Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Euro U21
  2. // Best of

Top 10 : les caramels de l'Euro U21

Avec Benjamin Mendy, Thomas Lemar, Ousmane Dembélé, Kylian Mbappé et consorts, l’équipe de France aurait pu avoir de l’allure. La vérité, c’est que le championnat d’Europe espoirs n’a pas eu besoin des Bleuets pour régaler les yeux. Sélection des plus belles réalisations de la compétition.

Modififié

10. Marco Asensio - Espagne-Macédoine (5-0), groupe B

Pour son dépucelage à l’Euro espoirs, la Macédoine a goûté au récital de Marco Asensio. Le Madrilène s’offre un boulevard de cinquante mètres, profite des appels de ses coéquipiers et conclut d’une frappe croisée en force. C’étaient les Champs-Élysées de Skopje.



9. Marc-Oliver Kempf - Allemagne-Danemark (3-0), groupe C

Le bras levé de Max Meyer donne le signal. Marc-Oliver Kempf brouille sa course et surgit au premier poteau : la reprise de volée du joueur du SC Fribourg ne laisse aucune chance au gardien. Habile pour un défenseur central.



8. Demarai Gray - Angleterre-Pologne (3-0), groupe A

Ben Chilwell-Demarai Gray, la connection Leicester City. Le premier sert en retrait le second. Rapide comme l’éclair, ce dernier contrôle du gauche, fait un tour sur lui-même et enroule au deuxième poteau. Ou l’allégorie du double tourniquet cher à Christian Jeanpierre.




7. Marco Asensio - Espagne-Macédoine (5-0), groupe B

D’abord, le gardien de la Macédoine se fait trimbaler par Gerard Deulofeu. Le cuir revient dans les pieds de Marco Asensio et cette fois le portier reste cloué au sol devant l’inspiration du Madrilène. Attention, ça va vite, trop vite même pour le réalisateur.



6. Bruma - Macédoine-Portugal (2-4), groupe B

Nestor Bruma, premier épisode. Après un raid sur le côté gauche, il change sa course à 90 degrés le long de la surface de réparation et trace une courbe qui suit la tangente au poteau opposé. Un jour, le Portugais pourrait peut-être devenir géomètre.



5. Saúl Ñíguez - Espagne-Italie (3-1), demi-finale

Même pas besoin d’élan pour éclater la cage à 30 mètres. Saúl Ñíguez contrôle et décoche un missile sol-sol qui désespère Gigio Donnarumma. Un avant-goût de ce qui attend le jeune portier italien s’il signe au Real Madrid, en somme.



4. Michael Lüftner - Tchéquie-Italie (3-1), groupe C

Michael Lüftner est un taureau. Le défenseur du FC Copenhague récupère la balle au milieu de terrain, s’en sort tout en puissance et trouve encore de l’énergie pour allumer Donnarumma. Ils se sont fait passer le mot pour lui donner une leçon ou quoi ?!



3. Lorenzo Pellegrini - Italie-Danemark (2-0), groupe C

Tel un Olivier Atton des grands jours, Lorenzo Pellegrini sait s’élever dans le ciel pour envoyer du retourné acrobatique. Et c’est le Danemark qui en fait les frais. Pellegrini, un milieu italien prometteur que le nouvel entraîneur de la Roma Eusebio Di Francesco ramène dans ses bagages de Sassuolo.



2. Saúl Ñíguez - Espagne-Macédoine (5-0), groupe B

La Macédoine prend décidément très cher... Sur un centre du Valencien José Luis Gayà, c’est le milieu de l’Atlético Saúl Ñíguez qui dégaine un ciseau acrobatique. Et le gardien finit à genoux.



1. Bruma - Portugal-Espagne (1-3), groupe B

Nestor Bruma, épisode 2. Une reprise de volée complètement dingue de la nouvelle recrue du RB Leipzig. Comme ça !



Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 2 heures La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 6
il y a 11 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions il y a 6 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi