Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Milik raconte son agression à Naples

Modififié
Explications en polonais.

À l'occasion d'une émission proposée par le média Przegląd Sportowy sur YouTube, Arakadiusz Milik a pu échanger avec le gardien de la Juve Wojciech Szczęsny et le cycliste Łukasz Wiśniowski. L'attaquant a pu évoquer la ville de Naples et surtout son agression subie après la rencontre de Ligue des champions face à Liverpool (1-0). Les médias italiens avaient alors affirmé que les braqueurs avaient dérobé la montre de Milik en lui pointant une arme à feu sur la tempe.

« Personne n'a pointé une arme sur ma tête, a-t-il clarifié à ses compatriotes. Naples est une ville normale, mais ils s'intéressent beaucoup aux montres et aux bijoux. C'est pour ça que les Napolitains ne les exhibent jamais. Lors de cette soirée, je n'étais pas dans la ville de Naples, j'arrivais près de chez moi, je ne m'y attendais pas du tout. » Milik a également rappelé que son coéquipier Hamšík avait déjà été victime de braqueurs. « Ça lui est arrivé deux fois. La première, ils lui ont rendu ses biens et pas la seconde. En gros, j'avais 50% de chances » , s'est-il amusé, visiblement pas perturbé par cette histoire.

Milik et Szczęsny


C'est bon, Milik est prêt pour signer à l'OM. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 18
Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 91

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Huis clos pour PSG-Napoli ?