Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Gr. G
  3. // Angleterre-Belgique (0-1)

La Belgique grignote l'Angleterre

Face à une Angleterre elle aussi très remaniée, la Belgique a enchaîné une troisième victoire de rang grâce à un bijou de Januzaj. Une victoire qui lui offre la première place du groupe, ainsi que de belles affiches à venir. Pas de doute : cette année, les Diables rouges veulent se frotter au gratin et à rien d'autre.

Modififié

Angleterre 0-1 Belgique

But : Januzaj (51e)

Un carton jaune. Voilà ce qui départage l'Angleterre et la Belgique au coup d'envoi de ce troisième et dernier match pour les deux nations. Dans une vie normale, on aurait dû assister à un choc des titans entre deux des meilleures attaques du tournoi. Mais avec huit changements d'un côté et neuf de l'autre avec cet écart minime, l'ambition pouvait sembler claire : réussir à terminer deuxième.


En conférence de presse, Roberto Martínez avait tenté un coup de bluff dans lequel personne n'était tombé : « La priorité n'est pas de gagner demain et on ne va pas risquer d'aligner des joueurs blessés ou sous cartes jaunes.  » Presque convaincant, alors que tout le monde savait déjà que le premier de ce groupe G allait être reversé dans la mauvaise moitié et se choper le Brésil lors d'éventuels quarts de finale. Ce soir, c'est donc la Belgique qui a perdu à ce petit jeu. Ou qui a tout simplement décidé de montrer les muscles et d'accepter de pimenter son futur. À voir si ce choix sera payant.

La Belgique fait un carton


Dans ce duel de Britanniques, la frappe plutôt dangereuse de Tielemans sortie par Pickford apparaît comme un ovni (5e). Comme si le milieu monégasque n'avait pas été mis au courant. Visiblement vexé d'avoir été le seul Belge à ne pas respecter les consignes malgré lui, Tielemans se rattrape bien dès la 19e minute en récoltant le premier carton jaune de la partie.


Un fait d'armes qui conforte donc un peu plus la deuxième place durement acquise par les Belges, qui ne comptent toutefois pas s'arrêter en si bon chemin. Pour une prise non réglementaire sur Dany Rose, Dedoncker pense même offrir définitivement la deuxième place aux siens, le sourire à peine voilé (33e). À la pause donc, la Belgique garde le sourire alors que l'Angleterre se demande presque comment elle va pouvoir se débarrasser de cette encombrante première place.

Januzaj, l'espion britannique


Dans les couloirs du stade de Kaliningrad, l'heure est grave dans les rangs de Gareth Southgate. Le sélectionneur des Three Lions ne voit plus d'autre issue que d'activer son plan d'urgence. Avant de revenir sur la pelouse, l'homme de 47 ans coince donc Adnan Januzaj dans un coin et lui murmure quelques mots à l'oreille. Le jeu reprend, Rashford veut se montrer dangereux, mais sa frappe passe bien à côté de la cage de Courtois (47e). Conscient que son heure est peut-être déjà passée, Januzaj se décide enfin à sortir le grand jeu via un enroulé du pied gauche téléguidé qui vient finir sa course dans la lucarne de Pickford (51e).



Désireux de se frotter aux meilleurs, Marcus Rashford se signale une nouvelle fois, mais rate de peu son face-à-face contre Courtois (65e). En fin de rencontre, l'entrant Mertens commence déjà à se chauffer le pied en obligeant Pickford à une belle horizontale (88e). La bonne nouvelle dans cette histoire, c'est que la Belgique va étrenner ses galons face à des gros dans les jours à venir. Et vu les matchs précédents, ça donne clairement envie.


Angleterre (5-3-2) : Pickford – Alexander-Arnold, Jones, Stones, Cahill, Rose – Loftus-Cheek, Dier, Delph – Rashford, Vardy. Sélectionneur : Gareth Southgate.

Belgique (3-4-3) : Courtois – Dendoncker, Vermaelen, Boyata – Chadli, Fellaini, Dembélé, Tielemans – T. Hazard, Batshuayi, Januzaj. Sélectionneur : Roberto Martínez.


Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 2 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 11
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Les notes de l'Angleterre