du titre de 2011, remplace Olivier Giroud dont la longue accolade avec Stefano Pioli dit beaucoup de l’exploit qu’a réalisé Milan cette saison. Le Z marquera un but finalement refusé pour un hors-jeu de Leão, mais les tifosi milanais s’en moquent. Ils se prennent au jeu lorsque Stefano Pioli lance ses bras vers eux : Milan est champion d’Italie, onze après la dernière fois, et oui, le Diavolo a bien fini par remettre la Botte à ses pieds.



Sassuolo 0-3 Milan

Buts : Giroud (17e, 32e), Kessié (36e) pour Milan

Inter 3-0 Sampdoria

Buts : Perišić (49e), Correa (55,57e) pour l'Inter


  • Résultats et classement de Serie A

    Revivez le sacre de Milan et son carton à Sassuolo, au nez et à la barbe de l'Inter


    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
    Hier à 13:00 EuroMillions mardi 28 juin 2022 : 176 millions d'€ à gagner ! 1
    Hier à 17:39 Le Borussia Mönchengladbach se met au rugby à l’entraînement 18 Hier à 16:11 Les supporters du Velež Mostar enflamment la ville pour le centenaire du club 19 Hier à 14:48 La Coupe du monde de baby-foot 2022 débute à Nantes ce mardi 71 Hier à 09:39 Instant boulard : le nouveau tatouage du « mur » Thibaut Courtois 190
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    À lire ensuite
    Milan : la part du diable