Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 51 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 14e journée

Monaco gagne enfin, Reims carbure et Nantes cale

Ça y est : Thierry Henry tient enfin sa première victoire d'entraîneur avec l'AS Monaco ! Sinon, Reims a croqué Guingamp pour grimper à la septième place, Nîmes a braqué le Racing et Nantes s'en est sorti de peu dans le derby contre Angers.

Modififié

Si cette soirée était un produit Conforama : Lit Graphic coloris chêne Arizona


Fort de ses 140x190 cm, ce lit king-size allie le confort à l'élégance avec son cadre en bois aux deux coloris sobres et chics. Il permettra à Thierry Henry d'enfin passer une nuit paisible après la victoire au courage des siens à Caen, tout comme au Rémois David Guion, dont les troupes sont solidement campées à la septième place du classement avec vingt points, soit un demi-maintien. Mais la force de ce produit résulte de sa polyvalence puisqu'il permettra aussi aux spectateurs de profiter pleinement du spectacle d'un Dijon-Bordeaux soporifique, ou plus globalement d'un multiplex assez pauvre (7 buts en 5 matchs), grâce à une bonne sieste. En ce week-end de Black Friday, n'hésitez plus et recevez votre Lit Graphic coloris chêne Arizona dès lundi, en prévision du multiplex de samedi prochain avec notamment Angers-Caen et Toulouse-Dijon. On vous aura prévenus.




Le retour au SAV : Jocelyn Gourvennec


On le sait grâce à Uderzo et Goscinny, en Bretagne, c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures potions. Logique de voir la direction de l'En Avant de Guingamp se tourner vers son ex, Jocelyn Gourvennec, pour sauver le club d'une descente annoncée. Sauf que ce soir, pour son premier match sur le banc, celui qui est passé entre-temps par les Girondins de Bordeaux et le Canal Football Club n'a pas trouvé les ingrédients pour repartir de l'avant. En encaissant deux buts de la pire attaque du championnat malgré la domination des siens, il va même quitter la Champagne avec un bien mauvais arrière-goût.


Ils ont sauvé les meubles :


Ludovic Butelle : Si Angers a longtemps cru tenir la deuxième victoire de son histoire à Nantes en vingt matchs, c’est grâce à la prestation XXL de son dernier rempart. Impuissant sur un ultime déboulé de Waris, mais quand même.

Paul Bernardoni : Si Nîmes a obtenu sa première victoire à Strasbourg depuis plus de trente ans et un but de René Girard, le club du Gard la doit à la prestation XXL de son dernier rempart.

Edouard Mendy : Si Reims s’est défait de Guingamp grâce à deux buts sur ses deux seules frappes cadrées, c’est grâce à la prestation XXL d’Edouard Mendy qui tend à rendre l’extraordinaire ordinaire dans la cité des Sacres.




La notice du soir : noyer le pompier de service


Au stade Auguste-Delaune, tous les projecteurs étaient braqués sur Jocelyn Gourvennec. L'entraîneur breton faisait son retour sur le banc guingampais, en pompier de service pour sauver un club qu'il a pérennisé en Ligue 1. Mais au petit jeu des sirènes et des gros camions, le Stade de Reims a trouvé la parade. En dévoilant un calendrier en partenariat avec les pompiers de Bétheny – qui se trouvent être les voisins du centre d'entraînement rémois –, les Champenois ont étouffé le feu guingampais, éteint la flamme Gourvennec et douché les espoirs de l'EAG. Avant de déployer la grande échelle pour se retrouver au septième ciel, à la septième place de Ligue 1. Et bonne année.



Le chiffre du soir : 5


Comme le nombre de défaites consécutives à domicile pour Dijon, incapable de gagner depuis dix matchs. Grâce à son bien nommé match nul, obtenu grâce à une double intervention de la VAR, le DFCO brise sa série noire. Avec 4 buts à domicile contre 35 l'an passé, on est toujours aussi loin du DFCO de l'an passé qui régalait les foules. Mais ça suffit aux Bourguignons, pour le moment.



Les résultats de la 14e journée :

Lyon 1-0 AS Saint-Étienne

But : Denayer (62e) pour l'OL.

Paris 1-0 Toulouse

But : Cavani (9e)

Reims 2-1 Guingamp

Buts : Chavalerin (3e) & Dia (66e) pour Reims / Thuram (80e sp) pour Guingamp

Caen 0-1 Monaco

But : Falcao (54e) pour Monaco

Dijon 0-0 Bordeaux

Nantes 1-1 Angers

Buts : Waaris (89e) pour Nantes // Bahoken pour Angers (6e)

Strasbourg 0-1 Nîmes

But : Lybohy (70e) pour Nîmes

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Adrien Hémard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article