Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Le président de Naples se paie Sarri

Modififié
Aurelio de Laurentiis a encore sorti la sulfateuse.

Le président de Naples allume cette fois Maurizio Sarri, son ancien entraîneur désormais à Chelsea, lors d'un entretien accordé au Corriere dello Sport. « Je pensais qu'avec Sarri, j'avais trouvé un coach qui resterait longtemps au Napoli, mais à partir d'un certain moment, il n'a plus été question que d'argent, s'indigne l'entrepreneur italien. J'ai entendu dire qu'à l'occasion de son prochain contrat, il voulait devenir riche. »

Histoire d'en rajouter une couche, De Laurentiis en vient même à remettre en question son attachement à la ville italienne dans laquelle il est né et où il a entraîné trois ans. « Les déclarations de Sarri sur son amour pour la ville ? J'y ai cru, mais je me suis demandé : "Et s'il se servait de moi comme une banque ?" »


En revanche, le producteur de cinéma se dit comblé par Carlo Ancelotti, arrivé sur le banc de Naples cet été. « Il a fallu cinq minutes pour tomber d'accord. C'est la négociation la plus rapide en quinze années passées dans le monde du foot, explique-t-il. Nous avons une relation humaine. Nous discutons de nos centres d'intérêt communs. Et quand je lui parle de football, il ne s'offusque pas. »

Et Sarri avait déclaré en septembre qu'il voulait rester à Naples. Qui croire ? CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:53 Le coup de gueule de Didier Quillot après les multiples reports en L1 86 Hier à 16:04 Trêve de publicité pour les paris en ligne en Grande-Bretagne ! 15
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 08:58 Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 125