Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 4e tour
  3. // Chorley-Wolverhampton

Qui est le Chorley FC, petit poucet de la FA Cup ?

Chorley reçoit Wolverhampton ce vendredi soir au quatrième tour de la FA Cup. Un événement pour le club de sixième division, qui vit un rêve éveillé depuis plusieurs semaines. La magie de Noël a laissé place à la magie de la Cup pour le petit poucet. Présentations.

Le Chorley FC est une formidable raison d’être heureux. Les hommes de Jamie Vermiglio, directeur d'école le jour et entraîneur le soir, ont composé le tube de l’hiver en Angleterre. Ce club du Lancashire, situé une trentaine de kilomètres au Nord de Liverpool et Manchester, écrit l’une des plus belles pages de sa longue histoire cette saison. Grâce à ses performances sportives, évidemment, puisqu'il a déjà sorti deux clubs de League One et un de Championship. Mais aussi parce qu’il a réussi à faire parler de la chanteuse Adèle pour autre chose que pour des polémiques. La hype est telle que les non-leaguers ont désormais leur propre bière.

Serial giant-killers


L'épopée a démarré en octobre en sortant deux équipes de la même division, la National League North, lors des qualifications, Gateshead (2-1) puis York City (1-0). Petit coup de pouce du destin : les Magpies ont ensuite directement rejoint le premier tour, sans jouer, à la suite de la liquidation de Macclesfield Town. C'est à l’occasion d’un déplacement à Wigan qu’ils commencent à forger leur réputation de giant-killers : menés 2-0 à la mi-temps, ils renversent totalement la vapeur pour s’imposer 2-3 après prolongation.

Une victoire fondatrice, qui permet à la lanterne rouge de son championnat de lancer véritablement sa saison. « L’équipe a été largement renouvelée, seulement quatre joueurs sont encore là par rapport à la saison dernière, explique le capitaine Scott Leather. On a eu du mal à démarrer, ça nous a pris un peu de temps pour développer des automatismes et apprendre à se connaître. La FA Cup nous a aidés à créer une dynamique, gagner en étant mené de deux buts, ça vous apporte de la confiance. Et dans la foulée, nous avons obtenu notre première victoire en championnat. »



De nouveau obligé de courir derrière le score contre un pensionnaire de League One au tour suivant, Chorley s’offre le scalp de Peterborough (1-2). Prochaine étape : le Derby County de Wayne Rooney, à domicile cette fois. Covid oblige, les Rams enverront leur jeune garde. Trop léger pour résister à l’impact physique des Magpies, vainqueurs 2-0 grâce à Connor Hall et Mike Calveley. « Ça aurait été super de jouer contre l’équipe première, l’histoire aurait peut-être été différente, mais on joue contre ceux qui sont en face de nous, c’est comme ça. On a fait ce qu’on devait faire. On n’a pas vu Rooney, mais on a un tweet d’Adèle. (Rires.) Elle est assez discrète sur les réseaux sociaux, donc c’était sympa de sa part. D’ailleurs, je pense qu’on se rappellera plus de nous pour avoir chanté Someone Like You que pour nos matchs ! »

Esprit de 1986, es-tu là ?


L’essentiel est là : que son parcours s’arrête ce vendredi soir contre Wolverhampton ou non, cette équipe, on s’en souviendra. « C’est un peu surréaliste, confie Leather, qui s’entraîne deux fois par semaine, en parallèle de son travail de technicien de maintenance en ascenseurs. Jouer à la télévision, en direct, avec l’attention des médias... Dans quelques années, on aura de beaux souvenirs. On aura des choses à raconter quand on sera plus vieux... surtout si on fait tomber un autre gros vendredi ! Quand j’étais jeune, j’ai joué en Championship avec Preston. J’ai connu des montées, avec Altrincham et avec Chorley, il me manquait un peu un beau parcours en FA Cup dans ma carrière, je suis ravi que ça arrive enfin ! C’est certainement le plus grand match de ma vie. »



Pour le capitaine, pas de pression, mais de l’excitation. « Nous sommes les outsiders, nous n’avons rien à perdre, autant en profiter. Personnellement, je suis excité plus qu’autre chose. On reçoit beaucoup de soutien sur les réseaux sociaux, même des clients m’ont félicité quand je travaillais. On sent que la ville est fière. » Pas d’appréhension donc, malgré la perspective d’un sacré bras de fer avec un adversaire comme Adama Traoré : « Il faudrait que je fasse de la muscu pendant des années pour rivaliser avec lui ! Ce sera super de se tester contre des joueurs internationaux. On a hâte, on sait que ce sera difficile, mais on fera de notre mieux. On est un bon groupe, tout le monde se donne, on se soutient. »



Wolverhampton se frottera ce soir à la pelouse de Victory Park, où évolue le Chorley FC depuis 1920. Un club de rugby, converti au foot en 1883, qui n'a jamais joué plus haut qu'en cinquième division en quelque 130 ans d'histoire. D'ailleurs, au cours de ces 130 années, le Chorley FC a déjà croisé une fois la route des Wolves. C'était en 1986. Wolverhampton évoluait alors en D4, Chorley en D7. Un mauvais souvenir pour Wolverhampton, éliminé à la surprise générale au terme d'une triple confrontation épique : 1-1 à Burnden Park, même score à Molineux, puis 3-0 lors de la troisième manche. Un loup averti en vaut deux...

Par Quentin Ballue Photos : Twitter @ChorleyFC / @EmiratesFACup
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 15:01 Passe une tête ce dimanche à notre brocante "So Foot Nostalgie" ! 1 Hier à 12:56 Le gardien du Hertha Berlin révèle avoir été en fauteuil roulant après la Covid 4