Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Strasbourg (3-1)

Lyon s'amuse contre Strasbourg

Portés par Xherdan Shaqiri et Bruno Guimarães, les Lyonnais ont marché sur Strasbourg au Groupama Stadium (3-1). Une première victoire à la maison, des débuts réussis pour les recrues et une montée en puissance significative : la soirée était parfaite pour les Gones.

Modififié

Olympique lyonnais 3-1 Racing Club de Strasbourg

Buts : Dembélé (8e), Denayer (65e) & Paquetá (87e) pour l'OL // Diallo (90e+6, sp) pour le Racing

Deux semaines après son premier succès à Nantes (0-1), l'OL a enfin gagné à la maison face à Strasbourg (3-1) pour les grands débuts de Xherdan Shaqiri et Jérôme Boateng sous le maillot lyonnais. Malgré un premier acte timide, les Gones ont su marquer dans chaque mi-temps et se rapprochent du peloton de tête (7e avec huit points). Avec cette troisième défaite de la saison, le Racing glisse doucement vers les bas-fonds du classement (15e avec quatre points).

Shaqiri omniprésent


Pour sa première titularisation sous le maillot lyonnais, Shaqiri ne tarde pas à trouver ses repères sur la pelouse. Positionné à droite du 4-2-3-1 concocté par Peter Bosz, l’international suisse régale d’entrée de jeu défensivement et offensivement, en servant Toko Ekambi en profondeur, mais le Camerounais manque sa reprise. Quand Shaqiri n’est pas là, Bruno Guimarães se charge de distribuer des caviars, notamment une ouverture millimétrée pour Dembélé, auteur d’un enchaînement parfait pour ouvrir le score du gauche (1-0, 8e), son quatrième pion de la saison et la seule frappe cadrée lyonnaise en première période. Dominateurs dans le jeu, les Lyonnais n’arrivent pas à faire le break avant la pause, Dembélé manquant le cadre sur sa tête après un centre de Gusto, titulaire à droite à la place de Dubois, blessé avec l’équipe de France. De leurs côtés, les Strasbourgeois montrent une nouvelle fois des largesses défensives, en encaissant un but pour la quatorzième fois sur les quinze derniers matchs. Les coéquipiers de Gameiro tentent de faire mal en contre, mais ne profitent pas des maigres opportunités laissées par les Gones. La plus grosse opportunité est venue des pieds de Prcić, qui voit sa frappe contrée par Diomandé frôler le poteau de Lopes. Les hommes de Julien Stéphan doivent en plus faire sans Caci, sorti blessé avant la pause.

Willkommen Jérôme


Revenu avec de meilleures intentions offensives, l'OL manque de peu le break dès le retour des vestiaires, mais ni Toko Ekambi ni Diomandé n'arrivent à tromper Sels. Les Strasbourgeois réagissent vite, mais loupent leur seule occasion de recoller, Gameiro manquant son face-à-face avec Lopes (55e). Le tournant du match, puisque dix minutes plus tard, les Gones se mettent à l'abri sur un corner frappé à deux entre Aouar et Shaqiri. Le Suisse centre du pied droit sur la tête de Denayer, qui ne se fait pas prier pour inscrire son premier pion de la saison (2-0, 65e). Passeur décisif pour son baptême du feu, Shaqiri aura disputé 74 minutes pleines, alors que l'autre recrue star de l'été, Jérôme Boateng, a joué trente minutes aux côtés de Denayer. Malgré une baisse de régime en fin de match, les Lyonnais marquent une troisième fois par Paquetá, qui reprend du plat du pied gauche un service quatre étoiles d'Aouar (3-0, 87e), avant de concéder un but sur penalty de Diallo sur le gong (3-1, 90e+6). Mais l'essentiel est ailleurs pour les Rhodaniens, qui font le plein de confiance avant le début de la Ligue Europa, jeudi à Glasgow.



Olympique lyonnais (4-2-3-1) : Lopes - Gusto, Diomandé (Boateng, 61e), Denayer, Emerson - Guimarães (H. Keita, 90e), Mendes (Caqueret, 61e) - Shaqiri (Paquetá, 74e), Aouar, Toko Ekambi (Cherki, 74e) - Dembélé. Entraîneur : Peter Bosz.

Racing club de Strasbourg (5-3-2) : Sels - Guilbert (Diallo, 66e), Perrin (Nyamsi, 77e), Djiku, Caci (Liénard, 45e), Le Marchand - Prcić (Aholou, 66e), Bellegarde, Thomasson - Gameiro (Waris, 77e), Ajorque. Entraîneur : Julien Stephan.


  • Résultats et classement Ligue 1 Uber Eats

    Les notes de Lyon-Strasbourg


    Par Analie Simon
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
    Hier à 16:47 Pour Wenger, le projet d’un mondial tous les deux ans « est tout sauf une motivation financière » 45