Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Ronnie, en prison, mais jamais enfermé

Détention improbable, histoire de passeports incompréhensibles, quintuplé en match amical sous les verrous... Ronaldinho a beau avoir raccroché les crampons, il continue de faire le show. Même en tant que prisonnier.

Modififié
La dernière fois qu'on l'avait vu à l'œuvre, c'était une fois de plus un régal esthétique pour les yeux. Ce jeudi 17 octobre 2019, lors d'un amical disputé en Colombie opposant Santa Fe à l’Atlético Nacional, le bandeau paraissait aussi intact que le sourire. Numéro 10 dans le dos et longs cheveux au vent, Ronaldinho Gaúcho offrait une passe décisive/aveugle/magnifique qui éliminait sept adversaires et donnait un avantage de deux buts à son équipe. Rien que pour ce geste du pied, le retraité méritait son ovation.


Quelques semaines plus tard, la RAC 1 et AS annonçaient un match des légendes - les amis de Ronnie contre des grands noms de l'histoire de Barcelone - prévu pour le 19 août 2020 en l'honneur du Brésilien qui a passé cinq saisons en Catalogne (de 2003 à 2008). Début mars, c'est le Paris Saint-Germain et Nasser Al-Khelaïfi qui indiquaient leur intention de réunir les monstres du club français en août dans un All Star Game 100% PSG pour fêter les cinquante ans de l'entité. Que des bonnes nouvelles, donc. Et puis, la mauvaise est tombée dans la foulée sans avertir personne : l'idole des jeunes et des moins jeunes aurait été arrêtée au Paraguay en compagnie de son frère, après la saisie de faux passeports dans leur chambre d'hôtel à Asunción (la justice brésilienne ayant privé l'artiste de son sésame, en 2018, en raison d'un défaut de paiement d'une dette).

Un rayon de soleil dans la cellule


Un quinzaine de jours plus tard, et même si tout n'est pas clair, le monde en sait davantage sur cette affaire. Différents épisodes se sont déroulés, chronologiquement : les deux frères ont clamé leur innocence en justifiant que les documents illicites auraient été délivrés par un homme d'affaires brésilien actuellement en détention dénommé Wilmondes Sousa Lira les ayant trompés, les frangins ont été libérés, ont de nouveau été arrêtés après l'émission d'un mandat d'arrêt à leur encontre par le ministère public paraguayen, et... le plus talentueux des frangins a joué au football. Car voilà le plus incroyable, dans l'histoire : même enfermé, Ronaldinho parvient à faire le show grâce à ses pieds.


Alors qu'un tournoi de futsal était au programme et que personne ne pensait voir l'ex-pro y participer ( « Nous ne nous attendons pas à ce que Ronaldinho participe, mais nous aimerions qu'il y assiste » , déclarait en effet le commissaire Blas Vera, responsable de l'administration du pénitencier, dans les colonnes de Globo), ce dernier a tout simplement représenté le joueur à suivre de la compétition. Les détenus se sont d'abord arraché le champion du monde 2002 pour l'avoir dans leur équipe, même si certaines rumeurs affirmaient qu'il n'aurait pas le droit de marquer. Puis le bonhomme a fait basculer la finale remportée sur le score de 11-2, donnant le droit à ses partenaires de se partager un porc de seize kilogrammes : le Ballon d’or 2005 a fait trembler les filets à... cinq reprises ! Certaines sources ajoutent qu'il a délivré six passes décisives, d'autres qu'un maton lui a prêté ses chaussures pour que celui qui n'avait que des tongs au bord du terrain puisse taper dans la balle.

Blanchir l’innocent ou l'argent ?


Reste la question principale : quel avenir pour un Ronnie dont le dernier contrat s’est achevé en juillet 2015 avec Fluminense, et qui brille régulièrement pour des aventures moins agréables que celles passées au Camp Nou ? Après avoir vu son appel être rejeté par la justice, Ronaldinho n'est toujours pas considéré comme coupable, mais l'étau se resserre. Selon Reuters, qui cite le procureur Osmar Legal, le surdoué pourrait avoir noué des relations avec la femme d'affaires Dalia Lopez recherchée par le Paraguay et soupçonnée d’être « impliquée dans un système de blanchiment d’argent » .



« Notre principale hypothèse est qu’ils ont produit de faux documents et qu’ils étaient en mesure de pouvoir les utiliser à des fins commerciales ou des investissements qui ne sont pas légaux » , a ainsi noté le procureur. Ce qui signifie une enquête à mener, et davantage de temps à passer entre quatre murs. Il est où, l'organisateur des tournois ?



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 10:00 La LFP dans l'incompréhension face à la décision de Canal + 31