Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Roma-Juventus (1-2)

La Juve fait le boulot à Rome

Souveraine dès le début de la partie, la Juventus s'impose avec la manière sur la pelouse de l'AS Rome (1-2). Sans rouler des mécaniques à la fin de la phase aller, les Turinois sont champions d'hiver.

Modififié

AS Rome 1-2 Juventus

Buts : Perotti (68e sp) pour Rome // Demiral (3e) et Cristiano Ronaldo (10e sp)

Les sifflets ont beau descendre des travées de l'Olimpico, la Juve n'en a strictement rien à faire. Même si Juan Cuadrado se fait soigner sur le bord de la pelouse, les Turinois sont prêts à jouer, et à l'image de leur chef de meute Cristiano Ronaldo, tout est bon à prendre : un coup franc, un corner, une touche, un six mètres... Bref, tout ce qui permet de gagner du temps afin d'obtenir ce que les Zèbres sont venus chercher, à savoir un succès à Rome. Au bout du suspense malgré une entame de match tonitruante, la mission sera accomplie avec brio. Oui, la Juve est une nouvelle fois championne d'hiver et si cela manque d'originalité, c'est pourtant bien la réalité des faits.

Demiral, grande première avant la chute


C'est dans un stade prêt à s'offrir une Vieille Dame que les deux équipes entrent sur la pelouse. Seulement voilà : l'occasion de reprendre les commandes de la Serie A est belle pour une Juventus qui s'est mise dans sa plus belle tenue de soirée. Dès le démarrage de la partie, les hommes forts du moment donnent le ton côté bianconero : Cristiano Ronaldo obtient une faute intéressante, Paulo Dybala se charge d'envoyer un centre parfait sur le pied droit de Merih Demiral au second poteau pour l'ouverture du score visiteuse (0-1, 3e). Un but qui met l'AS Rome dans un coma profond, comme le prouve la relance plein axe de Pau López à destination de Jordan Veretout, très mal en point au moment de recevoir le ballon. Pressé par Dybala, l'ancien milieu nantais commet une faute synonyme de penalty. De quoi permettre à CR7 de démarrer son repas du soir avec un contre-pied parfait. Après son triplé contre Cagliari, le Portugais enchaîne avec un quatorzième but en championnat histoire de revenir au même rang que Romelu Lukaku au classement des buteurs.


Déjà victime de quinze buts encaissés à domicile sur les vingt et un encaissés depuis le début de saison en Serie A, la Louve ne parvient pas à réduire l'écart malgré quelques offensives, notamment une frappe à bout portant de Lorenzo Pellegrini sauvée sur sa ligne par Adrien Rabiot. Pour son tout premier but sous les couleurs turinoises, Demiral va pourtant connaître une mauvaise nouvelle à la suite d'une blessure au genou. Remplaçant de l'international turc, Matthijs de Ligt se rend quant à lui coupable d'une faute sur Nicolò Zaniolo. Un contact anodin a priori, mais qui laisse la pépite italienne au sol et contraint le prodige à sortir prématurément sur civière, les mains sur le visage. Au milieu de ces espoirs qui flanchent, l'expérimenté CR7 ne fait pas de place aux larmes : sa nouvelle frappe croisée oblige López à la parade. Au moins, il y aura tout de même un semblant de suspense dans la deuxième période.

Perotti, force et honneur


Globalement éteinte pendant le premier acte, Rome va pourtant se mettre à croire que faire tomber le champion d'Italie en titre reste une possibilité. Grâce à qui ? Grâce à Edin Džeko, bien entendu. D'abord auteur d'une belle reprise de volée larguée sur le poteau droit de Wojciech Szczęsny, le Bosnien envoie dans la foulée un centre au second poteau pour Cengiz Ünder, dont la tête est déviée par la main gauche d'Alex Sandro dans un second temps. Après consultation de la VAR, l'arbitre central désigne le point de penalty et permet à Diego Perotti de transformer l'enceinte romaine en une arène enflammée (68e, 1-2). Attentive à la moindre opportunité de contre, la Juve va réagir à l'entrée du dernier quart d'heure : CR7 envoie une tête piquée qui frôle le poteau giallorosso, puis l'entrant Gonzalo Higuaín marque un but... en position de hors-jeu. Il y aura bien de quoi trembler jusqu'à la fin, mais De Ligt sera là pour stopper la dernière offensive de Džeko dans la surface. Quelques gouttes de sueur ? Pas grave, la placer de leader est bien acquise pour la Juve.



AS Rome (4-2-3-1) : López - Kolarov, Smalling, Mancini, Florenzi - Diawara, Veretout (Cristante, 66e) - Zaniolo (Ünder, 36e), Pellegrini, Perotti (Kalinić, 82e) - Džeko. Entraîneur : Paulo Da Fonseca.

Juventus (4-3-1-2) : Szczęsny - Sandro, Bonucci, Demiral (De Ligt, 19e), Cuadrado - Matuidi, Pjanić, Rabiot - Ramsey (Danilo, 69e) - Dybala (Higuaín, 69e), Cristiano Ronaldo. Entraîneur : Maurizio Sarri.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

    Hier à 19:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE
    Hier à 14:50 Son fils se blesse pendant un match, elle porte plainte contre le club 81
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 13:15 L'incroyable penalty arrêté trois fois en D3 turque 13
    Hier à 11:36 Un joueur de district prend 7 ans de suspension 58 Hier à 11:22 Ne laissez pas filer les derniers tirages photo So Foot de janvier ! 2 Hier à 09:50 Relisez notre super portrait de Rayan Cherki !!