Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Nani et les paroles de Fernando Santos avant la finale de l'Euro

Modififié
Fernando Santos, le Pascal Dupraz portugais.

Plus de cinq mois après la finale de l'Euro remportée par le Portugal contre la France, le vice-capitaine de la Selecçao, Nani, a donné une longue interview à la fédération portugaise pour revenir sur ce parcours exceptionnel.

L'ailier de Valence a avoué qu'il était inquiet au moment d'affronter l'équipe de France : « Je n'étais pas serein, ce n'était pas l'équipe que je voulais affronter. Ils étaient très bons. Ils avaient fait un très bon parcours en marquant plein de buts. Et, jouer à la maison, avec le soutien du public, c'est un plus de motivation pour eux. »

Une inquiétude qui a duré jusqu'à la causerie de son sélectionneur Fernando Santos. Nani se rappelle : « Le Mister nous a dit : "Ils disent que nous avons peur, que c'est déjà gagné, que nous valons rien, que le bus est déjà acheté et qu'ils iront célébrer le titre, mais non, non, non. Ils ne vont pas gagner et nous n'allons pas perdre." Après ça, j'étais plus confiant »


La légende raconte même qu'il avait senti la patte droite d'Éder. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 38
Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 21

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 22
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14