Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Billet d'humeur
  2. //

Les U20 chinois en D4 allemande : arrêtez ce cirque !

Vingt-quatre heures après son annonce, la nouvelle a toujours autant de mal à passer : oui, l’équipe nationale chinoise U20 jouera bien en Regionalliga Südwest (l’équivalent allemand du néo-National 2) la saison prochaine. Cette mini-révolution vise à préparer les espoirs de l’Empire du milieu pour les Jeux de Tokyo en 2020. Encore une fois, l’argent triomphe, et l’humain, lui, en paye les conséquences.

Modififié
Entendons-nous bien : il n’y a à la base aucun problème à ce qu’un club de football joue dans un championnat étranger pour X ou Y raison. Les exemples de l’AS Monaco en France, du FC Vaduz en Suisse ou du Wellington Phoenix FC en Australie en sont la preuve. Il en va de même pour les Socceroos qui ont rejoint la confédération asiatique il y a quelque années afin d’élever leur niveau. Mais qu’une équipe nationale de jeunes rejoignent un championnat semi-professionnel à l’autre bout de la planète... Soyons sérieux un instant.

Pourtant, il n’y a pas de hasard. En 2016, la Fédération allemande de football (DFB) flaire le bon coup en apprenant que la Chine compte développer coûte que coûte son football afin de devenir un cador sur la scène internationale. Au mois d’août dernier, les dirigeants des deux fédérations se retrouvent à Berlin pour signer un accord de partenariat. Mais en lieu et place du siège de la DFB, les contrats sont signés à la Chancellerie ! Des représentants des gouvernements allemands et chinois étaient présents, Angela Merkel, grande fan de ballon rond devant l’Éternel, s’est même jointe à la photo-souvenir. L’objectif : que l’Allemagne soutienne le développement du football en Chine en lui apportant son expertise en la matière. Dans un communiqué de l’époque, la DFB ne manque pas de rappeler les relations unissant les deux pays depuis le début des années 1990, lorsque Klaus Schnappner avait enchaîné les fonctions de sélectionneur national puis de conseiller technique auprès de la Grande Muraille, du surnom donné à l’équipe nationale.


La Regionalliga Südwest a la particularité de ne compter que dix-neufs clubs. Les nouveaux venus serviront de bouche-trou dans un deal qui se veut win-win : expérience sportive contre espèces sonnantes et trébuchantes. Évidemment, les Chinois ne débarqueront pas gratuitement sur les pelouses de Sarre (où ils seront stationnés), du Bade-Wurtemberg, de Hesse et de Rhénanie-Palatinat. Chaque adversaire recevra en effet 15 000 euros pour les affronter deux fois à domicile. Une somme qui relève du détail pour certains, quand elle représente beaucoup pour d’autres. Le Wormatia Worms par exemple, affiche un budget d’environ 1,3 million d’euros. Un chiffre qui descend à 400 000 euros au FK 03 Pirmasens, sauf que ces derniers n’auront pas de soucis à se faire puisqu'ils ont été relégués en D5.

Et c’est là que le bât blesse. En Allemagne, la Regionalliga est considérée comme l’échelon pauvre du football. C’est en effet la seule division où le champion n’est pas automatiquement promu. Pour remplacer les trois relégués de la D3 nationale, les premiers des différentes séries de D4 s’affrontent dans des barrages dont le vainqueur remporte un ticket pour le football professionnel. Une situation injuste, surtout dans les Länder de l’ex-RDA, actuellement sous-représentés au plus haut niveau. Pire encore : sachant qu’à la fin de cette saison, deux équipes du Sud-Ouest ont été relégués en D4, ce ne sont pas moins de six clubs qui ont été exceptionnellement rétrogradés en D5, dont le fameux FK 03 Pirmasens, qui aurait normalement dû être maintenu. Conséquence, son équipe réserve doit descendre, elle aussi, conformément au règlement, alors que celle-ci avait souverainement assuré son maintien. « Je n’ai pas les mots. Au sein de l’équipe, c’est l’incompréhension totale, se plaignait le manager Christoph Radtke. Nous devons faire avec, mais pour moi c’est juste du capitalisme pur et dur. »


Sur Internet, nombreux sont ceux qui ont moqué cette annonce des plus absurdes. Le Rot-Weiss Essen par exemple a proposé d'être promu en Bundesliga, quand le TB Berlin, lui, demandait le prix d'une place en Regionalliga. Plusieurs dirigeants de clubs amateurs ont également fait part de leur colère auprès de la DFB. « C’est un cirque. Un grand n’importe quoi. Pourquoi devrions-nous continuer à nous casser le cul à l’avenir ? » s’indigne Hajo Sommers, le président du Rot-Weiss Oberhausen. « En Regionalliga, nous avons des problèmes plus urgent que celui de nous occuper de la formation des jeunes internationaux chinois » , tempête pour sa part Michael Welling, son homologue du Rot-Weiss Essen. Les deux clubs en question ont beau évoluer en Regionalliga West, leur réaction est la preuve de l’incompréhension générale de cette décision.



Et les futurs adversaires, eux, qu’en pensent-ils ? Apparemment que du bien à en croire la DFB, puisqu'elle communiquait que tous les clubs concernés avaient donné leur accord de principe et accepté la somme proposée. Sauf que le lendemain, l’équipe du Waldhof Mannheim a affirmé qu’elle boycotterait ses matchs contre les Chinois et annoncé dans la foulée l’organisation d’un amical contre Pirmasens. Sincérité ou coup de bluff ? On est en droit de se poser la question, car avec 2,5 millions d’euros de budget, ce ne sont pas les 15 000 billets promis par la Chine qui feront une grande différence. Sans compter que les supporters de Mannheim comptent parmi les plus virulents de la ligue. Ce retournement de veste ressemble fortement à une manière d’acheter la paix sociale.




Reste à voir comment la saison à venir se déroulera. Probablement de façon houleuse. Le FCS Blog, qui relate l’actualité du 1. FC Saarbrücken, l’un des futurs adversaires des Chinois, rappelle que lors de la saison 1948-1949, la ville de Sarrebruck était invitée en D2 française qui comptait à l’époque également dix-neuf clubs. Résultat : une levée de boucliers générale contre ces Allemands toujours perçus comme des ennemis au sortir de la guerre, des clubs qui se contentent d’envoyer l’équipe B en traînant les pieds et un intrus qui finit officieusement premier du championnat, sans que ses résultats soient pour autant pris en compte. Finalement, sous la pression, le président de la FFF Jules Rimet admit avoir privilégié la politique au sportif et fut poussé vers la sortie avant d’être remplacé par Emmanuel Gambardella. Qui sait ce que l’avenir réserve désormais aux dirigeants de la DFB ?



Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 18 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
À lire ensuite
New York, le derby estival