Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Real-Séville (2-1)

Le Real domine Séville grâce au show Casemiro

Vainqueur de Séville à Madrid (2-1), le Real s'empare provisoirement de la place de leader en Liga. Homme du match, Casemiro s'est distingué grâce à un doublé et une performance remarquable.

Modififié

Real Madrid 2-1 FC Séville

Buts : Casemiro (57e, 69e) pour le Real // De Jong (64e) pour le FC Séville

Il ne reste que quelques minutes à jouer entre le Real Madrid et le FC Séville, lorsque l'escouade andalouse s'apprête à partir en contre pour tenter d'égaliser. Meilleur joueur de son équipe durant la partie, Casemiro fait preuve de malice en commettant une faute afin de permettre aux Madrilènes de se replacer. Dans cette optique, Dani Carvajal récupère le ballon à la main et va s'installer dans sa moitié de terrain pendant que l'arbitre central adresse une biscotte au numéro 14 de la Maison-Blanche. Finalement, Carvajal recevra lui aussi un carton jaune. Mais peu importe : grâce à sa malice et son milieu défensif héroïque auteur d'un superbe doublé, le Real va s'imposer sur sa pelouse pour prendre trois points d'avance sur le Barça en tête du championnat. Le vice combiné au talent, c'est tout un art.

L'alerte De Jong


Cheveux au vent et mèches blondes bien présentes, Sergio Ramos effectue la traditionnelle présentation d'un nouveau trophée devant les socios du Santiago-Bernabéu. En l'occurrence, il s'agit de la Supercoupe d'Espagne acquise en Arabie saoudite. Compétition à laquelle n'a pas participé Karim Benzema, pour cause de blessure. Cette fois-ci, KB9 est bien dans le groupe. Mais sur le banc des remplaçants, période de rodage post-blessure oblige. En pointe, Luka Jović dispose d'une carte à jouer, mais est sevré de ballons dans le premier acte. Au milieu de terrain, Toni Kroos envoie une frappe lointaine bien captée par Tomáš Vaclík. Face à lui, le Real affronte la meilleure équipe à l'extérieur de Liga sur toute la phase aller avec vingt points obtenus par le FC Séville en dix déplacements (six victoires, deux nuls et deux défaites). Esseulé en pointe, Luuk de Jong ne profite pas d'un bon centre en bout de course de Jesús Navas, mais donne une première indication du danger sévillan.


Le rythme s'accélère chez Séville, désireuse de conserver sa place dans les équipes membres du top 4 au classement. Sur corner, Éver Banega adresse un beau centre à Luuk de Jong dont la tête va se loger dans la lucarne madrilène et laisse Thibaut Courtois scotché sur sa ligne. Cependant, la VAR est utilisée par le corps arbitral et l'ouverture du score est refusée pour un écran clair de Nemanja Gudelj sur Eder Militão, alors au marquage sur De Jong. Sur son banc, Julen Lopetegui agite ses mains à la sauce latine pour revendiquer une forme d'injustice. Malgré ce fait de jeu, Séville confirme son regain de forme,x et Munir El-Haddadi tente une nouvelle reprise écartée par les gants de Courtois. Et sinon ? Franco Vázquez s'offre un petit pont délicieux sur son homonyme madrilène, puis les Blancos se passent la balle aux alentours de la surface adverse, mais aucun tir n'inquiète l'arrière-garde visiteuse. Zéro à zéro, tout le monde aux vestiaires.

Casemigol


Malgré cela, le Real va progressivement se mettre à faire peur à son adversaire. Cela prend forme avec une insertion de Casemiro dans la surface de réparation, à la suite d'une subtile talonnade de Jović. De sang-froid, le Brésilien parvient à piquer le ballon au-dessus de Vaclík. Sans oublier de saluer son passeur, lors de sa célébration (57e, 1-0). Fin du suspense ? Pas du tout puisque les Palanganas vont réagir grâce à un travail de l'ombre de Munir, habile serviteur pour De Jong qui voit sa frappe croisée filer dans le petit filet de Courtois (64e, 1-1). Oui, mais voilà, Casemiro ne l'entend pas de cette oreille-là. Juste après s'être offert un doublé d'une tête piquée parfaite sur un centre de Lucas Vázquez (69e, 2-1), le milieu polyvalent madrilène est même proche de s'offrir un triplé, mais son tir du gauche est trop croisé. En fin de match, Luka Modrić et Kroos essaieront tour à tour de corser l'addition. En fin de compte, la note est faite : jusqu'à dimanche soir, le Real Madrid prend les commandes de la Liga.



Real Madrid (4-3-3) : Courtois - Marcelo (Mendy, 71e), Varane, Militão, Carvajal - Casemiro, Kroos, Modrić - Rodrygo (Vinícius, 62e), Jović (Benzema, 62e), L. Vázquez. Entraîneur : Zinédine Zidane.

FC Séville (4-3-3) : Vaclík - Reguilón, Diego Carlos, Koundé, Navas - Fernando, Banega, Gudelj - F. Vázquez (Torres, 75e), Munir (En-Nesyri, 67e), De Jong. Entraîneur : Julen Lopetegui.


Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 10:52 David Beckham veut « laisser une trace » à l'Inter Miami 19
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Hier à 08:18 Viens tester tes connaissances et ta culture foot ! 1