Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Brest (1-1)

Lyon se casse les dents sur Brest

En difficulté défensivement et en manque de réussite devant, l'OL de Peter Bosz a déjà perdu ses premiers points ce samedi à la maison face à Brest (1-1) pour l'ouverture de la cuvée 2021-2022. Surpris par l'ouverture du score de Cardona avant la pause, les Gones se sont réveillés bien trop tard malgré les entrées de Lucas Paquetá et Islam Slimani.

Modififié

Lyon 1-1 Brest

Buts : Slimani (62e) pour l'OL // Cardona (43e) pour le SB29

Privés de nombreux joueurs, notamment dans le secteur défensif (Henrique, Cornet, Da Silva), l'OL de Peter Bosz s'est sabordé contre le Stade Brestois ce samedi au Groupama Stadium (1-1). Malgré le soutien sans faille des 29 000 supporters, enfin de retour après de longs mois d'absence, les Gones se sont en effet cassés les dents sur la défense brestoise en première période et ont attendu l'entrée en jeu de Lucas Paquetá pour se montrer dangereux. Un réveil trop tardif, et l'OL perd déjà deux points précieux dès la première journée de championnat.

La clim Cardona

Comme attendu, les Lyonnais appliquent d'entrée de jeu les consignes de Peter Bosz en prenant rapidement le contrôle du ballon et en exerçant un pressing haut lors de la perte de balle. Si cette méthode fonctionne, les occasions se comptent sur les doigts d'une main. Les attaquants lyonnais tombent sur un bloc brestois bien en place, qui ne laisse rien passer face à Rayan Cherki, Houssem Aouar, Maxence Caqueret ou Moussa Dembélé. Alors que Marcelo allume une première mèche sur corner (9e), les Gones frappent plus que les joueurs de Michel Der Zakarian (sept tirs, contre cinq)... mais se montrent imprécis, dans le dernier geste (une seule frappe cadrée, contre trois pour les Bretons). Malgré une possession largement supérieure (76 %), les hommes de Peter Bosz commettent quelques erreurs et se font même punir avant le repos. Sur l'une des seules opportunités du Stade brestois, Irvin Cardona profite de l'apathie de la défense pour fusiller Lopes d'une frappe sèche et ouvrir le score à la surprise générale (0-1, 43e). Le hold-up parfait pour les Brestois, qui ont perdu Belkebla sur blessure en cours de première période.

Coaching presque gagnant, pour Bosz

Dans l'obligation de réagir, l'OL se livre davantage tout en s'exposant aux contres adverses. Si Honorat et Faivre manquent un deux contre un dans un premier temps, Marcelo et Lopes - auteur d'un double arrêt monstrueux - sauvent tour à tour un navire lyonnais en perdition et au bord du naufrage. Dans l'obligation de changer quelque chose, Peter Bosz fait alors confiance à Paquetá et Slimani pour redresser la barre. Effet immédiat, avec l'international algérien qui égalise deux minutes après son entrée : sur une ouverture parfaite de Dubois dans la surface, Toko Ekambi remet de la tête avant que le numéro 20 lyonnais ne remporte son duel face à Bizot (1-1, 62e). Transfigurés par l'entrée du génie brésilien, les Lyonnais retrouvent des couleurs et se montrent de plus en plus menaçants devant les buts brestois. Dembélé manque de peu le cadre de la tête (71e), Houssem Aouar n'arrive pas à reprendre un centre de Toko Ekambi (73e) et Slimani (encore lui) croise trop sa tête (75e). Malgré un net regain de forme, les Lyonnais sont une nouvelle fois sauvés par Lopes d'une claquette déterminante devant Mounié (81e). L'OL de Bosz a encore beaucoup de travail et devra montrer un bien meilleur visage à Angers, histoire de ne pas laisser davantage de plumes en route.


Lyon (4-3-3) : Lopes - Gusto, Lukeba, Marcelo, Dubois - Mendes (Slimani, 59e), Caqueret, Aouar - Toko Ekambi, Dembélé, Cherki (Paquetá, 59e). Entraîneur : Peter Bosz.


Brest (4-3-3) : Bizot - Pierre-Gabriel (Faussurier, 78e), Chardonnet, Brassier, Uronen - Mbock, Belkebla (Magnetti, 17e), Faivre - Honorat (Duverne, 78e), Mounié, Cardona (Le Douaron, 64e). Entraîneur : Michel Der Zakarian.


Par Analie Simon, au Groupama Stadium
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
Hier à 15:01 Passe une tête ce dimanche à notre brocante "So Foot Nostalgie" ! 1
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 12:56 Le gardien du Hertha Berlin révèle avoir été en fauteuil roulant après la Covid 4