Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // AS Roma-Real Madrid

Modrić, le ballon dort

Étincelant la saison dernière et grand favori au Ballon d'or 2018, Luka Modrić est à l'image du Real Madrid depuis cet été : pas au niveau. De quoi commencer à émettre des doutes sur sa légitimité à remporter le Ballon d'or le 3 décembre prochain. D'autant plus que ses concurrents, eux, ne se sont pas arrêtés de jouer en juillet.

Modififié
La chaîne de télévision espagnole Cuatro en est certaine : Luka Modrić sera sacré Ballon d’or 2018 le 3 décembre prochain. Une révélation qui rejoint celle de l’ancien journaliste de France Football, Xavier Barret, qui avait affirmé au micro de RFI que Modrić était en tête devant Raphaël Varane et Kylian Mbappé après dépouillement de la moitié des votes. Une surprise ? Pas tant que cela tant le Croate a rayonné la saison dernière, terminant avec une troisième Ligue des Champions consécutive, une médaille d’argent en Coupe du Monde et un trophée de meilleur joueur du Mondial russe. Suffisant pour soulever le Prix UEFA du meilleur joueur d’Europe et le trophée The Best. Deux distinctions qu’avait aussi remportées Cristiano Ronaldo en 2016 et 2017 avant d’être sacré Ballon d’or dans la foulée. L’identité du lauréat 2018 ne fait donc quasiment plus aucun doute et Luka Modrić peut déjà acheter son costard et peaufiner son discours.

Mais où es-tu passé le vrai Modrić ?


Oui mais voilà, le Ballon d’or est censé être décerné au meilleur joueur sur une année civile et non sur une saison. Et force est de constater que si le Luka Modrić de janvier à juillet était somptueux et mérite largement de devenir le premier joueur croate sacré, celui qui est revenu de vacances est bien moins transcendant. Pire, le milieu de 33 ans semble n’être que l’ombre de lui-même après un été qui l’aura vu perdre son entraîneur Zinédine Zidane, celui qui transformait ses ballons en buts Cristiano Ronaldo et être au cœur de l'un des feuilletons de l'été après son transfert à l'Inter Milan avorté. Alors autant dire que le retour sur terre a été violent comme il l’a confié récemment à Marca : «  Après le Mondial, il est logique de ne pas pouvoir maintenir la même pression. Nous étions tous à un grand niveau et ensuite c'est difficile de récupérer et de maintenir le niveau individuellement et collectivement » . Et si Luka Modrić avance «  l'absence de préparation de pré-saison » pour expliquer son mauvais début de saison, le milieu croate n’a pas non plus été aidé par l’ambiance générale et les mauvais résultats du Real Madrid qui ont conduit Florentino Pérez à dégager Julen Lopetegui pour le remplacer par Santiago Solari.


La question reste la suivante : le Real Madrid est-il mauvais en raison des prestations timides de Luka Modrić ? Ou Luka Modrić est-il devenu presque quelconque à cause de ses coéquipiers qui ne sont pas au niveau ? En Espagne, de plus en plus de voix s’élèvent pour critiquer les prestations, entre autres, du milieu croate qui était censé être la nouvelle star des Merengues après le départ de CR7 et qui n’est finalement seulement le leader au classement des joueurs du Real Madrid qui perdent le plus de ballons. Une statistique qui fait très mal et que quelques transversales de l’extérieur du pied et quelques contrôles soyeux ne peuvent faire oublier. Heureusement, dans cette période bien compliquée, Luka Modrić peut compter sur le soutien de son sélectionneur Zlatko Dalić : « Luka est conscient que dans le football il y a des variations, qu'après avoir joué brillamment pendant une année entière, il ne peut pas toujours être en forme et être toujours le meilleur. Mais, quand Madrid perd un match, ils cherchent le coupable parmi les étrangers. Alors ils blâment Luka, Kroos ou quelqu'un d'autre. Luka est le meilleur joueur du monde » .

La concurrence s'envole


Finalement, la chance de Luka Modrić est que les votes pour le Ballon d’or se sont arrêtés le 10 novembre dernier. Cela a par exemple évité aux votants de tenir compte de la purge offerte par le Real Madrid à Eibar samedi dernier (3-0). Une rencontre durant laquelle Modrić s’est distingué par une défense en marchant sur le troisième but des Basques et une sortie à l’heure de jeu. D’autant plus que dans le même temps, les concurrents du Croate montent en puissance, à l’image de Cristiano Ronaldo qui continue d’affoler les compteurs avec la Juventus, de Kylian Mbappé, de Lionel Messi ou encore de Emiliano Sala, co-meilleur buteur de Ligue 1. Résultat, certains changent même leur fusil d’épaule devant les prestations de Luka Modrić.


C’est le cas notamment d'Eden Hazard qui s’est exprimé sur le Ballon d’or au micro de RMC Sports : « J’avais dit Modrić au départ. Après, comme le Real Madrid a été en dedans pendant ce début de saison et que Kylian Mbappé continue de marcher sur l’eau depuis la Coupe du monde, ça pourrait aller à Mbappé. Cristiano Ronaldo aussi va être dedans. C’est toujours compliqué d’avoir un pronostic » . Que Luka Modrić se rassure : depuis 2016, les joueurs ne sont plus amenés à voter pour le Ballon d’or. En revanche, il va tout de même falloir que Luka se réveille s’il ne veut pas entendre les mots "immérité" et "scandale" lorsqu’il soulèvera le trophée le 3 décembre prochain. Ce soir, le Real Madrid rend visite à Rome dans un match où le seul enjeu est de s'installer à la première place du groupe G. Traverser la rencontre comme un fantôme n'aiderait ni Modric ni les gens qui ont déjà voté pour lui.



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible