Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Saint-Étienne

Deux salles, deux ambiances

Alors que l'OL (septième) et l'ASSE (quinzième) se disputent ce dimanche le 120e derby de leur histoire, les deux ennemis connaissent des fortunes diverses depuis plusieurs semaines. D'un côté, des Gones tout heureux de s'être offert le scalp de la Juventus, permettant ainsi à Rudi Garcia de s'offrir un peu de répit. De l'autre, des Verts à l'agonie et en manque de confiance, ce qui n'est pas sans fragiliser Claude Puel.


Après une victoire de prestige face à la Juventus lors du huitième de finale aller de Ligue des champions (1-0), l’Olympique lyonnais reçoit ce dimanche son ennemi juré : l’AS Saint-Étienne. Un derby éminemment important pour les joueurs de Rudi Garcia, incapables de remporter trois matchs de suite en Ligue 1 depuis le début de saison, mais désireux de se rapprocher de la troisième place actuellement occupée par le Stade rennais. En face, les Verts veulent réitérer leur performance du match aller qu’ils avaient emporté sur la plus petite des marges grâce à un but de Robert Berić dans les ultimes secondes de la rencontre (1-0). Les joueurs de Claude Puel souhaitent surtout retrouver le goût des trois points, puisqu'ils n’ont plus gagné en Ligue 1 depuis plus d’un mois. Ce qui a replongé l’équipe, peu ou pas aidée par les blessures à répétition et les choix étonnants de l’ancien entraîneur lyonnais, dans le doute.

Le cafard stéphanois


Car si Claude Puel avait réussi son arrivée dans le Forez à la faveur d’une victoire encourageante dans le derby avant d’obtenir onze points lors des cinq rencontres suivantes, la suite a été bien moins glorieuse. Et pour cause : depuis le 30 novembre dernier et une défaite sur la pelouse de Rennes (2-1), l’ASSE n’a remporté que deux petites rencontres en douze journées de championnat. Pire encore, les Verts n’ont pris que sept points depuis cette défaite en Bretagne. Au point d'être la troisième plus mauvaise défense de Ligue 1. Pas de quoi redonner le sourire aux supporters stéphanois, qui ne voient pas la zone de relégation s'éloigner. Dans ces conditions, le déplacement à Lyon apparaît l’occasion parfaite de redorer le blason. Et ça, Claude Puel l’a évidemment compris lorsqu'il s’est présenté en conférence de presse ce vendredi : « Je suis conscient de l’importance de ce match pour le club, les joueurs et les supporters. J’ai besoin de me détacher de tout ça pour rester lucide, et bien nous préparer pour espérer faire un résultat. On veut relancer la machine. L’essentiel est d’être armé psychologiquement pour se battre, et remonter petit à petit au classement. Il faut être là au bon moment, avec la conviction nécessaire. La succession de matchs qui arrive fait que cette semaine devient encore plus importante. »


Faire un résultat à Lyon ne sera évidemment pas chose aisée. D’autant que Romain Hamouma, Wahbi Khazri et Arnaud Nordin sont forfaits. Mais Puel sait qu’une victoire suffirait presque à rassasier des supporters stéphanois blasés. Sans oublier qu’elle relancerait une équipe « en manque de confiance » , d'après les mots de Yohan Cabaye. Un résultat positif donnerait également raison au manager général des Verts, qui a de nouveau décidé de se passer des services de Stéphane Ruffier, écarté du groupe depuis le match nul contre le Stade de Reims le week-end précédent (1-1). Surtout, une victoire permettrait à l'ASSE de préparer au mieux la réception du Stade rennais ce jeudi en demi-finales de Coupe de France, autre match qui pourrait sauver la saison morose de l'ASSE. En revanche, en cas de défaite, la lutte pour le maintien continuerait et la gronde se poursuivrait. Un scénario qui ne serait pas pour déplaire aux Lyonnais, bien décidés à terminer une semaine rondement menée.

L'enthousiasme lyonnais


Oui, côté lyonnais, l'ambiance est quasiment au beau fixe après la victoire surprise contre la Juventus de Maurizio Sarri. Une victoire arrivée au meilleur des moments, puisque la tension entre dirigeants et supporters lyonnais a atteint son paroxysme cette semaine à la suite de l'affaire de la chasse aux clowns. Critiqué, raillé et méprisé depuis son arrivée, Rudi Garcia a réussi à s'offrir un peu de répit en remportant ce huitième de finale aller. En attendant le match retour en Italie, le coach rhodanien a quinze jours pour capitaliser sur ce succès inespéré et regagner un tant soit peu la confiance de ses supporters. Ce qu'il a confirmé en conférence de presse, ce vendredi : « C’était un gros match et une belle victoire, on a battu une grosse équipe. Après, il n’y a que l’avenir qui nous dira si effectivement ça va nous lancer, nous relancer, nous re-relancer, je ne sais pas honnêtement. Déjà, on s’est prouvé à nous-mêmes qu’on était capable de rivaliser avec ce genre d’équipes. Puis comme, à part le Groupama Stadium, personne ne nous voyait battre cette équipe, je pense que c’était bien de montrer qu’on en était capables. »



Les supporters lyonnais attendent surtout de savoir si leur équipe va se ressaisir en championnat. Pour cela, il faudra d'abord remporter ce derby et ainsi signer une seconde victoire de rang en Ligue 1. Ce que l'OL n'a réussi à faire qu'à quatre reprises seulement, cette saison. Pourtant, si les Gones veulent avoir une chance de jouer la Ligue des champions la saison prochaine, ils devront enchaîner les victoires en Ligue 1. Un constat partagé par Garcia, toujours aussi pragmatique quand il s'agit d'aborder une rencontre d'une telle importance : « C’est en alignant des victoires consécutives qu’on sera capables de gagner encore des places au classement. Parce que pour l’instant, septième ne nous convient pas du tout. On a vu l’importance contre la Juve de jouer à domicile dans un stade plein, ça va être la même chose. Quand on est douze, ça aide à gagner des matchs. L’affiche et notre volonté de remonter au classement suffisent à la motivation des joueurs. » Après ce derby de la plus haute importance, l'OL jouera lui aussi une demi-finale de Coupe de France ce mercredi contre le PSG avant de se déplacer à Lille pour un match qui s'annonce déterminant dans la course à la troisième place de Ligue 1. Avant cela, les Lyonnais devront venir à bout des Stéphanois et ainsi ponctuer une semaine absolument réussie. Mais attention aux Verts, qui veulent à tout prix remporter ce 120e derby et montrer à leur tour que l'ambiance stéphanoise peut elle aussi être à nouveau au beau fixe. Pour qui, le soleil ?

Par Maxime Renaudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

PUTACLIC! Simão intronisé entraîneur de Mouscron 13 Hier à 16:11 Vers la création d'une Premier League européenne ? 145 Hier à 15:55 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! dimanche 1
Hier à 15:43 Taye Taiwo rejoint la nouvelle franchise de Palm Beach 23
Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
PUTACLIC! Thomas Deniaud meilleur que Van Basten 14
Hier à 12:33 Quand Bruno Martini comparait Guy Roux à une pièce de jeu d'échecs 5 Hier à 11:33 Pedro Martins encense Villas-Boas et félicite Valbuena 9 Hier à 11:12 La magnifique volée de Buballa avec Sankt Pauli 6 Hier à 10:45 Des précisions sur le futur format de la C1 48 Hier à 10:06 Eto'o s'en prend à France Football 26 Hier à 08:54 Une ministre brésilienne demande que Robinho soit immédiatement envoyé de suite en prison 48 Hier à 08:41 Marx Lênin débarque en D2 russe 59