Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Bilan 2021

Top 10 : buts gags en 2021

Cette année encore, au moment des fêtes de fin d'année, les bêtisiers de l'année sont diffusés et rediffusés en masse à la télévision. Alors, pour ne pas déroger aux traditions, les footballeurs ont aussi droit à leur moment de grâce avec dix buts gags venus d'ailleurs. Un top qui inspire le dépit, le sourire et l'incrédulité.

Modififié

Yoon Bit-Garam (Ulsan Hyundai FC)

Le 5 juillet 2021 contre Kaya FC

Se donner corps et âme pour son équipe. Pendant que l'Europe n'a d'yeux que pour l'Euro au début de l'été 2020, la Ligue des champions asiatique démarre tranquillement sa phase de poules. Ulsan Hyundai FC, l'un des gros calibres de Corée du Sud, accueille le club philippin Kaya FC et ouvre le score d'une manière peu banale. Touché au cou, Yoon Bit-Garam reste assis dans la surface, visiblement gêné. Mais l'action se poursuit et son coéquipier Lukas Hinterseer lâchent une frappe qui atterrit en pleine tronche de Yoon. Déviation, contre-pied, but. Sonné, Yoon Bit-Garam parvient finalement à reprendre ses esprits et s'offre même un doublé en seconde période pour apporter la victoire à son crew. Bonne poire.



Aleksandar Mitrović (Fulham FC)

Le 14 août 2021 contre Huddersfield Town AFC

L'action typique où rien ne va. Pourquoi cette passe en retrait de 50 mètres ? Pourquoi ce contrôle de la poitrine suivi d'un dégagement impossible du gardien pour empêcher le corner ? Et pour couronner le tout, cette glissade d'Aleksandar Mitrović le Grand qui parvient tout de même à mettre le ballon au fond des filets. Le kick and rush revisité.



Martin Dúbravka (Slovaquie)

Le 23 juin 2021 contre l'Espagne

Au basket-ball, on appelle ça une claquette (ou putback pour les bilingues). En revanche, la légende ne dit pas si Martin Dúbravka avait un poster de Sébastien Frey dans sa chambre d'ado, mais une chose est sûre : sa boulette a propulsé son pays hors de l'Euro 2020.




Unai Simón (Espagne)

Le 28 juin 2021 contre la Croatie

Cinq jours après la fessée infligée à la Slovénie, Unai Simón, qui a visiblement séché les exercices de contrôle de balle à l'école de football, décide de concurrencer Dúbravka pour la plus belle boulette de gardien pendant l'Euro 2020. Boulette finalement sans conséquence, puisque l'Espagne accèdera aux quarts de finale après un spectacle à huit buts pendant 120 minutes.




Luís Maximiano (Grenade CF)

Le 26 novembre 2021 contre l'Athletic Bilbao

La vitesse et le tacle-tir d'Iñaki Williams auraient suffi à en faire un joli but. Mais les dieux du football sont parfois cruels et Grenade en a fait l'amère expérience. Glissade, dégagement de Luis Abram sur son coéquipier Raúl Torrente, puis dégagement de ce dernier, qui devance Iker Munian, sur le poteau avant que le ballon ne rebondisse sur Luís Maximiano, le portier andalou. Du grand sabordage.




Josué Duverger (Haïti)

Le 16 juin 2021 contre le Canada

8/10 pour le passement de jambe et la feinte de corps. Pas de bol, Josué n'a pas choisi le bon jour pour rendre hommage à Christophe Dugarry et sa « cagade » , et Jean-Jacques Pierre a encore beaucoup de boulot avec la sélection haïtienne.




Bruno Mezenga (Goiás EC)

Le 4 juin 2021 contre l'AD Confiança

Un sacrifice de la jambe qui n'est pas sans rappeler celui du dos de Cris avec Lyon contre Le Mans, il y a quinze ans. Mais le genou de Bruno Mezenga est solide, et l'attaquant de Goiás restera même vingt minutes de plus sur le terrain. Un vrai soldat.




Wagner Ferreira Dos Santos (EC Juventude)

Le 14 août 2021 contre le Red Bull Bragantino

Le même jour que la merveille de Mitrović, le gardien du Red Bull Bragantino Júlio César et son défenseur César Haydar nous proposent une démonstration fantastique de communication entre coéquipiers. La palme revient à César Haydar qui conclut sa performance par une passe décisive pour Wagner Ferreira Dos Santos, puis une tentative foirée de dégagement en retourné. Le clou du spectacle ? Ce pion précipite la défaite de Bragantino (1-2) contre Juventude ce soir-là.



Andrew Farrell (New England Revolution)

Le 3 juillet 2021 contre Columbus Crew

Pas facile de marquer des buts quand on est défenseur. En 297 matchs avec New England, Andrew Farrell n'en a inscrit que deux, en 2018. En manque d'adrénaline, le natif de Louisville dans le Kentucky a décidé de remettre le couvert avec un fantastique CSC. Et pour être certain de faire trembler les filets, il feint de s'emmener le ballon de la tête volontairement avant de s'arracher pour empêcher son gardien de dégager. Une détermination sans faille.



Sakhi (AJ Auxerre)

Le 4 décembre 2021 contre le SM Caen

Si Gauthier Hein fait partie des prétendants au prix Puskás, c'est uniquement parce que son coéquipier Hamza Sakhi n'avait pas encore sorti cette merveille en duo avec Rémy Riou, le gardien caennais.





Ils auraient pu gratter une place dans le top 10 : Conor Chaplin (Ipswich Town FC) qui profite de ce filou de Macauley Bonne pour avoir égalisé à la dernière minute contre Sheffield Wednesday, la superbe passe en retrait de Sabina Jackson (FC Lucerne) qui concurrence la première minute exceptionnelle de ses homologues masculins, Lukáš Hrádecký (Bayer Leverkusen) et Yann Sommer (Borussia Mönchengladbach) trahis par leurs poteaux, le cadeau du gardien du Yokohama FC face à Shonan Bellmare, imité quelques semaines plus tard par ses défenseurs contre Kawazaki Frontale, le plat du pied sécurité de Marcelo (Olympique lyonnais) pour Anthony Lopes, Chris Wood (Burnley FC) tout heureux de voir Granit Xhaka plomber Arsenal et enfin Emile Smith-Rowe (Arsenal) qui sanctionne la boulette de Jorginho.

Par Fabien Gelinat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
il y a 3 heures Le Vissel Kobe (Japon) lance une cagnotte pour installer une statue d'Iniesta 15
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
À lire ensuite
Lyon : 2021, l'année noire