Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. // Gr. E
  3. // Espagne-Suède (0-0)

Une Espagne sans solution concède le nul face à la Suède

L'Espagne de Luis Enrique n'a pas pu faire mieux que le match nul ce lundi soir face à une Suède venue là pour décrocher le 0-0. Malgré une mainmise totale sur le ballon, les joueurs espagnols se sont cassé les dents sur une équipe suédoise limitée techniquement, mais courageuse défensivement.

Modififié

Espagne 0-0 Suède



38e minute au stade de la Cartuja de Séville. Sur une énième attaque espagnole, le défenseur suédois Marcus Danielson se troue, offrant sur un plateau une occasion en or à Álvaro Morata. Malheureusement, le buteur de la Roja se manque lui aussi et ne parvient pas à tromper Robin Olsen. Une action qui à elle seule résume parfaitement la rencontre de ce lundi soir : une Suède dépassée dans le jeu d'un côté, une Espagne beaucoup trop maladroite de l'autre, et à l'arrivée un match nul 0-0 qui réjouira les hommes de Janne Andersson. Beaucoup moins ceux de Luis Enrique.

Le long chemin de croix de Marcus Danielson


Dès les premiers instants du premier acte, on comprend que la soirée s'annonce longue pour les joueurs suédois. L'Espagne monopolise le ballon façon 2010, et ne laisse que des miettes aux joueurs de Janne Andersson. Ces derniers, beaucoup trop limités techniquement, tentent tant mieux que mal de résister aux vagues espagnoles qui s'abattent sur une défense aux abois. Symbole du naufrage suédois, le pauvre Marcus Danielson : le joueur du Dalian Professional, complètement perdu, manque d'offrir l'ouverture du score à l'Espagne, mais profite de la maladresse d'Álvaro Morata (38e). La soirée est également longue de l'autre côté du onze pour Marcus Berg et Alexander Isak, même si le second pense réaliser le hold-up parfait avant la pause sur une frappe sauvée sur sa ligne par Llorente et détournée sur le poteau (41e).

Morata, Isak : frères de galère


Le second acte est une copie conforme du premier, d'un côté comme de l'autre : l'Espagne domine outrageusement une Suède décontenancée, mais se montre pourtant incapable de faire peser le moindre danger sur la cage d'un Robin Olsen vigilant. La faute, notamment, à un Álvaro Morata dont les nombreuses maladresses ne vont pas aider à améliorer l'image de vendangeur qui lui colle à la peau. Son homologue en maillot jaune, Alexander Isak, vit lui la situation inverse. Presque complètement sevrée de ballon, la pépite de la Real Sociedad profite d'une de ses rares occasions pour semer la panique dans la défense espagnole et servir Berg qui, seul face au but vide, réussit à la foutre à côté.

Une rare éclaircie dans une seconde période qui, elle aussi, aura surtout eu des airs de siège pour la défense suédoise. Mais les multiples changements de Luis Enrique ne changent rien à la donne : si la Roja se décide enfin à passer la troisième en fin de match, elle tombe sur un Robin Olsen en état de grâce qui permet à ses coéquipiers de sauver le point du nul, notamment sur une tête à bout portant de Gerard Moreno. Une prestation à oublier très vite pour les coéquipiers de Jordi Alba, qui n'auront d'autre choix que de se rattraper samedi prochain face à l'autre déçu du jour, la Pologne.




Espagne (4-3-3) : Simon - Llorente, Laporte, Torres, Alba - Koke (87e, Ruiz), Rodri (Alcántara, 66e), Pedri - Torres (Oyarzabal, 74e), Morata (Sarabia, 66e), Olmo (Moreno, 74e). Sélectionneur : Luis Enrique.

Suède (4-4-2) : Olsen - Lustig (Krafth, 75e), Lindelöf, Danielson, Augustinsson - Larsson, Olsson (Cajuste, 84e), Ekdal, Forsberg (Bengtsson, 84e) - Isak (Claesson, 69e), Berg (Quaison, 69e). Sélectionneur : Janne Andersson.


  • Résultats et classement de l'Euro 2020.

    L’Espagne, la passe aveugle


    Par Maurice de Rambuteau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
    Hier à 12:58 Kansas City va construire le tout premier stade dédié à une équipe féminine 38 Hier à 12:09 Le magnifique tacle d'un streaker en D5 anglaise 21 Hier à 11:49 Le Hebei FC (D1 chinoise) arrête les frais 43