Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Reims-Lille

Reims, moi je rêve

En cas de victoire contre Lille ce dimanche, le Stade de Reims s’emparerait seul de la cinquième place de Ligue 1. Les Champenois ne pourraient alors plus se cacher dans la course à l’Europe, parce qu'un promu ne se retrouve pas à cette place par hasard.

Modififié

Stade de la Meinau, mercredi 3 avril, Strasbourg reçoit Reims. À la 41e minute, l’entraîneur champenois, David Guion, est expulsé par l’arbitre pour une contestation un peu trop véhémente dans sa zone technique. Une image rare, quasi inédite, venant d’un entraîneur connu pour son calme et sa discrétion. Une image aussi révélatrice de la tension qui règne au Stade de Reims en cette fin de saison. Rien à voir avec la lutte pour le maintien, l’objectif annoncé des Rémois. Au contraire, si le Stade de Reims joue des coudes, c’est à l’opposé du classement, en haut. Autrement dit, cette expulsion de David Guion prouve que les Rouge et Blanc se sont pris au jeu de la course à l’Europe.

Un rêve inavoué


Ce soir-là, Reims finit par chuter lourdement à Strasbourg (4-0). Une vraie claque, alors qu’en cas de victoire, la cinquième place tendait les bras aux Rémois. On pensait alors les ambitions européennes du club révolues, la marche trop haute. C’était compter sans les contre-performances répétées de concurrents directs, dont l’OM, qui font qu’en cas de victoire ce dimanche contre le LOSC, le Stade de Reims s’installera à une cinquième place qualificative pour la Ligue Europa, en cas de victoire du PSG en Coupe de France. Et pourquoi pas ?


Ce scénario, toute la cité des Sacres en rêve, mais au club, personne n’ose en parler. Ainsi, dimanche dernier au micro de Canal+, David Guion tempérait l’engouement autour des siens : « On est bien placés au classement, mais on sait que ça va se jouer sur les derniers matchs, dans le money time, avec les équipes qui ont l’habitude de ces sprints finaux. Et puis, nous, on est aussi conscients de surperformer depuis deux ans » . Au stade, la tribune Joncquet reprend certes depuis plusieurs semaines le chant « La Ligue Europa, c’est pour les Rémois » , mais sans trop y croire. À tort.


Un invité plus si surprise que ça


Les raisons d’espérer sont nombreuses. D’abord, le Stade de Reims est porté par une colonne vertébrale en pleine forme : Mendy, Abdelhamid, Romao et Oudin flambent (7 buts en 2019 pour ce dernier), tandis que la recrue Zeneli a vite fait oublier le coup de mou de Cafaro. L’accident de la semaine à Strasbourg ne doit pas remettre en cause la dynamique des Rémois, qui restaient sur 13 matchs sans défaites, un record. « On est sortis de notre ADN dans ce match. Il faut que l'on reste vraiment dans cette discipline et cette rigueur qui nous caractérisent depuis le début de la saison » , a analysé David Guion en conférence de presse. L'ADN en question ? De la solidité, puisque Reims est la quatrième meilleure défense du championnat, et n’a perdu que six matchs cette saison, soit autant que l’OL et le LOSC, l'adversaire du jour.


Dans une région habituée à mettre la pression en bouteille, les Rémois ont surtout le luxe d’être l’équipe la moins attendue parmi les candidats à l’Europe, leur saison étant déjà exceptionnelle pour un promu. D’ailleurs, en brisant la série de 13 matchs sans défaites, la claque reçue à la Meinau a sabré le peu de pression liée à cette série tout en réveillant les joueurs, piqués dans leur orgueil. Surtout, le calendrier à venir paraît favorable à Reims, qui reçoit deux adversaires directs, Lille et Saint-Étienne, dans un stade Auguste-Delaune où Lyon, Rennes, Marseille et Monaco se sont inclinés cette saison. D’ailleurs, parmi les autres adversaires des Rémois (Monaco, Nîmes, Angers, Bordeaux et Paris à la dernière journée), seul Caen aura quelque chose à jouer.

Un retour pour l'histoire


En cas de victoire contre Lille, tous les voyants seraient donc au vert pour les Rémois, à sept journées de la fin. Plus de 55 ans après sa dernière campagne en dehors des frontières, le Stade de Reims pourrait renouer avec sa riche histoire européenne, dont deux finales de C1 en 1956 et 1959. Après tout, en 2015 le club avait renoué avec l’Europe via son centre de formation, lorsque les U19 s’étaient qualifiés en Youth League. Un centre de formation à l’époque géré par un certain David Guion. La même année, le club avait aussi détaillé son projet Horizon 2020, avec pour objectif de réintégrer le top 10 de la Ligue 1 à cette date. Objectif qui devrait être atteint dès cette année, après deux saisons en Ligue 2 entre-temps. Enivrant.



Par Adrien Hémard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Le Kiosque SO PRESS

Hier à 17:00 Henry discuterait avec les New York Red Bulls 28
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:50 L'ancien club de Weah au Liberia rétrogradé en D3 Hier à 12:15 La VAR sera introduite à partir des quarts à la CAN 2019 14
À lire ensuite
Au rendez-vous des forceurs